OM-Brest (1-0) La Penn Ar Bed Académie livre ses notes et un peu plus.

Mèch bouscule le petit monde de la footballologie.

Avant Match :

Plutôt que de parler encore de notre série pourrie, des statistiques, de l’horaire de merde, je vais revenir un peu sur le match contre Reims.

Plus qu’un ensemble de faillite individuelle, c’est à mon avis de grosses erreurs de bloc, de positionnements et de tactique qui sont à l’origine de cette défaite contre le Stade de Reims.

Les Joueurs sont bien entendus limités, nuls pour certains, pas concernés pour d’autres, mais le manque de soutien est flagrant.

Le schéma, un 4-2-3-1 que les joueurs s’appliquent à respecter, avec une pointe seule, Benschop, assez éloignée de la ligne de 3 qui doit lui servir de soutien.

  • Grougi, qui joue trop bas, replacé derrière l’attaquant par Martins qui compte sur ses (ex) qualités de finisseur mais en perte totale de confiance, Bruno erre sur le terrain tiraillé entre jouer un rôle de milieu de terrain et de participer activement à la récupération, et celui de roder plus haut pour être dangereux. Résultat, il ne fait aucun des deux.
  • La « relance » si l’on peut appeler ça comme ça, consiste à ce que Kantari balance un ballon le plus loin possible pour le rendre à l’adversaire et espérer que ses milieux retardent d’une dizaine de secondes le retour des attaques adverses.
  • On attaque à 3, 4 au grand maximum, tout en ayant un bloc, composé de joueurs plutôt lents qui remontent beaucoup trop. Aucune menace pour l’adversaire et opportunité de contre.
  • Le but de Fauvergue est l’illustration parfaite des défaillances Brestoises.sb29rmstact

    Ce Schéma n’est pas sponsorisé par le talentueux Apprenti Footballologue

 

  • Seuls les 3 joueurs Verts sont vraiment offensifs.
  • Quasiment toutes les attaques (soit 3 à 5 par matchs) passent par les côtés, il n’y a que rarement de percussion axiale, privée de Chafni sur ce match contre Reims au début du match c’est 0 danger dans l’axe, une zone toute entière où l’adversaire n’a rien à craindre.
  • Les 3 en Orange sont remontés mais complètement statiques, notamment le latéral du côté d’attaque, qui monte, souvent en retard ce qui empêche de dédoubler avec son milieu, et d’apporter un surnombre. Aucun des deux récupérateurs ne se projette pour amener de la percussion axiale.
  • L’ailier du côté opposé au lieu de venir proposer une solution au 2nd poteau recule, pour couvrir je ne sais quelle zone, et ne menace donc pas son latéral, qui peut se recentrer, et ainsi maintenir sa défense à 4vs2 contre les deux attaquants brestois.
  • Ça finit donc par un centre Incha’Allah sans espoir, permettant une relance rapide des adversaires.
  • La zone en noir barrée est vide, laissant souvent 1 ou 2 adversaires seuls, leur donnant le temps de conserver la balle ou de voir
  • Un boulevard se trouve aussi du côté offensif Brestois, il est particulièrement visible sur le déboulé de Signorino (Merde, SIGNORINO!) qui amène le but de Fauvergue (Merde, MERDE ! FAUVERGUE!)
  • Le repli défensif est difficile, les joueurs sont lents (Sissoko, Auras, Kantari, Traoré) pour la plupart ou ne peuvent pas assurer un Aller-Retour. (Mendy)fauvergue

Sérieusement…

Chaque attaque « construite » côté Brestois est donc plus source de danger pour son propre gardien que pour celui des adversaires, si des consignes ne sont pas données pour amener du surnombre, quitte à se mettre en danger mais pour une bonne raison, il serait préférable d’attendre une perte de balle WTF des adversaires et de marquer un but de merde sur un coup de bol.

Pub : Je vous mets ici un lien (avec un peu de Branlette puisqu’il y a moi dedans) Pierre Godon (supporter Lensois de son état, donc qui s’y connaît en situation de merde) a fait un petit résumé de l’état administratif du Stade Brestois 29, entretien téléphonique très sympathique, je l’en remercie.

Le Match :

  • On a pratiquement fait jeu (très moche) égal avec les Marseillais.
  • On est toujours aussi dangereux que Dave à la Playboy Mansion.
  • Y’avait péno, enfin si un Marseillais se fait toucher de la même façon y’avait péno et tous l’aurait réclamé.
  • Les Marseillais pensent que malgré le pénalty non sifflé contre eux et le coup franc généreux qui donne le but, qu’ils se sont fait entuber par l’arbitrage parce que 3 corners ont été donné 6m.
  • Romao touche bien Coulibaly, mais a commencé à ramasser ses pieds 1 seconde avant le contact.
  • Benschop rentre sa tête, ne saute pas, ça prend le poteau et ça finit par rentrer, alors qu’il n’y avait même pas faute, on a que ce qu’on mérite.
  • Valbuena a glissé, on a cru à la lucarne, c’était pas loin.
  • Benschop a fait une frappe cadrée. Si je vous assure.
  • Raspentino a joué le jeu, et a été au même niveau que d’habitude face à son employeur.benschopmur

    No Comment (merci @saintmtex)

Les Joueurs :

Thébaux 3/5 : Pourrais au moins faire semblant de plonger, elle prend le poteau, mais elle serait 1m50 dedans il n’aurait pas pour autant bouger. De bons jaillissements dans les pieds adverses.

