La Rosghosstrakh académie, 17 ème journée

Dim Dinsk est de retour après des vacances bien méritées

Après trois semaines de vacances, les Russes reviennent finir le championnat le plus long du monde. Dim Dimsk y était pour vous. Presque.

 

Les Moscovites.

A Nizhny Novogorod, le Spartak Moscou s’impose face au Volga sur le score de 2 à 0. Les Moscovites sont largement supérieurs à leurs adversaires du jour et inscrivent logiquement le premier but de la partie à la 27ème minute. Dzyuba sert Kombarov seul au second poteau et ce dernier n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Le deuxième et dernier but de la rencontre est l’œuvre de Welliton qui casse les reins d’un défenseur avant d’envoyer une merveille bien enveloppée dans la lucarne d’Abaev.

Le Lokomotiv Moscou recevait l’Amkar Perm pour le carton de cette 17ème journée. Les locaux s’imposent 4 à 0 avec dans l’ordre : un coup franc de plus de 30 mètres de Loskov, une frappe splendide de Glushakov à l’entrée de la surface de réparation, un enchaînement amorti de la poitrine qui efface deux adversaire/reprise de Sytchev et une tête Minchenkov, étrangement seul aux six mètres.

De son côté, le Dinamo Moscou continue son beau parcours en s’imposant à Rostov. Semshov inscrit le premier but de son équipe dès la onzième minute en reprenant d’une tête smashée un beau centre de Samedov. S’en suit une pluie d’occasions de part et d’autre mais les gardiens veillent à ce que le tableau d’affichage ne bouge pas. Du moins jusqu’à la 76ème minute et le doublé de Semshov bien servi par Voronin, toujours très utile dans le jeu aérien. Le Dinamo conforte ainsi sa troisième place à un point du Zenit.

Enfin, le CSKA leader affrontait le Krylya Sovetov et s’est logiquement imposé 2 buts à 1 face à la lanterne rouge. Tous les buts ont été inscrits en première période. Après que Vagner Love et Honda ont vendangé une bonne demi douzaine d’occasions, c’est Doumbia qui délivre son équipe d’une jolie tête décroisée. Cinq minutes avant la pause, Honda, annoncé partout mais toujours là, comme Vagner Love depuis des années, envoie un coup-franc de maître dans les filets de Bohli, qui ne parvient pas à bouger. Les visiteurs peuvent s’estimer heureux du résultat à la mi-temps puisqu’ils réussissent à réduire le score à la 43ème grâce à Priyomov. Au retour des vestiaires le résultat n’évoluera pas. Le CSKA compte désormais sept points d’avance sur le Zenit.

 

Les autres

Le Terek Grozny qui restait sur quatre matches sans défaite recevait le Rubin Kazan. L’unique but de la rencontre est l’œuvre de Kasaev, qui reprend un coup-franc mal dégagé par les Tchétchènes et transperce la défense, le gardien et les filets. Bonne opération pour les Tatars qui occupent la 4ème place avec trois points d’avance sur leur prochain adversaire, le Anzhi Makhachkala.

Le club du milliardaire Kerimov (6 milliards sur le compte) s’est lui incliné à domicile face au  champion en titre. Largement dominé par le Zenit, Anzhi est sauvé par son gardien à deux reprises en première période, sur des tentatives de Lazovic et de Kerzhakov. En seconde mi-temps les locaux se reprennent et décident à leur tour d’attaquer et parviennent à se créer quelques occasions dangereuses. Mais à la 80ème minute, Kerzhakov concrétise enfin l’une des nombreuses occasions de son équipe d’une belle frappe croisée. 0-1, score final.

Le Kuban Krasnodar a aussi était défait à domicile, face à Tom Tomsk. C’est le défenseur tomskois, Smirnov qui ouvrait le score à la 37ème d’un joli coup de tête sur coup-franc. Les joueurs de Dan Petrescu revenaient à un partout, grâce à un pénalty transformé par Davydov après que le gardien des visiteurs a fauché Traoré dans la surface. Seulement trois minutes plus tard, Tom Tomsk reprenait l’avantage par l’intermédiaire de Golyshev, qui trompait le gardien d’une tête parfaitement placée. Le milieu de terrain russe y est même allé de son doublé, en inscrivant le dernier but de la rencontre des onze mètres.

 

Le classement

1. CSKA 40

2.Zenit 33

3.Dinamo M 32

4. Rubin 30

5. Anzhi 27

6. Spartak M 27

7. Lokomotiv 25

8.Kuban 24

9. Krasnodar 22

10. Terek 19

11. Tom Tomsk 19

12. Amkar Perm 19

13. Volga 16

14. Spartak N 13

15. Rostov 13

16. Krykya Sovetov 11

 

 

3 thoughts on “La Rosghosstrakh académie, 17 ème journée

  1. Je fais mon défenseur des japonais expatriés, mais Honda vendange pas tant que ça, contrairement à Doumbia et Vagner Love qui eux croquent un max.

  2. Santi :
    Torbinski réalise une saison à l’image de son équipe. Moyenne. Mais le coach lui fait confiance, il doit bien y avoir une raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.