Le onze anal de la semaine

Le retour encore plus attendu du onze anal de la semaine

Parce que nous aussi on veut faire dans le commercial et mettre nos plumes en avant, nous créons pour vous, un face à face unique en son genre, le onze contre onze.

C’est très simple, afin de tirer vers le haut nos académiciens et les footballeurs notés (ils se ruent sur les notes d’horsjeu.net afin de connaitre leur réel niveau ; les connivences avec L’Equipe font que leurs notes ne valent plus rien, et ils le savent), le service rédaction choisit chaque semaine les meilleurs et les pires performances avec les meilleurs et les pires commentaires de nos académiciens.

Le coach anal n’a pas vraiment pris de vacances, il a travaillé avec acharnement pour pouvoir enfin faire un jour match nul contre le onze mondial. Ayant lu l’analyse du footballologue, il opte pour un 3-4-3, mais n’ayant rien compris à son analyse, il pense pouvoir en faire une arme ultime de contres en titularisant 3 avant-centres.

Kasraoui -Lens : 1. A mon avis madame Kasraoui a du passer une sacrée soirée « avec des copines » et est rentrée tard dans la nuit. Avoir autant de bol sur un match où il a été aussi peu efficace, ça frôle l’entendement. A noter, et c’est récurrent chez Hamdi, qu’il se met un énorme level de difficulté en se plaçant systématiquement à 10-12m de sa ligne. Bizarrement, depuis 3 matches, ça frappe dans tous les sens, et il est souvent complètement aux fraises. + 1 pour ses énormes progrès télékinéthiques.

Cris – Lyon: 1/5. Bah heureusement que c’est de la faute à Puel les trois dernières saisons archi mauvaises du gars à la perruque. Parce que ce soir, on a pu voir la même prestation déplorable que les cinquante derniers matchs: manque de vitesse, inconstant et rarement bon sur les duels aériens, ridicule ou presque face à Mouloungui. Ca va être chouette la Ligue des Champions s’il reste comme ça: Seguin (ou on fait revenir Paillot)-Lovren, on pourra pas dire que Garde ne lance pas les jeunes.

Mbia – OM 1/5 : Aussi intelligent que le maillot orange est beau, il a été plus décisif dans ses coups de sang que sur les duels. Pense pourtant qu’il n’y a pas de problème derrière. Premier élément d’une remise en question perpétuelle du joueur le plus humble de ligue 1. Mbia, sapeur et sans reproche…

Ciani – Bordeaux 1/5 : A pris la tête du Challenge Ronald Zubar des Cahiers du Foot grâce à son csc plein de maitrise et de technique. A tenté le doublé mais Carrasso l’en a empêché. Du mieux en seconde période mais son association avec Sané est à proscrire, même pour un match de district.

Makonda – Brest : 1/5 : Nous coûte le corner qui amène le but, et le deuxième but, un point pour le bénéfice du doute et ses beaux centres en deuxième mi-temps, n’est pas défenseur et s’il a fait une bonne 2e période c’est parce que Croix de Savoie à disparu. Devrait retourner sur le Banc public, banc public voir si y’a quelque chose à bécoter

Sissoko – Toulouse 1/5 : Qui n’en veut de notre international français à 15M€ de l’été ? Bon, c’est sûr que si on fait ce coup-là un an après Dédé, ça va finir par s’apercevoir…

Doumbia – Rennes  1/5 : Mérite quand même 1 parce qu’il a lancé Montano en début de match, quand on avait un peu peur et qu’on se rendait compte qu’il y avait de quoi faire quand même vu le niveau de l’adversaire derrière. Sinon, totalement inutile. Si quelqu’un peut par exemple nous expliquer ce qu’il glande à trottiner au milieu pendant que Pitroipa revient comme un malade et donne  un pénaty, la Breizhou est preneuse. Par où t’es sorti à la 73e Tongo ? On t’a pas vu rentrer.

Sagna – France 2/5 : Sur ce match, c’est le Jussiê français, c’est à dire invisible. Inoffensif défensivement, inoffensivement défensif. Ne cherchez pas, ça ne rime à rien, comme son match. Il se fait prendre dans son dos à maintes reprises sans rien demander, comme un symbole d’une vieille handicapée de 76 ans qui se fait violer. A sa décharge, on notera qu’il est en total manque de rythme. Schtroumpf Frileux

Eto’o – Inter : 1/5 Non là franchement, son altesse sérénissime, son geyser de fulgurance, son humilité incarnée n’a pas fait un bon match. Lui n’est pas partant certain, d’autant qu’on aimerait le voir en duo avec Tevez, mais ça ne sent pas l’implication supérieure ce genre de prestation.

