La Scapulaire Académie note Saint Etienne-Bordeaux (1-1, 2-4 T.A.B.)

41

Nausées ? Vomissements ? Claude Pèze a vu Bordeaux jouer.

Salut à toi cher lecteur,

Pour commencer, bonne année, la santé, le bonheur, l’argent, la famille, si si t’as vu, bla bla bla. Je te souhaite donc une bonne année 2012 avec du sexe comme s’il en pleuvait, de l’alcool qui coule à flots et la fin du monde pour tous les fans de Justin Bieber (ou tout autre ado asexué qui te casse les oreilles en plus des couilles).

2012 commençant bien, je suis à la bourre pour cette académie. Un scandale me diras-tu vu que j’ai passé mes vacances à faire de la promo pour ma gueule chez Girondins Analyse (à écouter ici avec les oreilles de ta tête) et chez Webgirondins (avec un masque magnifique). Si je suis à la bourre, je le dois à un week-end chargé. La preuve :

  • Samedi soir : Ayant fini ivre mort devant Sainté – Bordeaux en insultant Ciani, je ne suis évidemment pas en état d’écrire quoi que ce soit (d’ailleurs sur mes notes il est marqué : « Ciani culé » et « Henrique +1000 », )
  • Dimanche midi : Frais comme un gardon qui aurait passé une journée au soleil, repas chez mes parents avec Madame. Le premier apéro servi par M. Pèze père fut difficile mais mon foie a tenu le choc. Toujours pas d’académie en vue donc.
  • Dimanche soir : En plein repas, une douleur vive et intense m’envahit, un peu comme si on m’avait annoncé que Ciani prolongeait 4 ans avec une revalorisation salariale. Si cette dernière me ferait surtout mal au cul, c’est aux dents que j’ai mal. Soirée aux urgences de Robert Picqué avec un sosie de Gras Double d’Austin Powers en face de moi.
  • Lundi : retour en Picardie, 8h de bagnole. La dépression m’attendait au passage du Mans, j’ai donc passé la soirée à me lamenter.
  • Mardi : Alors que j’ai décidé d’attaquer l’académie, j’ai du aller me prendre la tête avec mon futur ex-chef qui voudrait que je reste en Picardie jusqu’au 1er septembre. Il veut ma mort ou quoi ?

Malgré tous ces contretemps, je suis bel et bien là pour vous conter ce 32ème de finale qui a vu les Girondins battre les Stéphanois (enfin) aux penalties.

Et oui, avec la chance qui caractérise les Girondins cette saison, le tirage avait proposé une nouvelle fois l’AS Saint-Etienne et chez eux en plus. Mais Saint-Etienne c’est quoi ?

Avec un nom pareil on pourrait imaginer un vignoble mais à Saint-Etienne on trouve surtout des consommateurs de pinard qui se lamentent dès qu’ils peuvent en parlant des poteaux carrés de Glasgow et de l’époque où Larqué maniait le ballon plutôt que la langue de pute. Le tout en insultant le voisin lyonnais si possible. Actuellement à Saint-Etienne il y a quoi ?

Alors que j’espérais voir Jérémie Janot titulaire c’est finalement Ruffier qui garde la cage. On est mal barrés quand on connaît les qualités de Ruffier pour ce qui est de nous emmerder et empêcher nos attaquants maladroits de marquer. A droite on retrouve Albin Ebondo, un latéral… solide, à gauche on a Ghoulam, un jeune formé au club, plutôt offensif. Dans l’axe on a la paire Marchal – Zouma, un vieux routard de la L1 avec un jeune qui monte, ça semble tenir la route tout comme la paire du milieu Lemoine – Clément, qui respire l’intelligence, enfin plus qu’une paire Diarra – M’Bia par exemple. Sur les ailes pas de Pierrick « tout-droit » Aubameyang mais Sako et Nicolita. Enfin, en attaque, on a Sinama-Pongolle qui attend toujours de lancer sa carrière (à 27 ans il serait temps quand même) et Saadi, un jeune encore une fois, qui semble talentueux mais trop tendre pour la L1.

