L’Internazionale académie note Bayern-Inter (2-3)

Cordoba ne jouait pas.

Avant de commencer, Marco a un message à faire passer à tous les supporters du Bayern et tous ceux qui détestent l’Inter, et on sait que vous êtes nombreux à le lire quand même.

Voilà, maintenant, à vous Marco.

Marco Matrix aime la bière, aime la Bavière, et aime les charnière centrale belgo-brésilienne. Toujours 3 titres en jeu messieurs !

Arbitre : Pedro Proenca.

Très mauvais, comme tous les arbitres portugais… A plutôt bien géré le match bien qu’il oublie un penalty sur Stankovic. Mais je ne lui jette pas la pierre Pedro !

Le Bayern : Kraft – Lahm, Van Buyten, Breno, Pranjic – Robben, Luiz Gustavo, Schweinsteiger, Ribéry – Müller – Gomez

L’Inter : Julio Cesar – Maicon, Lucio, Ranocchia, Chivu – Cambiasso, Motta, Stankovic – Pandev, Eto’o, Sneijder

« Die Roten » :

Comme prévu, le potentiel offensif munichois est pétaradant, avec un Robben flèche rouge et beaucoup de différences créées balle au pied. Si l’efficacité n’est pas leur qualité première, ils se créent énormément d’occasions. Evidemment, l’équipe bavaroise est un peu déséquilibrée, et l’Inter en insistant dans l’axe a exposé les limites de leur charnière centrale lourde et lente.

Les buts :

Eto’o 3ème :

Pandev percute dans l’axe, et sert Eto’o, lancé de l’autre côté de la limite du hors jeu. Le camerounais conclut du pied gauche entre les jambes de Kraft.

Gomez 21ème :

Robben dévale le côté gauche intériste comme Moké dans du beurre (et non dans du beur), revient dans l’axe en éliminant Chivu et Thiago MOtta, et conclue par une frappe enroulée, certes assez puissante, mais plein axe du but. Et là c’est le drame : floquette de Julio qui retombe sur Gomez qui conclue d’une frappe retournée opportuniste la carrière de J.C comme meilleur gardien du monde.

Müller 31ème :

Encore une blague. Robben dévale le côté droit intériste comme Moké dans de la beurette, revient dans l’axe en éliminant Cambiasso et lance un jeu en triangle avec Lucio qui remet parfaitement dans la course de Müller, qui peut lober J.C d’un goulu extérieur du droit pichenetté.

Sneijder 63ème :

Wesley lance Coutinho sur le côté gauche, qui repique dans l’axe, trouve Eto’o à l’entrée de la surface qui remise pour Sneijder qui arrive lancé et frappe instantanément de l’intérieur du pied droit.

Pandev 88ème :

Samuel Eto’o ne lâche jamais rien, et récupère le ballon de l’année au duel avec Breno. « Oh oui Sammy » réussi à conserver un ballon fuyant, et à le transmettre à Pandev qui ouvre son pied gauche et envoie ce ballon dans la lucarne et dans la légende.

Il note :

Julio Cesar : 2/5 Sa « Christophe Revault » coûte cher dans la mesure où il relance les bavarois qui accusaient un peu le coup. Il s’est repris par la suite, devant Ribéry notamment, pour éviter moult fois le 3 à 1, mais qui en a quelque chose à foutre de sa crotte une fois qualifiés ?

Maicon : 3/5 Moins offensif qu’à l’habitude puisqu’il fallait contrôler Ribéry, il a quand même réussi à laisser des boulevards dont Scarface a failli profiter. A son crédit, on peut quand même ajouter qu’il a relancé l’équipe en 2ème mi-temps par son jeu vertical.

Lucio : 2/5 Pas vraiment dans le coup, souvent devancé, il a alterné les mauvais choix et les duels brouillons. Aurait mérité 1/5 en cas d’élimination.

Ranocchia : 2/5 Pire que Louss dans ses temps faibles où il se jetait comme un fou, meilleur dans ses sauvetages répétés. Aurait mérité 1/5 en cas d’élimination aussi, mais lui a l’excuse de faire ses débuts en Ligue Des Champions.

Chivu : 2/5 Encore chahuté par Robben pendant une heure, il s’est accroché avant de calmer Altintop. Mais ses reins doivent bien souffrir ce soir…
Remplacé à la 87ème par Nagatomo, pour le fun.

Cambiasso : 2/5 Mitigé lui aussi. S’il a plutôt bien couvert les montées de Maicon, il n’a pas pu ralentir les offensives adverses et a beaucoup couru dans le vide.

Motta : 2/5 J’avais annoncé un 5/5 pour Thiago, mais il a très peu pesé sur le match. S’il a plutôt bien tenu son poste, il est mis dans le vent sur le premier but munichois. A cependant participé à l’élévation du niveau de jeu en seconde période.

Stankovic : 1/5 J’avais annoncé un 5/5 pour Stanko, mais… Absent plus que mauvais il n’a rien fait de bon. Remplacé à la 51ème par Coutinho, qui est dans l’action de l’égalisation, mais qui manquait de clairement de rythme.

