La Scapulaire académie note Bordeaux-Arles Avignon (0-0)

Claude a presque réussi à rester sobre.

Une semaine après une prestation proche du pitoyable à Nancy, Bordeaux accueillait une autre équipe ultra-défensive avec Arles-Avignon. Bien que déjà relégués (quasiment), Arles ne renie pas ses principes de jeu et vient à Bordeaux dans l’espoir de prendre un point grâce à une tactique ultra-défensive et l’espoir de marquer un but sur un malentendu (ces derniers temps le malentendu est le placement de Lamine Sané). Côté Bordeaux la victoire est impérative vu que l’équipe reste sur un score impressionnant de 2 points marqués sur 9 possibles qui plus est face à des cadors du championnat à savoir Valenciennes (le Getafe du Nord), Nancy (le West Brom de la Lorraine) et Monaco (le Catane des riches).

Pour accueillir la version 2011 de Grenoble (plus au Sud, recrutement plus foireux, mais beaucoup plus drôle), Tigana doit se passer de Marange, Ayité, Wendel et Gouffran tous blessés. Et oui, la grosse information c’est que pour la première fois de la saison, Henrique n’est plus dans la liste des blessés ! Il accompagne la CFA2 pour son retour à la compétition pour aller terroriser les amateurs de Blagnac en compagnie de Savic, Olimpa et Keita. La seule nouvelle intéressante dans ce groupe est la première apparition avec les pros de Michel Sanchez, le capitaine et meilleur buteur de la réserve. Certes il y a aussi le retour de Chalmé dans le groupe mais ce sera pour faire banquette encore une fois vu que Jeannot n’aime pas les roux (comme tout le monde d’ailleurs, il y a que dans Harry Potter où on voit des roux avec des amis).

Dans la semaine, Tigana annonce que la recrue hivernale André sera titulaire face à Arles, histoire pour lui d’avoir l’occasion d’exprimer son talent sur le terrain un peu plus longtemps que 20 minutes en fin de match dans de mauvaises conditions avant de retrouver Kiev en fin de saison puisqu’il est quasiment certain qu’André ne fera pas une très longue carrière sur les bords de la Garonne. Avec l’absence de Wendel (découpé par Brison au dernier match) et cette titularisation d’André, tout le monde se prend à rêver d’un 4-4-2 avec un duo Modeste-André en pointe. Quoi de plus normal lorsqu’on s’apprête à affronter le dernier du classement qui n’a remporté qu’un seul match depuis le début de saison et qui viendra pour défendre ? Eh ben non ! Jeannot Tigana a plus d’un tour dans son manche et décide de rester en 4-1-4-1 avec le seul André en pointe et Modeste côté gauche (pourquoi pas après tout au match aller on a bien joué la première mi-temps avec Maazou milieu droit). Au niveau compo ça donne Carrasso dans les buts, Sané à droite, Trémoulinas à gauche, un axe Ciani – Planus, un ersatz de Diarra au milieu avec Jussie et Plasil pour perforer l’axe adverse, Ben Khalfallah à droite pour mettre la misère (s’il n’y arrive pas à ce match quand est-ce qu’il y arrivera ?), Modeste à gauche pour boucher les trous et André en pointe pour se démerder avec les parpaings qu’on lui lancera devant. En face on retrouve un mec qui a « planté » sa carrière en partant de Caen dans les buts , un ex du Real dans l’axe associé avec un ex du Celtic, un ex-espoir Lyonnais côté gauche, un ex-espoir Marseillais côté droit, un ex-Zidane au milieu… Enfin bref une équipe d’exs pour une future ex-équipe de L1.