Pour ce déplacement, Gillot doit se passer de Plasil, suspendu, Gouffran et Chalmé, blessés, la cheville pour l’un, l’amour-propre pour l’autre (il paraîtrait que FBK l’aurait dribblé à l’entraînement), Keita et Savic non convoqués et Diabaté, rentré au Mali pour un deuil familial. Mariano se retrouve donc dans le groupe mais pas sur le banc vu que la Fédé brésilienne est encore moins efficace au travail qu’une sous-préfecture. Heureusement, N’Guémo est de retour.

Pour sa première compo de 2012, Gillot ne déconne pas et aligne Carrasso dans les buts. A droite, faute de Mariano, il aligne Sané qui est déjà à la CAN dans sa tête. A gauche on a Trémoulinas alors que dans l’axe on a la paire Henrique – Planus qui est une apologie de l’ultra violence. A la récupération on retrouve N’Guémo qui est associé à Sertic qui est quand même moins classe que Plasil (il est pas très « chalant »). A droite, Saivet profite de la méforme constante de FBK pour garder sa place alors qu’à gauche Maurice-Belay est fidèle au poste. En pointe on a le duo Jussie aka Gérard Majax et Anthony Modeste aka Pierre Richard pour tenter éventuellement si possible de marquer si Ruffier veut bien. En gros ça donne ça :

Qui dit Coupe de France dit service public. Qui dit service public dit France Télévisions. Qui dit France Télévisions dit Xavier Gravelaine. Et merde…

Pour éviter d’insulter Gravelaine tout le match je m’étais préparé en regardant Macclesfield – Bolton sur France 4 avec Patrick Montel aux commentaires. J’ai tenu 45 minutes avant de partir en l’insultant.

 

Le match :

6ème : Corner pour Bordeaux, Modeste contrôle de la main avant de tenter la volée. L’arbitre siffle, Modeste a l’habitude.

12ème : Le match est pas transcendant. Sertic sur coup-franc oblige Ruffier à sortir dans sa surface au poing.

19ème : Sur une action « construite » d’après football.fr, Nicolita frappe au-dessus. Une action construite c’est donc un dégagement de Ruffier et une déviation de la tête de Sinama.

21ème : Premier miracle de Carrasso : sur un centre de Nicolita, Saadi place une tête qui doit finir au fond mais Carrasso l’arrête. Un équivalent.

22ème : Miracle n°2 : Alignement bordélique de la défense bordelaise qui profite à Sinama qui se présente face à Carrasso qui sort la balle. Sur le banc, Gillot s’en prend à Sané qui n’est pas du tout dans son match. Quel bel homme.

25ème : Modeste pense à sa reconversion dans le full-contact en tentant de défigurer Marchal.

26ème : Sur le banc, Jérémie Janot se fait interviewer. Il mérite vraiment son Ballon d’Eau Fraîche.

30ème : Modeste s’arrête au moindre contact et râle. Un « Ta gueule et joue » sort de ma bouche. Xavier Gravelaine est pro-stéphanois, c’est tellement flagrant qu’un « Ta gueule et pends-toi » sort aussi de ma bouche.

34ème : Alors que j’ai noté 3 minutes plus tôt que Jussie est une nouvelle fois absent, celui-ci demande la balle à Henrique (chose rare), accélère (chose encore plus rare), mystifie Zouma avec un tour de magie avant de décocher une frappe pied gauche qui finit dans la lucarne de Ruffier. Le stade est abasourdi tout comme moi, je manque verser ma bière à côté du verre. Oui, Jussie a marqué, Bordeaux mène et j’ai failli renverser de l’alcool.

42ème : Sur un coup franc, Sertic dépose le ballon sur la tête de Henrique qui smashe le ballon. Ce dernier meurt écrasé contre le poteau qui se plie un peu devant la puissance du Brésilien.

Mi-temps, Bordeaux mène dans le Chaudron et les Stéphanois semblent assommés par le but bordelais. Je suis content mais j’insulte Gravelaine parce qu’il ne vaut rien.

54ème : Coup-franc de Sinama qui frôle le poteau. Carrasso l’avait vu.

57ème : Corner bordelais. Henrique place une tête dangereuse qui frôle la barre de Ruffier. Ça suinte des fesses côté Vert.

65ème : Bordeaux a abandonné l’idée de faire du jeu et se contente de contrer. Galtier l’a compris et tente un changement ultra-offensif puisque Guilavogui remplace Lemoine qui est blessé.

