L’Internazionale académie note Inter-Juventus (0/0)

Marco Matrix va faire du foot avec DJ Bellek, pour mettre des « peoples » à son tableau de chasse cramponnier.

Un Inter-Juve sans que Materazzi ne joue… les larmes me montent aux yeux.

Julio Cesar 4/5 : Enfin retrouvé, celui qui était le meilleur gardien du monde la saison dernière a repoussé tout ce qui passait vers lui, et ce tout au long de la partie. Bon … par contre… le jeu au pied…

Lucio 2/5: Louss a voulu gérer, probablement inquiet de sa sortie sur blessure face au Werder. Il a moins rayonné qu’à l’habitude, mais est resté l’inspirateur des chansons de Nadyia : « Comme un roc »… mais un roc, ça se contourne.

Cordoba 3/5 : A fait trop reculer le bloc, n’a jamais rassuré ses partenaires, a causer un tsunami avec la simple lourdeur de ses pieds. Mais dans les duels, il a été… tranchant ! Remplacé à la mi-temps par Davide Santon (3/5), qui a règlé le problème Krasic.

Maicon 2/5 : A complètement avalé Marchisio en première mi-temps, mais n’a pu apporter son écot offensif. Du mieux après le repos, mais on sent que son pic de forme est à venir.

Chivu 3/5 : En difficulté au début de match face à Krasic, il s’est repris, et s’est même permis une montée, sans ballon… où il a eu l’air perdu comme une prostituée qui arriverait au bois de Boulogne en passant par le pont de Neuilly. A bien fini dans l’axe de la défense.

Cambiasso 4/5 : Le poumon du milieu de terrain, infranchissable comme d’habitude, il a trouvé moult décalages en jouant souvent vers l’avant. Comment Maradona a pu lui préférer Mascherano ???

Stankovic 2/5 : Moins partout que d’habitude (séquelle de l’affaire Contador ?), il a peu trouvé les attaquants, peu frappé, peu fait de faute, peu râlé… jusqu’à ce qu’il récupère le brassard après la sortie de Cordoba, quand il s’est enfin senti investi d’une mission.

Sneijder 2/5 : Quelqu’un l’a t-il déjà vu courir sans avoir le ballon ? Et défendre ? Il est capable de tout. Mais dans « tout », il y a « rien » aussi.

Biabiany ?/5 : Toujours aussi rapide, il est contraint de sortir à la 30ème pour une béquille (comme Rocco Siffredi), et est remplacé par Diego Milito (2/5). Et ce bon Diego a couru, mais ça s’appelle faire de l’athlétisme. Une seule occasion à son actif, mais elle aurait pu ou dû suffire.

Coutinho 1/5 : Progresse ? Régresse ? Pas au niveau physiquement en tout cas.

Eto’o 4/5 : Très remuant en première période, l’entrée de Milito l’a encore plus motivé. Percutant côté gauche, perforant comme une épée incandescente, il ne lui a manqué qu’un 12ème but en 10 matchs.

Zanetti 6/5 (n’a pas joué) : Quel joueur !

4 thoughts on “L’Internazionale académie note Inter-Juventus (0/0)

  1. Match très plaisant, l’Inter aurait du l’emporter au moins 1-0 en toute logique. C est du foot et pas des math = 0 – 0.

    La Juve a des défenseurs de couloir minables. D’ailleurs Del Neri change l’arrière droit à la mi temps.

    Etoo magique avec une insolente régularité depuis… depuis combien de temps d ailleurs? longtemps. Guardiola doit avoir beaucoup de regrets.

    Coutinho on voit qu il est technique, il manque de tranchant pour l instant, n est pas un joueur de couloir à mon avis.

    Coté Juve :
    Celui qui doit reprendre le rôle de Pirlo en sélection, Marchisio, nous a gratifié de quelques belles ouvertures, rien de transcendant. Je comprend pas qu ils aient laisser filer Giovinco pour nous mettre Iaquinta coté gauche.

    Et Pepe? connais tu la raison de sa non titularisation? Sa technique Valbuenesque explique peut etre cela.

    Dommage que l on voit un match comme ça tous les 3 mois dans le championnat d’Italie.

  2. C’est vrai qu’il est dommageable qu’il y ait si peu de 0-0 en Serie A !

    Honnêtement, pour revenir un peu sur la Juve, ils ont 2 joueurs de football que sont Marchisio et Krasic, mais le reste est faible techniquement. Quagliarella ne sait pas marquer un but sans retourné ou lucarne…
    Ils feront une meilleure saison que l’an dernier, mais il jouent à peine le podium.

    Et enfin Coutinho : il manque d’impact pour percuter sur un côté, je suis d’accord avec toi, malgré une technique évidente.
    Je pense qu’il faudrait l’essayer en cas d’absence de Sneijder.

    Ceci dit, et en ayant observé les adversaires potentiels, je ne vois pas qui pourrait empêcher l’Inter d’enchaîner un nouveau Scudetto !

  3. Ce sera serré, comme l’an dernier. Avec la Juve et/ou le Milan en challenger(s) sans doute. Palerme et Naples ont des bonnes équipes et proposent du beau jeu s’ils tiennent le rythme on pourrait avoir une belle bataille pour les places européennes.

    Je m’étonnes du peu de succès de cette académie, les horsjeusien et horsjeusienne sont ils rassasiés avec la L1 orange? étonnant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.