Sneijder : 5/5 Ballon d’or ! Partout, tout le temps. Il a tout construit, souvent conclu, et j’aime les intéristes qui la mettent bien au fond. Wesley, tu veux un contrat à vie ?

Pandev : 5/5 C’est ça petit ! Ton but est légendaire, ton match très consistant, avec beaucoup de très bons choix et d’excellentes réalisations techniques. Toujours des petits problèmes de finition, mais tu les a oubliés quand il fallait. Remplacé à la 90ème par Kharja, histoire de prendre un pti jaune !

Eto’o : 5/5 Ballon d’or ! Partout tout le temps. Un but, 2 passes décisives, et que d’énergie ! Sa capacité à répéter les efforts est Fuentesque !

Hey le Bayern ?

A 5 matchs du doublé.

19 thoughts on “L’Internazionale académie note Bayern-Inter (2-3)

  1. Je ne t’avais pas dit que Pandev allait être le facteur X ?

    Bon, globalement d’accord avec tes notes, sauf en ce qui concerne Cambiasso et Ranocchia.

    Autant en première période, je les ai trouvés en dessous de tout – comme le reste de l’équipe – autant en deuxième MT ils ont joués comme de véritables fuoriclasses.

    Ranocchia a sorti une prestation digne d’un Nesta des grands soirs, quant à Cambiasso, il a tenu le milieu à tout seul compte tenu de l’inutilité de Deki et de Motta.

    Il couvrait, relayait, relançait, il était partout !

    Mention spéciale pour Leo, qui a su faire les modifications qu’il fallait au moment où il fallait (l’entrée de Coutinho, la sortie de Stankovic, le remplacement de Sneijder dans l’axe, etc).

    Forza !!

  2. Waouh ! Je sais que ce n’est qu’un résumé, mais ça donne l’impression d’avoir envoyé.
    Marco doit marcher sur l’eau ce matin.

  3. vous ppouvez dire merci à ce peigne-cul de Breno qui se fait prendre par le rebond comme un vulgaire poussin sur le 3ème. Mais quelle purge ce mec ! Pourtant Julio avait tout fait pour que le Bayern passe… Scheisse !

  4. Putain, on avait pas vu une chatte pareille depuis…oulaaa très très longtemps.

    Faut quant même dire merci à l’incapacité bavaroise de la foutre au fond et à leur défense en carton pâte. Mais comment un mec réussi à se faire passer par un attaquant à 2 minutes de la fin. Vous en rêviez, Breno l’a fait.

    Sinon ba, dire qu’il y avait peno sur stanko, c’est digne de la mauvaise foi materazzienne. Non mais franchement, le seul à lyncher ici, c’était Stankovic et son contrôle Cannavaresque.

  5. Vous êtes marrants à parler de chance de l’Inter, le but de Gomez est une erreur incroyable de JC, et celui de Mueller une passe involontaire du défenseur ! Sans ces cadeaux, pas de suspens !
    Petite mention à Materrazzi qui a énervé le schweini à coups de « AH AH ! », à tel point qu’ils s’y sont mis à 5 pour le calmer.

  6. aleKsson: Bastian dit lui même « comprendre Zidane », ou plutôt son geste.
    C’est vrai qu’il était pas loin de craquer le ptiot.

  7. Eto’o est le meilleur 9 de la planète.Pandev s’est bien rachété in extrêmis! Julio a montré le point faible de lInter:Les frappes à distance.Capitaine courage ns a manqué

  8. Bastian a trop parlé avant le match aller, durant le match aller, après le match aller, avant le match retour, pendant le match retour, alors qu’il assume ses provocations.

    Je chambre et je provoque mais je n’accepte pas qu’on me le fasse ? Ben voyons !

  9. Et merde, dire que j’ai regardé ManU-OM et j’ai raté ça. Comment ils font au Bayern pour rater autant, faut vraiment être motivé. Et marquer que sur les grosses erreurs défensives de l’Inter. J’ai presque envie de leur dire que c’est bien fait pour leur gueule.

  10. Eto’o qui – au sortir des vestiaires pour le début de la seconde période – discute le sourire aux lèvres avec Motta et Cambiasso dans le rond central, leur expliquant 2-3 trucs …

    Quel meneur d’hommes …

    (Même si Cambiasso a été un capitaine exemplaire, contrairement à Stankovic …).

  11. @JCS: tu peux t’en prendre qu’à toi même. Ce match était super, et effectivement c’est bien fait pour leur gueule, ils ont croqué quand même pas mal de fois (sur le un contre un Ribéry vs Julio, Robben est en retrait au point de pénalty…).