Socrier – Ajaccio 2/5 : Après Gignac, il est le second attaquant du championnat à ne pas laisser sa caravane au garage. Qu’il est leeeent ! On ne lui demande pas de prendre la profondeur mais il y a des limites. Lui en tout cas il en a des limites, même son jeu en pivot à laisser à désirer. A sa décharge il a été très esseulé. Je ne m’inquiète pas pour lui, il va réussir. Il a vite été remplacé par Ilan à l’heure de jeu.

Roux – Brest : 1/5 : Peut-être sévère mais il a fait n’importe quoi. Mouiller le maillot mais tente de se faire exclure dès la demi-heure avec une vilaine faute. Tenter LE geste, alors qu’il aurait dû se contenter de pointus tout pourris et il aurait mis 2buts. Cherche à se faire remarquer, râle et aurait pu se faire exclure pour un deuxième carton jaune suite à un mouvement d’humeur. Continue comme ça et tu finiras ballon de plomb mon fils. A toujours du talent, cadre ses frappe, est toujours notre meilleur buteur potentiel, mais attention à la Benzemite aiguë. Va jeter son maillot en RDK à la fin du match en toute hypocrisie, la classe on l’a ou pas. Devrait être plus Corneille, toi même tu sais.


Le banc de touche

Sané – Bordeaux 2/5 : Quand on défend les yeux fermés il ne faut pas s’étonner de défendre mal. Mais bon Lamine il s’étonne pas, ça le ferait réfléchir.

Diallo – Dijon 1/5 : Appelé de dernière minute suite à la suspension de Zarour, non notifiée par la Ligue encore en vacances (bravo Moustache), Carteron n’a pas voulu accabler le joueur coupable d’erreurs grossières comme sa perte de balle sur le 3e but breton. Sûrement un bon gars, mais pas un défenseur pour la ligue 1 et 2 et je ne l’accablerais pas non plus en citant toutes ses erreurs, ça serait indécent.

Démont – Lens : 2. Quelques banderilles, et même un retour défensif de 50 m suite à une montée ratée de Aurier, mais rien ne change chez Yoyo. Trop de déchets, trop de précipitation et surtout, ce même manque de réflexion avant d’agir qui lui coûte tant de pertes de balle.

Kolodizecakckj – France U20 2/5 : Son nom pourrait être Touré mais au lieu de ça il a joué comme Eboué. Fabrice Eboué.

Carrick – Manchester U 0,5/5 : Apparemment son nom était sur la feuille de match. « Remplacé » par Cleverley à la 45eme. Vite Lassana Diarra (ou n’importe qui d’autre d’ailleurs)!

Hazard – Lens : 1. Adulé des geeks juste parce qu’il s’appelle Hazard, il me laisse pour l’instant très songeur. Trop léger physiquement, pas en réussite techniquement, il ressemble pour l’instant plus à Thierry qu’à Eden…

Akpa-Akpro – Toulouse 2/5 : Se prénomme Jean-Daniel. Un cocktail de 4 mots qui inspire donc méfiance.

 

Pour découvrir ceux qui vont leur coller une branlée cette semaine, veuillez-vous reporter au onze mondial

9 thoughts on “Le onze anal de la semaine

  1. Alors que Tiéné aurait parfaitement mérité d’être au moins sur le banc. Surtout que s’il continue comme çà la saison va pas durer très longtemps pour lui, alors laissez-lui sa chance tant qu’il « joue », pour la postérité. Merci (pour lui).

  2. Nous avons eu des consignes de l’éditeur. Il nous a interdit de mettre des parisiens dans le onzanal pour l’instant parce qu’il essaye de négocier avec Al Jazeera pour devenir riche. ça c’est la version officieuse que nous n’avons pas le droit de vous révéler.

    La version officielle étant qu’il est trop simple de prendre des joueurs d’une équipe qui ne sera pas prête avant 4/5 mois.

    Mais rassurez-vous Siaka sera forcément appelé dans l’année. Il ne nous décevra pas.

  3. Makonda vous pouvez encore considérer qu’il est Parisien si ça vous fait plaisir, je vous l’accorde.

    Sinon voir une Attaque Anale Roux-Socrier c’est émouvant, ici c’est Brest, ici ça sent la L2… D’ailleurs si Saméto souhaite un jour jouer dans le plus Beau stade du monde qu’il vienne rapidement, on l’attend.

  4. On va créer un groupe d’action pour la nomination de Super Siaka dans le Onze anal !!!

    C’est inadmissible que l’éditeur ce bel homme devienne tout aussi corrompu que le comité !!!

    Siak’anal doit être le titulaire de cette équipe de la matière noire.

    D’ailleurs, qui pour coacher ces vainqueurs ??? une idée de coaching à l’envers ?

  5. Kombouaré? Parce qu’il va se faire virer comme un déchet anal par les qataris et Leonardo au bout de 2 matchs?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.