L’avis de Notre Président :

2e match pour les Verts en Ligue Europa, et Notre Président est bouilleuant ! Extrait:

Après l’Inter, on se cogne encore des ritales. Mais c’te foâs, les bouffeurs de pizzas ont bien compris c’qu’il fallait faire pour s’faire entendre dans leur stade: limiter les places. Du coup, t’auras que 1 500 places pour nous. Beuon, après, y’aura forcément plus que ça dans l’stade, mais beuon, ça fait flique quand même. Sineuon, la Lazio c’est solide. Ils ont joué les barrages de la Ligue des Champieuons mais se sont fait sortir. En championnat, ça reste sur 2 victoires de suite, même s’ils ont pris un sacré bouilleuon juste aveuant face à mon Faouzi de Naples : une magenta, 5-0.

Pour la suite, c’est à cette adresse sur la page de la Forez Académie.

 

Le match résumé en 1 phrase : « Mais y’a jamais rouge enculé ! »

Cherche pas, je parle pas du tacle de décérébré de Bayal au milieu de terrain qui lui vaut un jaune mérité et une exclusion. Non, je parle plutôt de l’autre connard de Mauricio qui percute volontairement le coude de Beric et envoie mon b’let de Slovénie à la douche avant tout le monde. Enculé va.

 

La compo :

La compo la plus cohérente qu’on pouvait faire compte tenu des blessés. Sont sur le flanc: Théophile-Catherine, Assou-Ekoto, Brison, Pogba, Cohade et Clément. Du coup, on se retrouve avec le seul Malcuit comme défenseur de métier sur le banc. Putain, on a pas intérêt à ce que Perrin ou Bayal se pètent parce que là, on est dans la merde. Beric et Roux sont de nouveau associés en Coupe d’Europe, ça avait bien marché contre Rosenborg, à voir face à la Lazio.

 

Le mâche :

Comme face à Rosenborg, les Verts démarrent idéalement. Ghoulam nous avait prévénu: l’un des points faibles de la Lazio, ce sont les coups de pied arrêtés. Mise en œuvre immédiate ou presque pour Sainté avec ce corner botté côté gauche par Hamouma, Bayal envoie le cuir au fond des filets d’un grand coup de teub au milieu de 6 Romains (0-1, 6e). Putain, les Verts mènent déjà, le plus dur commence. Et on est vite rappelé à l’ordre avec ce coup-franc tiré côté droit qui envoie la balle dans la surface de Ruffier: Hoedt s’élève plus haut que tout le monde et balance un énorme coup de casque pour égali… NON ! Superman Ruffier s’allonge de tout son long et claque la balle sur sa ligne ! Incroyable (8e) ! Les Verts réagissent bien et sur un nouveau corner tiré de la droite cette fois, la balle cafouille et revient sur Roux qui dans un angle très fermé (quasiment le long de la ligne de but) envoie une tête lobée qui finit sur le dessus de la barre (14e). Mais ce qui devait arriver arriva : les Verts jouent un contre et Hamouma, au lieu de frapper alors qu’il avait la place, tente de décaler Corgnet. La balle est perdue et le contre supersonique : au final, Onazi est là pour fusiller Ruffier de près (1-1, 22e).

Puis le tournant du match. Mauricio, cette catin déjà dans mon collimateur depuis le début du match, va faire basculer la rencontre. Sur un duel avec Beric, il pousse d’abord l’attaquant stéphanois dans le dos (qui manque de s’écrouler) avant de venir balancer sa sale tronche (volontairement ?) dans le coude de Beric qui tentait de reprendre son équilibre après la charge. Le mec se pète le nez, l’arbitre ne voit que le sang, il sort le carton de la même couleur pour mon Robert (32e).

