Parce que nous aussi on veut faire dans le commercial et mettre nos plumes en avant, nous créons pour vous, un face à face unique en son genre, le onze contre onze.

C’est très simple, afin de tirer vers le haut nos académiciens et les footballeurs notés (ils se ruent sur les notes d’horsjeu.net afin de connaitre leur réel niveau ; les connivences avec L’Equipe font que leurs notes ne valent plus rien, et ils le savent), les gros membres choisissent chaque semaine les meilleurs et les pires performances avec les meilleurs et les pires commentaires de nos académiciens.

Le onze anal de cette semaine…

Castelazzi : 2/5,ptdr (Christophe Revaut) (ndlr Marco Matrix a fait faire l’Internazionale académie à son fils et sa femme)

Sorbon: 1/5 Il a pris le bouillon, la soupe, la carbonnade. N’est pas venu après le match gouter les shooters Malherbe, c’est bête ça lui aurait redonné des couleurs.

Diawara (2/5): a découpé des jambes sans intérêt et a encore offert une relance dans l’axe – passe décisive – pour un sosie du pauvre de son pote Nenê, Eduardo. Souley, lui, ressemble un peu trop à Zubar en ce moment…

Heurtaux: 1/5 On aurait bien mis 0,5 mais d’une part on peut pas et d’autre part c’eut été vache. Les lillois n’ont pas été sympas avec lui, il a pris l’eau de partouche.

Dudka 1/5 Il revient quand Hengbart au fait ?

Fernande (0/5) : Avec lui je vais finir par être grossier tant il semble faire tout ce qu’il peut pour être mauvais. Son placement catastrophique est en concurrence avec sa relance digne d’un joueur de district qui joue bourré le dimanche aprem. Relançons Savic même si ça demande du temps parce que là il rend nerveux toute la défense et même le reste de l’équipe. A vendre à Blackpool au mercato où à West Bromwich Albion dont les observateurs étaient une nouvelle fois présents à Lescure ce soir mais qui sont surement arnaquables.

Marcq: 1/5 Contrairement aux matchs précédents, il s’est mis au diapason de l’équipe. Ressemblait à un sprite placé au milieu de la pelouse sauf que contrairement aux fantômes dans Pacman on pouvait le traverser sans frais.

Angel Di Maria (1/5) : Il a fallu qu’il sorte pour que le Real marque. Comme un symbole anal.

Walcott 1/5 : Pour courir vite, il court vite (ce serait même le joueur le plus rapide d’Europe dixit Wenger, qui est toujours aussi objectif lorsqu’il s’agit de ses protégés). Mais les jours où ça amène quelque chose de concret et de décisif sont plutôt rares. Et son match de ce soir n’a pas dérogé à la règle.

Robinho : (1/5) A perdu autant de ballons et de duels que le numéro accolé dans son dos ! Plutôt Reinaldo que Pelé ce soir !

Chamakh : 1/5 : L’antithèse du match précédent : une occase, reprise devant le but vide tibia jambe gauche. Essai transformé.

Les remplaçants anaux :

Sessegnon non noté : Ses rêves de Chelsea se sont éloignés en même temps que son talent.

S. Joseph-Monrose : 1/5. 1 point pour sa participation au challenge « nom de joueur foireux ».

Brandao non noté: a perdu le peu de mojo qu’il possédait le jour où il a coupé ses cheveux…

Les adversaires classes du Onze anal: le Onze mondial.

3 thoughts on “Le Onze anal

  1. La défense du onze anal pourrait signer prochainement au F.C Arles-Avignon (foutremercato.net)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.