67ème : Nouveau changement ultra-offensif puisque Saadi, attaquant, est remplacé par Battles, milieu de terrain. Tremble Pablo Correa.

68ème : Je me dis que je ferais mieux de fermer ma gueule car sur un coup-franc de Battles, Guilavogui dévie la balle au-dessus.

69ème : Carrasso, le miracle, troisième séance : c’est au tour de Sako de tenter mais Cédric est chaud bouillant et montre à Ruffier qu’il peut se brosser pour la place de n°3 en EDF. De toute façon il a fait pipi sur sa place pour marquer son territoire.

72ème : Sinama tente une volée acrobatique. Je rigole doucement. Gillot en a profité pour repérer Jussie qui se planquait depuis son but et le fait sortir au profit de Traoré. Il envoie aussi un message à Triaud : « Regarde ce à quoi j’en suis réduit ! Remplacer Jussie par Traoré ! Je veux Obraniak ! »

76ème : Sur un contre Saivet envoie une grosse frappe du gauche mais Ruffier est dessus. Je me dis qu’il faudrait faire le break, ce serait bien, on est jamais à l’abri d’une connerie ou de Mickael Ciani.

78ème : Sur une perte de balle stupide des stéphanois, Modeste tente une frappe sans contrôle alors qu’il pouvait s’avancer. Je l’insulte, Ruffier insulte sa défense, Gillot se retient de dire ce qu’il pense.

79ème : Modeste sort, remplacé par Bellion.

81ème : Sako sort sous les sifflets, remplacé par Ravet.

87ème : Dangereux uniquement sur coup-franc, les Verts se procurent une nouvelle occasion. Pour la déconne et se foutre un peu de la gueule de Ruffier, Carrasso rate sa sortie mais Sané sauve son camp. Comme Jésus, Cédric peut compter sur ses apôtres pour l’aider, surtout que Judas est sur le banc.

89ème : Saivet part en dribble côté droit et sert Traoré dans la surface qui est légèrement accroché par Marchal. L’arbitre désigne le point de penalty, c’est le moment de tuer le match. Bellion se présente face à Ruffier. Son pénalty est bien tiré mais le gardien stéphanois sort une parade de grande qualité. Un frisson me parcourt l’échine… Et si ? Non, on ne peut pas perdre me dis-je.

90+3 : On vient de louper deux grosses occasions, le scénario est trop évident pour que Gillot tombe dans le panneau… et pourtant… il fait entrer Ciani à la place de Sertic.

90+5 : Alors qu’il y avait 4 minutes de temps additionnel (je dis ça comme ça), Guilavogui se retrouve avec la balle dans la surface, remercie Planus qui est pas monté, Sané qui est pas là et frappe. Le ballon termine dans les buts. Certains comparent ça à France – Italie 2000. Ah les cons. Galtier, toujours classe, court sur la pelouse comme un âne. ET MERDE ! J’insulte Ciani sur le coup, même s’il n’y est pour rien.

 

Les prolongations :

Honnêtement, vous en avez quelque chose à foutre ? Je passe les prolongations à préparer des Tennessee iced tea (un Long Island où on remplace le Cointreau par du Jack Daniel’s) en vue des pénaltys. Si un stéphanois réussit son péno : un verre, si un bordelais rate le sien : un verre, si on se qualifie : tous les verres, si on est éliminés : tous les verres. Ça semble être un bon plan.

 

Les pénos :

Battles, en force plein axe : 1-0. Tennessee pour moi.

Maurice-Belay, lucarne : 1-1. Erection pour moi.

Ebondo, côté gauche, parade de Carrasso : 1-1, j’ai tâché mon caleçon.

Saivet, frappe ratée mais qui passe sous Ruffier : 2-1, mon cœur bat à 2000.

Nicolita, Trézéguet 2006 : 2-1, je dois changer de caleçon.

Trémoulinas, facile : 3-1, Tennessee de joie pour moi.

Ghoulam : 3-2.

Henrique, balle de match : 4-2, Tennessee pour moi, chambrage du public pour Carlos qui part ensuite à la recherche de Sinama qui lui avait mis un coup de coude pendant la prolongation. Carlos entretient sa légende.