Avant le match, mon médecin m’a recommandé de ralentir ma consommation d’alcool sous peine de finir dans un fait divers local de ce type (à voir sur le facebook de Claude Pèze). Je décide donc de ne prendre quelque chose à boire que si Bordeaux marque. Ma résolution tient environ 4 minutes, moment que choisit la défense bordelaise pour foirer son alignement et permettre à N’Diaye d’aller se faire cartonner par Carrasso. Craignant le pire, je prépare un Valium-Rhum d’urgence mais l’arbitre, M. Varela, qui est sympa avec les Bordelais (il était l’arbitre du match Bordeaux – Nancy à l’aller), décide de ne sortir qu’un carton jaune à l’encontre de Cédric. Meriem soutient ma lutte contre mon alcoolisme et décide d’envoyer le ballon dans le mur. Bordeaux prend ensuite le contrôle du jeu avec une possession de balle de plus de 60% mais comme à chaque fois cette possession est absolument stérile puisque Bordeaux ne se crée que deux occasions franches durant cette période, l’une par Modeste qui bute sur Planté dans un angle très fermé alors qu’André et Ben Khalfallah se trouvaient en retrait et la seconde grâce à Laurenti qui tente la passe en retrait à contre-pied sur son gardien qui évite le csc d’un tacle désespéré. Sinon pas grand-chose, c’est un festival de frappes non cadrées, de fautes techniques et de fautes tout court, Jussiê finissant par prendre un jaune juste avant la mi-temps pour une petite claque sur Rocchi qui se jetait pas par terre quand c’était Apollo Creed en face (désolé).

Mi-temps sur un score nul et vierge et les Bordelais regagnent les vestiaires sous les huées du public qui sent bien qu’il s’est fait mettre en achetant sa place. J’en profite pour boire une bière, puisque chez moi comme en Russie, la bière est un aliment et non un alcool et éviter ainsi la déshydratation. La sensation d’être entrain de regarder une nouvelle fois le match de Nancy m’étreint et me fait craindre le pire pour la seconde période à venir, surtout en restant sobre.

Le jeu reprend sur le même rythme que la première période avec un festival de tirs non cadrés (2 tirs cadrés seulement à la 60ème, 5 au final), de fautes sales (Pavon découpant Modeste tel un Gernot Rohr de la grande époque), et de fautes techniques (Diarra en tête jusqu’à la 75ème). Heureusement le public est là pour mettre un peu d’ambiance, en fêtant des buts imaginaires et en chantant « On se fait chier » pendant quelques minutes (vidéo visible sur la page de Girondins Analyse). Chaque sortie de joueur est une bronca des 24000 spectateurs (qui n’ont pas mérité de subir un tel spectacle) et le match s’achemine tranquillement vers un 0-0 lorsque Dja Djédjé (encore un ex espoir, du PSG celui-là) prend Ciani de vitesse et se présente face à Carrasso pour faire subir à Bordeaux la honte de l’année. Heureusement, comme face à Nancy, le gardien international (expression souvent utilisée bien que Cédric ne compte aucune sélection) sort un arrêt miracle et sauve son équipe. Je salue au passage sa réaction de hurler sur ses coéquipiers qui est très saine et qui évite ainsi de faire une Lloris .

Le match se termine donc sur un score nul et vierge et le niveau de jeu proposé par les bordelais encore une fois me pousse à ne les noter que sur 3, aucun joueur de ce match ne méritant plus que ça. Place à l’analyse :

Les gars :

Carrasso (3/3) : Découpe N’Diaye d’entrée de match mais a droit à la clémence de l’arbitre qui ne lui attribue qu’un jaune. Fait son boulot le reste du temps, jouant à la fois gardien et libéro et sauve l’équipe encore une fois en fin de match d’un arrêt déterminant face à Dja Djédjé. Un des rares bordelais qui méritent les applaudissements du public.

Sané (2/3) : Il a fait un bon centre dans le match, soit un de plus que son pendant côté gauche. Le reste du temps il a été plutôt solide après avoir été pris à défaut par N’Diaye d’entrée de match. A frappé deux fois au but pour deux blessés graves en tribune.

Trémoulinas (1/3) : Il mérite 2 pour son activité importante sur son côté mais -1 pour ses centres tous plus foireux les uns que les autres. J’ai enfin pu vérifier avec attention, il ne lève la tête à aucun moment avant de centrer, ce qui explique cette non-qualité de centre.

