L’Internazionale académie note Inter-Chievo (2-0)

Marco Matrix respire et reste plus dur que Snejder.

Marco Matrix se souvient du match aller. Défaite 2-1, coup de boule d’Eto’o sur César, titularisation de Castellazzi, Cordoba et Biabiany, entrée d’Alibec, Mancini et Nwanko… Et finalement, je relativise les défaites de la semaine passée en me disant qu’avec Benitez c’eut été pire, voire même forfait sur blessures !!

Mais parlons de ce match retour dans un contexte… contextuel.

 

Arbitre : Antonio Danilo GIANNOCCARO

Très mauvais, comme tous les arbitres italiens. Il a tendance à ne pas laisser l’avantage, et à fermer les yeux sur tous les coups de pieds arrêtés. Au moins, c’est équitable !

 

L’Inter :
Julio Cesar – Maicon, Lucio, Ranocchia, Nagatomo – Zanetti, Cambiasso, Stankovic – Kharja – Pazzini, Eto’o

Le Chievo :

Sorrentino – Sardo, Andreolli, Mandelli, Jokic – Fernandes, Rigoni, Constant – Bogliacino – Pellissier, Moscardelli

 

Il « Asini volanti »:

D’abord très prudent pendant 20 grosses minutes, ils ont commencé à sortir leur nez autour de la demi-heure de jeu, avec plusieurs constructions, contres ou centres conclus par des frappes en quelques minutes. On peut même dire qu’ils ont dominé le dernier quart d’heure de la première mi-temps; tout en concédant un minimum d’occasion. En deuxième mi-temps, ils ont eu du mal à repartir, et le but concédé en est la sanction. A 1-0, ils ont dû laisser des espaces dans leur dos, ce dont rafole l’Inter.

 

Les buts :

Cambiasso 65ème :

Corner pour l’Inter tiré rentrant par Sneijder, le ballon dépasse tout le monde, et est récupéré par Lucio à l’angle de la surface et de la sortie de but. Louss lève les yeux, trouve Maicon en retrait, qui remet instantanément pour Cambiasso à sa hauteur dans l’axe, qui frappe en une touche. Sa frappe est touchée par le gardien, mais Sorrentino ne peut la sortir.

Maicon 83ème :

Douglas perce côté droit, à sert Sneijder à 25m des buts. Le hollandais s’enflamme complètement et frappe en une touche, mais sa frappe totalement ratée se transforme en passe puissante dans les pieds de Milito au point de penalty. Bien marqué, Diego conserve le ballon et réussi, probablement en ratant sa frappe lui aussi, à trouver Maicon, isolé dos au but à 7m de celui-ci. Le brésilien pivote et glisse tranquillement le ballon au fond des filets.

 

Il note :

Julio Cesar 3/5 :Rien à faire en première mi-temps vu la faible dangerosité des frappes véronaises, il s’est beaucoup démené en deuxième période, mais toujours sans résultats, puisque le Chievo s’évertuait à ne pas cadrer même à 10m du but. Un bon entraînement musculaire en somme, sans risques de se blesser aux doigts.

Maicon 3/5 : Bizarrement plus en jambe que mardi, probablement l’appel des grands espaces laissés libres devant lui, il s’est évertué à voler le surnom « périphérique » à Bernard Mendy… Et croyez moi, le périph’ parisien est loin de Giuseppe Meazza ! Il finit fort le match avec notamment un excellente dernière demi-heure ponctuée par un but.

Lucio 3/5 :  Du bon Louss, mais pas du grand non plus. Assez sobre et géné par une éraflure au bras, il s’est contenu un bon moment, en mangeant les chevilles adverses, mais en deuxième période, on l’a senti plus incisif, et sa présence sur l’ouverture du score n’est pas anodine.

Ranocchia 3/5 : Enfin un match à son avantage, il a rayonné face à ses adversaires, sans jamais être mis en réelle difficulté. Si l’entente avec Lucio, et son positionnement axe gauche restent à peaufiner, c’est une vraie bouffée d’oxygène au milieu de l’asphyxie qu’il subit depuis quelques semaines.

Nagatomo 4/5 :  Percutant, plein de peps et de petites foulées, sa présence dans le couloir équilibre le jeu d’équipe qui penche habituellement vers Maicon. Et ce dernier bénéficie donc de plus d’espaces pour se lancer. Qui plus est, ses enchaînements techniques sont plutôt bons, comme sa qualité de centre. Il confirme les bonnes impressions déjà vues auparavant. Le Japonais devrait-il définitivement prendre la place du Roumain ?