La suite sera un calvaire. Même si les Verts ont une grosse occasion par Hamouma sur une passe lumineuse de Corgnet (40e), la suite sera moins joyeuse. Mauri nous fait déjà passer des sueurs froides sur une demi-volée qui passe au-dessus juste avant la mi-temps (45e + 2), mais la sanction viendra juste après. Bien aidé par Ruffier et Bayal qui se percutent comme 2 muets incapables de se parler, Hoedt marquera dans le but vide avec un geste acrobatique et de la réussite (2-1, 48e). Putain de poisse, mais surtout putain de Bayal et Ruffier !! HO !! On vous a jamais appris à communiquer sur ce genre de ballons ??!! Les Verts résistent, mais ça ne suffit pas. Bahebeck tout juste entré en jeu met pourtant le feu côté gauche, mais sa frappe est trop sur le gardien pour l’inquiéter (70e). Puis pour parachever son œuvre, Bayal viendra nous poser un tacle de veau à 50 m de ses buts sur une action pas dangereuse. Jaune mérité, sauf que c’est son 2e donc rouge (77e). C’est gentil d’être passé, merci. Et comme si ça suffisait pas, dans la foulée, la Lazio marque par Biglia (3-1, 80e). 2 buts de retard, mais aussi 2 joueurs en moins, on a la tête dans le seau. Malgré cela, Monnet-Paquet va nous mettre un de ses plus beaux buts sans doute avec une louche magnifique du gauche déposée dans le but romain (3-2, 84e). Mais ça ne suffira pas, et les Verts repartent avec une défaite.

Malgré cela, j’ai pas envie de les charger. Ils ont joué un vrai match de Coupe d’Europe avec de l’envie et de la gnac, seulement c’est devenu trop dur avec 1 joueur en moins dès la demi-heure de jeu, surtout pour une faute inexistante. L’arbitrage n’explique pas tout, mais il a été tellement merdique que Caïazzo et Galtier ont failli se battre dans les couloirs avec le directeur sportif de la Lazio (qui m’a l’air d’être une belle pute). Bordel, si on avait eu encore Erding, il aurait pu l’insulter dans sa langue. Bref, les Verts sont derniers de leur poule à égalité avec Rosenborg qui a perdu aussi face au Dnipro, prochain adversaire des Verts. Rien n’est perdu, mais il va falloir faire un résultat chez les Ukrainiens pour espérer. L’avantage c’est que le match sera joué à huis-clos. Rendez-vous dans 3 semaines.

La tête de Clerc résume parfaitement cette action

 

Les faits de mâche :

   6: but de Bayal, 0-1. Corner côté gauche tiré rentrant par Hamouma. (Jean-Michel) Apathie du gardien et des 5 défenseurs qui cernent Bayal qui, tranquillement, pousse la balle avec son chibre depuis les 6 m. Ça sert d’avoir une 3e jambe.

   22e, but de Onazi, 1-1. Sur un contre romain (bien aidé par Hamouma), Anderson part comme une balle sur le côté droit, efface facilement Polomat qui se jette comme un teubé dans sa feinte de centre, centre au 1er poteau sur lequel l’attaquant romain se foire, Bayal est derrière dégage mais dévisse son tir. Ça arrive pile poil sur Onazi qui contrôle de la poitrine au point de penalty et reprend de volée pour fusiller Ruffier.

   32: rouge pour Beric. Mauricio feinte l’arbitre en se jetant la tête la première sur le coude de Beric qui tentait de résister à sa charge dans le dos. L’arbitre ne voit que le nez pété de l’autre trou de balle et sort le rouge, sans même réfléchir ou consulter ses assistants.

   48e : but de Hoedt, 2-1. Sur un coup-franc envoyé dans la boîte, Ruffier et Bayal ne se parlent pas et le 1er percute le 2nd sur sa sortie aux poings. La balle lui échappe mais ce n’est pas perdu pour tout le monde puisque Hoedt qui rodait derrière envoie un extérieur du pied en extension pour marquer dans le but vide avec l’aide du poteau droit.

   77e : rouge pour Bayal. Mouss, sans doute encore sonné de sa rencontre avec Ruffier, s’aventure à 50 m de ses buts et pose un tacle dégueulasse dans le rond central sur Anderson. Jaune logique, c’est son 2e, ça fait rouge. Imbécile.

   80e : but de Biglia, 3-1. Keita déborde sur la droite et centre fort devant le but. Ruffier repousse au sol, mais personne dans la défense ne se saisit du ballon. Biglia qui rodait par là reprend la balle et frappe, Ruffier est sur la trajectoire, mais Polomat aussi, et ce dernier contre la balle et la met hors de portée des gants de notre CRS, mais bien dans le but par contre.

   84e : but de Monnet-Paquet, 3-2. Pour l’honneur, Monnet-Paquet marquera un joli but. Sur une balle en profondeur, il est à la lutte de la tête pour l’arracher. La balle rebondit sur le dos du défenseur romain et KMP est le plus prompt à se retourner. Il voit le gardien avancé, et envoie un lob tout en douceur dans les filets.

