La Rosgosstrakh académie, 2eme journée

Si vous êtes nuls en géo et en foot, vous êtes dans la merde.

Seconde journée de Rosgosstrakh PL et Dim Dimsk n’a toujours rien de mieux à faire que suivre le plus vaste championnat du monde. Le seul enjeu de la saison régulière est de finir dans les 8 premiers, afin de pouvoir rêver du titre. Les 8 derniers pourront cauchemarder sur la seconde division russe et ses incroyables destinations touristiques. Et le ventre mou alors, il est où ?

Samedi, Krasnodar recevait le Spartak Nalchik pour le premier match de la seconde journée de championnat. L’équipe de Slavoljub Muslin se montre très active, notamment par Drincic, son milieu de terrain monténégrin, mais la domination reste stérile tel Gronaldo après vasectomie. Les invités pensent alors pouvoir en profiter et sur un corner à la 30ème, Ovsienko place sa tête et trouve la barre. C’était l’occasion à ne pas manquer, puisque 5 minutes plus tard, le Moldave Picusceac reprenait de la tête un centre d’Andjelkovic et ouvrait le score. En seconde période, le coach du Spartak lance Portnyagin et Siradze pour renforcer sa ligne d’attaque mais rien n’y fait. Plus chanceux, Movsisyan inscrira le second but de son équipe 8 minutes après son entrée en jeu. Les invités auront l’occasion de réduire le score à la 89ème sur pénalty, mais Gorodov en décide autrement et arrête la frappe de Kontsedalov.

Un peu plus tard dans l’après midi, Rostov quoi avait si bien accueilli le Spartak (Moscou) lors de la première journée, se déplaçait à Moscou pour affronter le Dinamo. Bons hôtes, ils sont également de très courtois invités qui refusent de se disputer chez les autres. Ils vont même tout mettre en œuvre pour que Kuranyi retrouve la confiance. Malheureusement, même à bout portant, l’Allemand ne marque pas. Ce sont donc ses amis qui doivent s’en charger. A la 50ème, Fernandez va miraculeusement récupérer un ballon qui transperce toute la défense de Rostov et ouvrir le score pour le Dinamo. Puis à la 75ème, Misimovic va inscrire un pénalty avant de céder sa place à Voronin, qui inscrira un troisième but à la 90ème après que les visiteurs aient réduit le score à la 86ème par Khagush d’un centre raté qui lobbait le gardien avant de finir dans les filets. Score final, 3 à 1.

Dimanche, Tom Tomsk affrontait le Kuban Krasnodar dans un match très équilibré, les deux équipes parvenant aisément à se procurer des occasions dangereuses. Si le score est de 0 à 0 à la pause, c’est d’une part grâce au gardien de Kuban, auteur de quelques arrêts de classe mais également grâce à ses attaquants, auteurs de quelques occasions anales. En seconde période, les deux équipes vont vendanger jusqu’à la 83ème minute et cette frappe de Kulik qui va heurter le poteau avant de revenir dans les pieds de Davydov. Les visiteurs s’imposent 1 à 0 et permettent à Petrescu de remporter son premier match en PL et d’envoyer Tom Tomsk se perdre à la dernière place du classement.

Le Loko (le club, pas celui qui montre sa queue) était confiant avant ce déplacement à Perm. Mais l’Amkar et sa colonie de guerriers venus des Balkans se sont imposés 1 à 0 devant leur public. Le Loko avait pourtant la possibilité d’ouvrir rapidement le score, mais Maicon hésite entre centrer et frapper, et fait finalement une passe au panneau de pub, alors que deux de ses coéquipiers attendaient seuls aux six mètres. Coup de bâton à la 25ème, lorsque après un cafouillage consécutif à un corner mal dégagé, Ristic ouvrait le score pour Perm. Après la pause, les Moscovites ont plusieurs occasions d’égaliser mais la maladresse des attaquants permet à l’Amkar de remporter son premier match de la saison.

Deuxième match et deuxième victoire pour le Rubin Kazan. Deuxième match et deuxième défaite pour le Terek de Gullit. Toujours pas de point et toujours pas de but pour les joueurs de Grozny, qui n’ont absolument rien pu faire face au Rubin, et qui peuvent s’estimer heureux de ne pas avoir encaissé plus de pions. A la 33ème, les locaux partent en contre à 2 contre 5 et Karadeniz inscrit le premier but de son équipe d’un joli plat du pied gauche qui ne laisse aucune chance au gardien tchétchène. En seconde période, c’est l’inévitable Noboa qui va clore le score en poussant une frappe dévié d’Ansaldi dans le but vide. Les Tatars s’emparent de la première place.

Krylya Sovetov – CSKA ayant été reporté, deux matches ont eu lieu ce lundi. Le Spartak Moscou, recevait le promu Volga Nizhny Novgorod pendant que le Zénit accueillait Anzhi. Pas de surprise dans ces matches, puisque les deux favoris se sont imposés.
Le Spartak est venu à bout de Volga grâce à un but de Wellinton consécutif à une action splendide des joueurs Moscovites alors que le Zénit inscrivait deux buts, signés Shirokov (qui récupère aux 6 mètres la mauvaise frappe d’un coéquipier) et Lazovic (un superbe coup-franc, ici) pour vaincre Anzhi.

Classement.

1. Rubin 6
2. Zenit 6
3. Krasnodar 4
4. Rostov 3
5. CSKA 3
6. Dinamo 3
7. Volga 3
8. Lokomotiv 3
9. Amkar 3
10. Kuban 3
11. Nalchik 3
12. Spartak 3
13. Anzhi 1
14. Krylya Sovetov 0
15. Terek 0
16. Tom Tomsk 0

1 thought on “La Rosgosstrakh académie, 2eme journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.