Zanetti 5/5 : Capitano n’a pas chercher à dézoner, ni à dépasser sa fonction, au vu de sa fin de match difficile contre Schalke. Il a donc parfaitement couvert Maicon, et apporté son aide à Cambiasso, qui souhaitait, semble t-il, se reposer en plein match.

Cambiasso 2/5 : Comme absent des débats. Pas mauvais au final, mais une zone de jeu de 5m² devant la défense, aucun appel vers l’avant, si l’on excepte ses actes de présence sur corner, et rien de mémorable. On se demande même s’il voulait le ballon juste avant de marquer. On ne l’a même pas vu lever les bras pour signaler à ses coéquipiers ce qu’ils savent déjà, comme il fait tout le temps !

Stankovic 2/5 : Placé à gauche, il a semblé chercher l’axe le plus souvent possible, faisant doublon avec Kharja. Mais comme 0+0 = le cerveau de Silvio, Léo l’a sorti pour qu’il ne joue pas plus de 70 minutes dans la semaine.
Remplacé à la 46ème par Sneijder, qui après une mise en route diesel, nous a fait le coup de la panne, mais sans sa femme. Rageant !

Kharja 2/5 : Comme d’habitude en fait : de l’activité, du pressing, mais ses 2 pieds droits de Brandao en guise d’exécuteurs techniques le limitent énormément balle au pied. Alors le mettre derrière 2 attaquants comme l’a fait Léo en 1ère période relève de la blague, ou de la marque d’affection à Sneijder pour qu’il se sente encore plus installé.

Pazzini 1/5 : Rien d’autre qu’un duel face au gardien vendangé. On dirait un Gilardino du pauvre par moments… Ou un Dagui Bakary pour les puristes.
Remplacé à la 60ème par Milito, qui avait des jambes, mais peu de ballons. Et puis si c’est pour qu’il chie ses pichenettes, on ne va pas lui en passer beaucoup plus !

Eto’o 2/5 : Samuel aurait bien besoin de repos lui aussi, mais il n’y a pas le droit. Il a donc traîné ses lourdes jambes pendant 75 minutes sur tout le front de l’attaque, sans beaucoup de réussite.
Remplacé à la 75ème par Motta, qui a apporté ce qu’il fallait en conservation du ballon et en qualité de transmission.

Il était important de gagner, de passer à autre chose, et de faire souffler un maximum de joueurs cadres. La titularisation des 3 recrues hivernales non qualifiées pour la Ligue des Champions à apporter un souffle nouveau dans cette équipe où certains titulaires ont joué à fond la carte de l’expérience pour moins courir !

Alors ATH, content de l’équipe de départ ? ;-)

9 thoughts on “L’Internazionale académie note Inter-Chievo (2-0)

  1. Moi aussi je suis trés content du turn over proposé par Leonardo bien qu’il fut un peu trop timide. Une sortie d’Eto’o plus précoce aurait certainement fait plus de bien à l’équipe qui n’arrivait pas a le trouver, et dont le camerounais ne disposait pas de sa fogue habituelle. J’aurai bien aimé voir le jeune Obi, qui pour moi reste un des grands espoirs de cette squadra nerazzura en lieu et place de Cambiasso.
    Milito a fait un bon retour depuis le match face a schalke, ça augure du lourd pour la suite. Nagatomo pour moi doit prendre la place de Chivu ne serait-ce que pour encore 2-3 matchs pour montrer au roumain qu’il y a une réelle concurrence et que le petit bridé débridé risque de le piquer plus vite que prévu ( je suis fort!)

    Bisous Marco

  2. « Alors ATH, content de l’équipe de départ ? »

    Hahaha, merci pour le clin d’œil :’)
    Plutôt content oui, même si à titre personnel j’aurais également laissé au repos Maicon et Cambiasso.
    Mais ça va, on a gagné sans forcer et on a pu reposer un tantinet Sneijder et Motta.

    Nagatomo a été l’homme du match selon moi, j’espère VRAIMENT qu’il sera titulaire mercredi, ça laissera plus de liberté à Maicon côté droit vu que Capitano jouera au milieu ! Et ça équilibre notre jeu surtout, le rendant moins stéréotypé.

    Ah et j’espère que Leo a compris que Cambiasso doit rester dans l’axe et Motta en 8, très bonnes prestations des deux hier à leurs véritables postes respectifs.

    « La titularisation des 3 recrues hivernales non qualifiées pour la Ligue des Champions »

    Euh y’a qu’Il Pazzo de disqualifié :p

  3. Clément, si tu sors une nouvelle fois cet « autolol » je te bannis de cette académie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.