 

Les notes :

Ruffier (le muet, 2/5) : une parade de classe mondiale dès la 8e minute (coucou Didier), mais une erreur de poussin sur ce manque de communication avec Bayal qui donne le 2e but à Rome. Fais chier, putain. Sinon, il semblait sur la trajectoire du 3e mais Polomat en a décidé autrement.

Sall (sauvé par le but, 1/5) : heureusement que tu marques, sinon je te collais un zéro. Des relances ratées, un percutage de Ruffier, un rouge débile. Un de ses plus mauvais match depuis longtemps.

Perrin (le putain de patron, 4/5) : et ben heureusement qu’il était là, notre cap’tain. Le mec a tenu la baraque tout seul ou presque derrière. Des anticipations géniales, des duels remportés à la pelle, sans lui on prend une valise. Merci d’être là.

Polomat (bleu bite, 3/5) : se fait avoir comme un con sur la feinte d’Anderson. Mais bon, le gamin découvre le haut-niveau cette année, donc on va pas trop le charger. Surtout qu’il était le seul arrière gauche apte pour ce match.

Clerc (vitesse négative, 2/5) : toujours aussi lent, il se fait mettre à l’amende par Keita sur le 3e but. Bordel, le mec est arrêté au départ mais sur 4 pas, il lui met 5 m. Sinon, il n’a pas fait pire que ça, et pas sûr que Malcuit aurait eu les épaules pour gérer ce genre de matches. KTC, tu nous manques.

Lemoine (râteau, 3/5) : il a essayé de faire la loi au milieu mais il y avait du client en face. Malgré cela, il n’a pas à rougir de sa prestation, et délivre une superbe balle à Pajot dans les dernières minutes pour ce qui aurait pu être le but égalisateur.

Pajot (fade, 3/5) : moins harceleur, mais pas vraiment relayeur non plus, Vincent a eu du mal à exister dans ce match. Après, il a quand même permis à Sainté de ne pas trop prendre l’eau à 10 puis à 9 contre 11. Dommage qu’il n’ait pas cadré sa tête en fin de match.

Corgnet (trop peu, 2/5) : il a touché trop peu de ballons pour être décisif. Et pourtant, il aurait pu devenir un héros sur sa passe millimétrée vers Hamouma. Aucune occasion à son actif, ça va pas calmer ses haters.

==> Remplacé à la 63e par Diomandé (non noté), qui est à l’origine de la transversale vers KMP pour son but. Propre à la récupération sinon.

Hamouma (invisible, 2/5) : c’est lui qui tire le corner pour Bayal, il aura une belle occasion en fin de 1e mi-temps, mais sinon on ne l’a pas vu. Le mec dort depuis la fin du mois d’août et on sait pas quand est-ce qu’il va se réveiller.

==> Remplacé à la 63e par Bahebeck (non noté), qui se sera procuré une belle occasion 7 minutes après son entrée, mais sa frappe était trop sur le gardien.

Roux (esseulé, 3/5) : au début, il a joué sur un côté et on l’a surtout vu faire des appels dans le vide. Puis il a pris la pointe après la sortie de Beric. Et ça n’a pas forcément été mieux. A noter quand même qu’il ne rechigne pas sur le replacement défensif, on l’a parfois vu à la récupération aux côtés de Lemoine.

==> Remplacé à la 74e par Monnet-Paquet (non noté), qui a fait une bonne entrée et marque un joli but qui ne suffira pas malheureusement.

Beric (non noté) : il a livré un duel de titan face à Mauricio, mais c’est la salope italienne qui a eu le dernier mot. Peu en vue jusque là, son absence a pesé dans le résultat de jeudi quand même, et il aurait pu débloquer la situation par son jeu en déviation.

 

Les adversaires : pas plus impressionné que ça par cette équipe. Les joueurs remarquables sont Anderson, très bon, Hoedt qui a été dangereux sur les coups de pied arrêtés ou encore Keita qui a posé pas mal de problèmes à Clerc par sa vitesse. A noter que les offensifs sont tout le temps à la limite du hors-jeu (.net), faudra faire attention à ça au retour.

 

La question minitel : la question ne connaît pas encore la victoire en Europe.

Toujours pas de victoire, 2 rouges, et une dernière place dans la poule. Un déplacement réussi ! Mais vous en retenez quoi de ce mâche ?