On est qualifiés, on a peut-être tué le chat noir. Prochain tour, déplacement à Créteil, sans Henrique suspendu. Place à l’analyse :

 

Les gars :

Carrasso (5/5 – Superman) : Cédric avait enfilé sa tenue de Superman pour ce match. Il a dégoûté les attaquants stéphanois avec des parades somptueuses. Il a laissé marquer Guilavogui uniquement pour briller à nouveau pendant la séance des tirs au but.

Sané (2/5 – Déjà à la CAN) : S’est fait engueuler pendant 35 minutes par Gillot en première période mais n’avait visiblement pas compris puisqu’il est fautif sur le but. Va se faire oublier pendant la CAN.

Trémoulinas (3/5) : A bien défendu face à Nicolita (c’est à noter) qui n’a pas compris pourquoi ce petit homme lui demandait si le soleil était mort.

Henrique (4/5 – The Legend) : Dans 40 ans je raconterai:  »Oui, j’ai vu jouer Carlos Henrique, je l’ai vu faire la mitraillette au Stade de France, je l’ai vu faire une roulette face à Nancy, je l’ai vu coller des mandales à la moitié des attaquants de L1 et je l’ai vu marquer le penalty de la victoire face à Sainté avant de chambrer le public puis d’aller chercher Sinama pour tenter de lui en coller une  ».

Planus (2/5 – The Truand) : Un match qui a l’air dans l’ensemble pas trop mal mais si on regarde de plus près on voit que Planus est à la rue sur chaque action stéphanoise. Coupable sur le but, comme d’autres.

N’Guémo (3/5 – The boss) : De retour de blessure, le Camerounais a mis un peu de temps à rentrer dans le match mais a fait son taff. On n’en demande pas plus.

Sertic (3/5 – Substitute) : Bon match du Greg qui a pris le jeu à son compte en l’absence du beau Jaro. Contrairement au Tchèque, il réussit ses coups de pied arrêtés. Une solution plus qu’intéressante. Remplacé à la 93ème par Ciani.

Saivet (3/5 – Presqu’héros) : Si Bellion transforme le pénalty qu’il a amené… si la tête de Ciani finit au fond… Un presque grand match pour une presque future star.

Maurice-Belay (2/5) : Heureusement qu’il a chié des occasions sinon on se serait demandé où il était passé. On mettra ça sur le compte de la reprise.

Jussie (3/5 – Fulguro-but) : Dans un match qu’il a traversé tel un fantôme (comme d’habitude), Jussie a eu le mérite d’aller mettre ce but venu d’ailleurs. Remplacé par Traoré à la 72ème.

Modeste (1/5) : A autant de joie de vivre et de jouer qu’un cancéreux en phase terminale. Remplacé à la 69ème par Bellion.

 

Les entrants :

Bellion (1/5) : A tout loupé dans son entrée. Mais son état d’esprit est irréprochable.

Traoré (3/5) : Un bon état d’esprit, un péno obtenu, il cherche une prolongation de contrat ?

Ciani (Chat Noir/5) : C’est quand même pas de bol d’avoir aussi peu de chance.

 

Les remarques à la con :

  • Xavier Gravelaine a fait son match, tout en subtilité nauséabonde.
  • Pas de duel Nicolita – Mariano. Déception. Saloperie de Fédé brésilienne.
  • Il paraît que Sinama-Pongolle s’est uriné dessus en guise de soumission face à Henrique.
  • Patrick Montel est pire aux commentaires que Gravelaine. Heureusement on l’entend moins souvent.

 

L’avis des opposants :

Visiblement, Roland Gromerdier n’a pas aimé Henrique.

 

Claude Pèze.

 

Message à caractère informatif :

Vous aimez Horsjeu.net et la Scapulaire Académie et nous vous aimons aussi. Si vous voulez que cet amour réciproque continue, abonnez-vous pour nous soutenir, ou faites un don. Et si vous n’avez pas d’argent, vous pouvez cliquer sur les pubs rapidement mais aussi en bas de page sur l’insigne +1, pour un meilleur référencement du site. L’éditeur est beau et rusé.

Ils soutiennent l’activité du Claude : Girondins33Webgirondins , Chez les GirondinsGirondins AnalyseSupporters Virage Sud Centre HautGirondins4ever et La Légende des GirondinsMade in GirondinsGirondins de Bordeaux.net. Pour les suivre, vous avez aussi leurs pages facebook, tout comme celle du Claude himself sans oublier celle de Horsjeu.net, de la Scapulaire Académie ainsi que les profils de certains de vos académiciens préférés mais surtout de l’Editeur, ce si bel Homme, si beau et si intelligent (et je ne parle pas de son potentiel attractif mesdames). Le Claude est aussi sur Twitter pour des leçons sur l’alcoolisme, la vie, le nord, un peu tout.