Ciani (2/3) : Souvent bousculé dans les duels aériens par Kermorgant (passé par l’Angleterre), Micka a eu droit à un avant goût de ce à quoi il aura le droit l’an prochain quand il évoluera à Blackburn ou un truc dans ce genre, parce que pour le moment, même s’il y a des progrès dans son jeu, il ne mérite pas plus. Doit se sortir ses envies de départ de la tête.

Planus (3/3) : Auteur de 2 sauvetages de grande classe, il a aussi connu une assez bonne réussite dans son jeu long. Il se rapproche de son meilleur niveau. Facilement le meilleur défenseur bordelais.

Diarra (1/3 jusqu’à la 75ème, 2/3 ensuite) : Jusqu’à la 75ème, Diarra nous a gratifiés d’un festival d’erreurs techniques (contrôles ratés, passes ratées), de lacunes physiques (sérieux, se faire bouffer à la tête autant de fois c’est pas normal) et d’un manque d’envie flagrant. Bizarrement son coup de mieux correspond à l’entrée de Fernando à moins qu’il n’ait aperçu un recruteur en tribune. Il a été tout à coup plus offensif et plus présent. Prend un jaune stupide.

Plasil (3/3) : Bien que manquant singulièrement d’impact dans les 30 derniers mètres, le Tchèque s’est démené au milieu de terrain pour tenter de faire la différence. Il est le bordelais qui a le plus frappé au but mais sans réussite (1 tir cadré sur 4). Signe ta prolongation de contrat Jaro, c’est tout ce que je te demande.

Jussie (2/3) : Une bonne activité pour le brésilien qui a cherché à combiner souvent avec André. Malheureusement il a manqué d’impact dans les 30 derniers mètres, sa technique ne lui suffisant pas pour faire la différence face à une défense regroupée. Prend un jaune un peu sévère qui le privera du match face à Sainté. Remplacé à la 77ème par Fernando.

Ben Khalfallah (Jean-Claude Duss/3) : Il tente beaucoup mais est incapable de conclure.

Modeste (3/3) : Replacé milieu gauche pour l’occasion il a été à la fois le bordelais le plus dangereux mais aussi celui qui montrait le plus d’envie faisant passer à Laurenti une sale soirée. Dans cette position il doit apprendre à lever plus la tête (l’occasion face à Planté) mais ça m’étonnerait qu’il y rejoue souvent tant son impact dans l’axe est plus important.

André (1/3) : C’est sévère et je l’assume. Quand on te donne l’occasion (peut-être la seule) de briller et de te montrer, t’essaies faire un peu plus que des trucs basiques (quoi que bien exécutés, notamment le jeu de remises). Remplacé à la 60ème par Diabaté.

Les entrants :

Diabaté (non noté) : A fait une bonne entrée, gênant la défense d’Arles mais n’a pu cadrer aucune de ses occasions.

Fernando (non noté) : Il est entré, débordant d’envie, mais n’a pu faire la différence.

Le coach :

Un coaching zéro prise de risques (pourquoi ne pas faire entrer Sanchez à la place d’un FBK incapable de faire la différence ? Pourquoi Fernando à la place de Jussie ?). Un projet de jeu (s’il existe) toujours aussi flou et une équipe semblant incapable de marquer un but même si on la laisse jouer 10 heures de suite (il a une part de responsabilité). S’il reste, espérons que cela change.

Les mecs en face :

C’est quoi le but quand t’es déjà relégué (à 99%) de venir pour défendre comme Nancy ? Sinon ben Meriem a de beau restes (on dirait un joueur cramé alors qu’il a que 31 ans), Kermorgant est bon de la tête (c’est déjà ça), Baldé tient toujours la route à 35 ans, en tout cas mieux que Pavon ou Laurenti qui doivent faire frémir les supporters et Corrèze a bien suppléé Abenzoar (qui n’a pas de bol) et a tenu Ben Khalfallah.