  12. Fils est plus fort que toi sinon le but de sneijder est encore plus dur à mettre que celui de Pandev techniquement ce but est parfait 90% des joueurs ne le mettent pas ( oui Gignac fait partie de ces 90% )

  13. Et dire que Javier était malade…

    Franchement ath, je ne suis pas d’accord pour Ranocchia : il mérite son 2/5 ! Sa première mi-temps est proche du catastrophique. Mis dans le vent sur l’ouverture du score, mis dans le vent par Ribery avant son 1 vs 1, remise dans les pieds de Robben qui échoue dans le petit filet extérieur… Certes il sauve 2 fois in extremis, mais quand même !
    Quant à Cambiasso, c’est vrai qu’il a été un ton au-dessus, et surtout bien meilleur que ces derniers temps.
    Par contre, respect pour le facteur X !

    Mais je reste mitigé sur Leo :

    il fait ses modification après la pause, alros que l’équipe est menée 2 à 1, avec Dejan dans un poste où l’on sait qu’il ne brille plus car trop offensif, avec Sneijder sur un côté, donc qui ne défend pas assez, histoire de laisser Robben arriver lancé sur Chivu… J’appelle ça une mauvaise idée de départ, qu’il a eu la bonne initiative de modifier suffisamment tôt. Dubitatif dans la victoire, c’est toujours mieux que sûr et certain dans la défaite !

    ps : il y avait penalty sur Stankovic. Enfin plus précisément : en Italie, il y aurait eu penalty sur Stanko !

  14. Ah mais je suis d’accord avec toi Matrco pour dire que Rano a été mauvais en première mi-temps, je ne compte qu’une seule bonne intervention (sur la frappe de Gomez, il se jette et la dévie en corner), le reste du temps il a été dépassé (notamment sur le face à face de Ribéry).

    Maintenant, pour un jeune joueur qui dispute ses premiers matches de LDC et qui évolue aux côtés de mecs eux-mêmes frileux et tétanisés en première MT, je trouve sa mauvaise prestation dans le premier acte « logique ».

    Mais putain, en seconde période, c’est une autre histoire !
    Lucio était cramé (n’oublions pas qu’il est blessé), et c’est Ranocchia qui a tenu le baraque tout seul derrière ! Lucio tirait la langue, quant à Chivu et Maicon, ils ont passés l’intégralité de la seconde période aux avants-postes, résultats toutes les contre-attaques Munichoises, tous les longs ballons, toutes les relances Interistes portaient la signature de Ranocchia.

    Un mental de champion que de se reprendre de la sorte après un début de match catastrophique.

    Quant à Leo, oui sa compo de base était douteuse.
    Mais il a su se remettre en cause et réagir promptement, et ses changements ont été payants :

    Coutinho n’a pas été transcendant mais il est à l’origine du but de Sneijder, Nagatomo n’a rien fait mais il gène bien le défenseur Munichois sur le but de Pandev (lorsqu’Eto’o chipe la balle), Kharja est tout de suite rentré dans son match et a pressé intelligemment.

    Et puis faire sortir Stankovic, replacer Sneijder dans l’axe (pile le moment où on s’est mis à dominer le match), demander à Eto’o de décrocher plus souvent, et SURTOUT remettre Cambiasso dans L’AXE, autant de petits détails tactiques qui ont fait la différence.

    Sans parler de l’enthousiasme et de la joie de jouer qu’il procure aux joueurs.
    T’as vu sur le dernier but ? Leo était sur le terrain et 4-5 joueurs étaient sur lui ! C’est beau quand même !

  15. Matrix tu déconnes là sérieux !! 2/5 à Ranocchia ???!!! Mais il s’arrache comme un gros crevard sur le tacle pour sauver la balle qui roule sur la ligne et devance Muller. Ensuite en deuxième période t’as une offensive bavaroise, un 3 contre 2, avec deux munichois sur les ailes et un dans l’axe qui essaye de croquer Ranocchia qui lui met un violent stop net.
    Ensuite faut arrêter de sucer la bite à Motta sérieux. Le mec il a joué en retrait tout le match et c’est lui (et non pas Lucio) qui fait la passe D à Muller sur la deuxième réalisation du Bayern. En plus il se fait croquer comme une merde par Robben sur le but de Gomez (copie conforme du vieux but qu’on prend à l’aller).
    Enfin pour répondre aux barcelonais : bien sur qu’il y avait péno sur Stankovic. On reconnait bien là la mauvaise foi barcelonaise. Mais c’est une question de couleur de maillot : le maillot aurait été blaugrana l’arbitre aurait sorti le rouge et indiqué le point de pénalty.
    Dernier mot pour le barcelonais : est-ce qu’à Barcelone vous pouvez enfin vous rasseoir OU vous êtes toujours sous le coup de l’enculade : Eto’o + 50M € = Ibrahimovic ?

  16. Moi ce que je retiens le plus dans l’action de Stankovic, ce n’est pas le fait de savoir si y’a péno ou pas, mais c’est L’AMOUR de passe de Sneijder …

    Quand Paolo Rossi disait que ce mec avait un radar dans le crane, il ne croyait pas si bien dire.

  17. oh putain JC !

    va falloir arrêter de relâcher tout ce qui passe, on va pas toujours s’en sortir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.