Si vous ne deviez être fan que d’une seule page sur facebook (en dehors de celle de la Scapulaire Académie), ce serait celle-ci: Supporters des Girondins partout en France. La bise anale à ceux qui animent cette excellente page.

41 thoughts on “La Scapulaire Académie note Saint Etienne-Bordeaux (1-1, 2-4 T.A.B.)

  1. J’avais déjà fait du KSSS KSSS sur le site de l’Equipe contre la venue d’OBRANIAK à Bordeaux sous les menaces des supporters bordel… lais. Jusqu’à présent ça a marché.Ié dit « Pourvou ké sa doure » ! Obraniak tlo bon pour ces patates de bordelais !

  2. Pourquoi encourager oune cloube ki est finançé par une chaîne de nazes = M 6 = Organisation d’abrutissement des younglich.

  3. Merci camarade, la prochaine fois trouve toi un stream, écrase les commentaires de Gravelaine et envoi ta gouaille !!!
    C’est comme si on y était mais en mieux, du bon taff encore.

  4. Aaaaaaah je pensais être le seul à avoir calculé qu’il y avait seulement 4 minutes d’arrêts de jeu ! Sinon je voulais dire que je suis à nouveau tombé amoureux d’un certain Cedric lors de ce match

  5. Pfff il nous a fait mal (dans tous les sens du terme dirait Sinama) votre Alex Delarge brésilien. Et marre que Jussie marque à chaque fois contre nous.

    Vous êtes obligés de la gagner maintenant, vu que vous nous avez privé de ce trophée.

  6. Encore merci Claude, du pur bonheur as usual.
    Et Lacan, tant qu’Arte finance pas un club de foot, shut the fuck up. Et les Girondins existaient avant M6, incroyable non ? ;)

  7. 4 minutes + le remplacement, le compte doit y être au final (d’autant que si je ne m’abuse, ce qui est annoncé par le 4ème arbitre est purement indicatif)

  8. Très bonne Académie cher Claude !
    En revanche vous n’avez pas mentionné « le cheptel d’africains » dont parlait ce bon vieux Gravelaine.
    Coach Courbis would have liked this

  9. C’est quoi un younglich ?

    Dommage que l’académie vienne aussi tard, j’en ai rêvé du coup j’ai plus eu de surprise aujourd’hui. En espérant que tes dents aillent mieux

  10. Très bonne académie, juste j’ai remarqué Claude que tu as fait deux onze mondiaux pour Bordeaux, et pas de onze anal ^^

  11. Salut Claudio,

    Je dois tout d’abord te dire que ton petit masque fait très « soirée échangiste », coquinou. Jspère que tu auras l’occaz de le ressortir sur la ville rose.

    Sinon je trouve que c’est un bon sketch de rater un péno à la 90′, envoyer le ballon dans les tribunes alors qu’on peut cadrer tranquilou (spécial Kas-D-Di à Maurice Belette il me semble) et se prendre un bon fist dans la foulée.

    ps: on parle de tirs au but et non de pénalties à la fin des prolongations :)

  12. Pas grand chose à ajouter si ce n’est comparer l’arrêt de Carasso sur une tête de Saadi avec la monumentale parade de Banks sur la tête de Pelé, c’est légèrement beaucoup abuser.

  13. C’est vrai, Carasso est plus loin sur son arret, il a encore plus de mérite.

    Merci Le Claude pour cet Acad, aussi régulier dans la perfection que Diabaté dans la parodie du footballeur!

  14. académie très attendue! Pour ma part je trouve que les commentaires de Gravelaine sont un pur bonheur, son « il est noir Bellion » m’a fait énormément rire.
    Et j’ai trouvé Gillot très classe dans sa réaction à la fin du temps reglementaire. Elle est mythique cette équipe de Bordeaux n’empêche, le but de Jussiè, le but après l’entrée de Ciani, la folie d’Henrique, tout était là pour entretenir la légende.