Le rouge de Beric est un scandale, on est d’accord. Ce qui serait cool, c’est que le club fasse appel de la suspension de mon Robert pour qu’il puisse jouer le prochain match contre Dnipro. 2e position pour le but tout en finesse de KMP, qui est bon quand les autres sont mauvais, et vice-versa. J’aurai pensé que le rouge de Bayal (qui est complètement stupide et , là c’est sûr, nous pénalisera pour le prochain match) récolterait plus de voix. Moi, ça m’a vraiment saoulé de le voir faire ce geste d’imbécile. Enfin, Ruffier vient d’encaisser son 7e but en 2 match: finalement, Deschamps a raison.

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du mâche. Cette victoire se fait toujours attendre, la salope 

Pas d’avis en face, qui s’intéresse à la Lazio sérieusement ?

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaie l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que le site Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa; tandis que Vincent et Gruger viennent d’arriver sur le sôchôl net-oueurk. Il parait même qu’on trouve Vincent sur le gazouilleur.

7 thoughts on “Lazio – ASSE (3-2) : la Forez Académie voit rouge

  1. Le carton rouge de Beric est effectivement scandaleux. La roublardise à l’italienne a de nouveau gagné. Ceci étant, je pense que cette année ton équipe peut franchir cette phase de poule.

    Concernant un éventuel appel envers Beric, l’UEFA peut-elle du coup sanctionner Mauricio ?

    Ensuite, il y a une rumeur qui circule selon laquelle Galtier et Caïazzo avait le sang un peu chaud à la fin du match. Confirmation ?

    Enfin, et désolé de mon chauvinisme sochalien, je pense que la présence d’Erding aurait pu être un plus pour l’ASSE, en L1 comme en Ligue Europa. Ton avis là dessus ?

  2. belle acad ! ben non bayal out pour le prochain match d’Europa…même pas mal ! il est quand même un peu leg en ce moment (un comble pour un colosse…) Pogba (qui sera remis de sa déconvenue face à Nice…) sera au top ! par contre fait chier pour Beric qui sera également suspendu. Question : combien de match de suspension pour un rouge en Europa ligue ? ALV ! et les 3 pts dimanche chez les normands pour repartir dans le bon sens…

  3. @Bernard Lionsot : « la roublardise à l’italienne » ? On n’a pas vu le même match alors, parce que le Mauricio, il fait pas du cinoche, il s’asseoit tranquilou sur le terrain en pissant le sang. A aucun moment il vient chialer devant l’arbitre.

    Bravo pour les stéréotypes.
    Du coup : les verts c’est l’ambition à la française dans toute sa splendeur avec une équipe de mec surpayés qui sont pas foutus de signer à West Ham ou Bournemouth et qui gagnent jamais rien. Même pas foutu d’intégrer l’équipe de France militaire.

    Je pense pouvoir dire que les stéréotypes italiens t’emmerdent, achète-toi des lunettes et une équipe.

  4. Cher waynedt12, en quoi ma remarque est-elle un stéréotype (traite moi de raciste pendant que tu y es) ?

    Ce n’est pas un stéréotype que de dire que les Italiens sont les premiers à en rajouter, à provoquer, simuler, il suffit de voir des matchs de Série A pour s’en rendre compte.

    Bien évidemment je ne dis pas que Mauricio simule, mais tout de même il aurait pu éviter de se péter le nez s’il n’avait pas chargé comme un boeuf.

    Ensuite si tu es vexé ou en colère p’tit gars, prend ta pelle et ton seau et va jouer, nous ne sommes pas sur Football365.

    Enfin, laisse mon club de côté, ce genre de commentaire de bas étage n’est pas digne de figurer sur un site comme Horsjeu.

  5. @Bernard : j’ai mis le lien dans le dernier paragraphe sur l’altercation entre Galtier, Caïazzo et le directeur sportif de la Lazio
    ==> http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Bernard-caiazzo-et-christophe-galtier-ont-failli-se-battre-avec-le-directeur-sportif-de-la-laio/595493
    Sinon, sanctionner Mauricio je n’y crois pas, mais s’ils pouvaient déjà annuler la suspension de Beric ça serait pas mal.

    @wildchess: la suspension dépend de la gravité de la faute. S’il y a suspension,j’espère qu’elle ne dépassera pas 1 match.

    @Wayne : du calme, Bernard est un supporter sochalien en plus, pas stéphanois. Si tu as vu les images, tu remarqueras que ce n’est Beric qui met un coup de coude mais Mauricio qui vient percuter. Il se pète le nez, tant pis pour lui mais Beric n’y est pour rien. Après, quand on voit son geste, on peut se poser la question de savoir s’il l’a fait volontairement ou pas.

    @mezenc : merci ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.