Les remarques à la con :

· Chalmé avec une chasuble CDiscount ça annonce la couleur pour le mercato cet été ?

· Oui on dit une chasuble

· Des ultras qui ont de l’humour le jour où la LFP sort sa campagne sur la violence dans les stades, ça doit faire chier Thiriez.

· Une femme comme 4ème arbitre, surement le meilleur moyen de faire taire les bancs.

· De Tavernost n’en a vraiment rien à branler des matchs de Bordeaux, la preuve il n’a entendu des sifflets qu’en fin de match.

· Diarra qui parle de manque d’envie c’est en connaissance de cause ?

· Monsieur Triaud, une réaction sur l’arbitrage ? Non c’était très bien ?

· C’est long de regarder un match sobre.

Ils soutiennent l’activité du Claude : http://webgirondins.com/ , http://www.chezlesgirondins.com/, http://www.girondinsanalyse.com/, http://svsch.b3dgs.com/. Pour les suivre, vous avez aussi leur page facebook, tout comme celle du Claude himself sans oublier celle de Horsjeu.net ainsi que les profils de certains de vos académiciens préférés.

17 thoughts on “La Scapulaire académie note Bordeaux-Arles Avignon (0-0)

  1. Tu ne crois pas si bien dire pour le 4ème arbitre.
    A Pau, cela n’est arrivé que deux fois que l’arbitre ne se fasse pas traiter de tous les noms pendant deux heures. Une fois il était noir, l’autre fois c’était une femme

  2. André en 4-4-2 avec Modeste peux faire mal quoi j’comprends pas Jeannot . Pas de projet de jeu juste une pale copie de ce qu’avait fait Lolo . Tigana s’en sort pas et sa se voit , FAIT MOI JOUER CHALME MERDE!

  3. encore une fois, l’ambiance a chaban était plus a chercher du coté du virage sud que sur la pelouse… ceci dit, il faisait beau et on a bien rigolé ! peut être qu’un jour on finira par voir un vrai match. et claude tout a fait d’accord avec toi, tresh ne leve jamais la tête quand il centre. et andré je l’ai effectivement trouvé bon dans son role de remiseur mais c’est qd même trop léger. et fbk… non j’arrête

  4. J’aime j’aime j’aime les com et en parlant de Cdiscount ptet kon pourrai i trouver kelk joueurs ki valent le coup qui c

  5. @mersteur: Je suis beaucoup trop bien payé par l’éditeur (un homme généreux, et généreusement doté) pour reprendre la direction des Girondins.

  6. N’ayant , à ma plus grande joie, pas pu voir ce « match » , je me délecte de l’analyse de Claude .

  7. Bravo l’Artiste !
    J’adore l’ironie et tu m’as servi !
    J’ai, heureusement, pas dépensé des sous pour aller au stade et n’est pas perdu de temps devant la télé, mais ton analyse me suffit et vaut bien 5 minutes de lecture humoristique et drôle, qu’une heure et demie de déprime devant la télé !

  8. Pour ma part j’apprécie de plus en plus les matchs des girondins. Étant un homme très pris, regarder un match des girondins me permet d’avoir 1h30 de disponible pour écrire des mails, faire un brin de cuisine ou ce genre de chose.

  9. tout simplement énorme, je valide tout !!! par contre moi c’est pas qu’une seule biere que j’ai bu car sinon j’allais m’endormir

  10. J’ai 68 ans, une jambe de bois et un œil en verre et un crochet à la place de la main droite. Je rêve de jouer à nouveau au foot. Je vois que j’ai une chance aux GDB. A qui dois-je envoyer ma candidature, siou plait ?

  11. Pour la compo des gigis je pense plutot à un 4-3-1-2 avec un jussiê en 9,5 et André et Modeste en attaque . Sinon j’adore tes analyse sur tous les matchs stupides que font les gigis en ce moment =P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.