  15. Super taf comme toujours Claude mais une question me turlupine. Comment oses-tu ne pas mettre un bon gros zéro bien sec à NMB? Il reste 30 secondes à jouer, on mène 1-0, NMB n’a pas foutu un but depuis au moins 6 mois et le mec au lieu de garder tranquillement la balle en attendant le coup de sifflet final, il s’en va la redonner à l’adversaire… Ginola c’est lui, encore plus que sertic contre toulouse qui avait essayé de conserver la balle sans grand succès! Ptain Maurice! Regarde tes stats un peu: 0 buts et 2 pôvres passes depuis ton arrivée (une demi-saison dans les temps pour l’instant..). Si t’es pas foutu d’être décisif pendant 6 mois, qu’est-ce qui se passe dans ta tête pour que tu essaies de l’être au moment où on n’en a le moins besoin? Puis avec le même succès que d’hab en plus! Vraiment sur ce coup je l’aurai maudit. Pour moi sa note c’est zéro, et encore jsuis sympa parce qu’il a réussi son péno…
    Tu te fous de pongolle claude qui n’a pas commencé sa carrière à 27 ans mais bon l’ami maurice il a beau faire illusion avec ses accélérations pour s’empaler sur les défenseurs adverses, on n’est quand même pas myope à ce point! Ou alors c’est moi?

  16. Pourtant Gillot a bien dis que mariano etait dans le groupe et mis en tribune volontairement pour qu’il puisse decouvrir l’equipe en deplacement, non ?

  17. Gravelaine a pourri le match de sa gueule de con en proposant des commentaires aussi pourri qu’un morceau de viande oublié en plein soleil girondin depuis 4 jours!
    les stephanois sont de bons amis dans le football dommage qu’un con comme sinama pongolle gache le match (surtout que l’autre pute de 4e arbitre a tout vu comme par hasard)
    il y avait 4 minutes d’arret de jeu et non 5 comme l’a laissé l’arbitre pour mieux nous pourrir la victoire (RIP Ciani)
    Ciani poursuit sa periode de malchance, une barre en prolongation, il rentre on prend un pion… mais ya un mieux au niveau du jeu
    n’oubliez pas allez bordeaux 2012 est notre année, elle signe notre retour en haut de l’affiche!!!

  18. @Plasil Power : Et puis Sinama, il a une sélection quand même… Oui, comme Jurietti.

  19. Dis-moi « Claude » depuis que tu as quitté l’ASS tu es devenu une vraie star du web !!!!

  20. @ed elrik: Il était prévu que Mariano soit en tribune, mais devant les forfaits de certains il aurait du être dans le groupe. Mais la Fédé brésilienne était en vacances et Mariano n’était pas qualifié. D’où sa présence en tribune au lieu du banc.

  21. Oui c’est brai quelques fois . Allez fin du suspens je m’affiche sous un autre patronyme : Vava .

  22. @ced the red: J’aurais du m’en douter, y’a pas 50 supporters de Liverpool à l’ASS.

  23. encore une bonne analyse mon cher claude.tes propos sur le raffiné gravelaine sont bons.quant à notre carlos( l’undertaker)j’ai adoré l’image du 11 de dép..excellent la comparaison avec alex

  24. En tout cas mon cher « Claude » je t’ai découvert ici par hasard et je t’ai fait de la pub (même avant de savoir qui tu étais vraiment !) et tu rencontres un beau succès chez les supporters des girondins avertis .
    Sinon je t’ai démasqué sur Girondins Analyse . Continue comme ça et vive la Picardie ! Je m’en vais finir mon match de Carling Cup des Reds Et vive les compétitions avec des noms de bières (comme la Jupiler League !)

  25. J’ai beau ne louper aucun match des gigi, j’attends toujours tes academies avec grande impatience ! et encore une fois je ne suis pas déçu ! moi j’adore gravelaine par contre et il était particulièrement en forme ce soir-là, il m’a régalé du début à la fin. il martyrise la langue française comme personne !
    les urgences de robert picqué un dimanche soir ça doit être quelque chose ;)
    a bientot pour une prochaine académie

  26. Deux bonnes nouvelles aujourd’hui: Claude a enfin posté son académie et et Ludo a signé à Bordeaux!

  27. Il l’aura dans une vingtaine d’années.
    Bisous Claude, et merci pour l’Académie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.