Mendy 0/5 : Avait 4m d’avance et a tranquillement préféré regarder la balle sortir en touche, sauf qu’Andre Ayew lui voulait vraiment jouer et l’a eut. C’est symbolique des matchs de Bernard depuis ses 3 bons premiers mois. Il se laisse couler devant l’absence de concurrence et ne se bouge plus le cul.

Martial 2/5 : Trop peu présent, son physique nous aura fait du bien à certains moment, le seul à avoir un peu de vitesse dans cette défense. Bon par contre, il n’a pas de pieds.

Kantari 1/5 : Toujours difficile de le noter. Je ne sais pas où il en est de son contrat, mais à lourder, son capitanat lui donne trop de passe droit par rapport à son niveau et son engagement plus que douteux. -1 pour une passe immonde de 10m dans les pieds adverses à 25m de son but alors qu’il avait 4 partenaires disponibles.

Ferradj 2/5 : Il est en reprise, mais ça irait certainement plus vite si il avait une hygiène de vie correcte, on dirait Ian Ullrich avant le Tour. Son apport est intéressant, il hésite beaucoup moins à aller de l’avant, mais ses passes de 5m sans regarder dans les pieds adverses gâchent tout.

Exclusif, la Penn Ar Bed Académie a retrouvé pour vous la clef du Stade Brestois 29

Coulibaly-Sissoko 2/5 : La seule possibilité de les différencier serait de voir balle au pied, l’un est gaucher, l’autre droitier, malheureusement ils ont tous les deux, deux pieds droits ou deux pieds gauches c’est selon… Un travail correct à la récupération, un manque de qualité certains mais au moins ils se donnent, gros déchet dans les passes.

Chafni 1/5 : J’ai pas du tout aimé son match, sa frappe sur Mandanda lui offre un point qu’il n’aurait probablement pas eut sinon, discret, immobile. Il aurait pu obtenir un pénalty mais grâce à la bêtise de Fanni.

Raspentino 1/5 : Je ne conteste pas qu’il veut bien faire, mais c’est vraiment trop limité, il est moyen voir moyen moins partout, ni rapide, ni bon dribbleur, ni puissant, ni intelligent. Un attaquant de soutien correct de L2, un nouveau prêt pour l’année prochaine ?

Touré 1/5 : Semble régulier dans sa motivation, c’est bien, semble aussi ne plus se blesser continuellement, mais ça c’est parce qu’il est en fin de contrat. Petit moment étrange quand il attrape à la main une balle partant clairement en touche.

Benschop 0/5 : Arrête le foot. Tu ne peux pas jouer en pro, si tu as peur de la balle.larsenba

LarseNBA in da Zone

Les Remplaçants :

Ba (Benschop 61e) : Ça nous a certainement tous fait le même effet. On prépare l’année prochaine. Le problème c’est que le petit n’a même pas le niveau pour la Ligue 2. De l’envie dans son entrée.

Khaled (Touré 75e) : Tiens, on l’a sorti de son placard, sûrement pour la même raison que Ba, et malheureusement pour les mêmes conséquences, de l’envie, pas le niveau.

Grougi (Coulibaly 78e) : Laissons le finir la saison tranquillement avec Maman, ou à s’entraîner tout seul aux coups francs à St Roger. C’est vraiment pas sympa d’exposer sa déchéance à tout le monde comme ça. Sérieusement, il n’a plus confiance et un changement d’air sera nécessaire cet été, j’espère pour lui qu’il retrouvera un peu de goût au jeu, et un niveau correct dans son futur club en le remerciant de tout ce qu’il aura fait pour le Stade Brestois.

Les Adversaires :

Je ne fais pas parti de ceux qui crachent sur leur 2e place, personne n’oblige les autres équipes à les y laisser, ils font ce qu’ils savent faire, et le Stade Brestois s’en est longtemps sorti comme ça : défendre bien et marquer un but de temps en temps. C’est suffisant, si c’est pas beau, c’est pas pour autant que les autres peuvent se plaindre.

Après c’est limité, et une mauvaise série peut arriver, mais je leur souhaite le podium et la Ligue des Champions (avec Lyon, qu’ils se démerdent pour savoir qui fera les 2 tours préliminaires), ils ne peuvent que s’améliorer et y seront probablement moins ridicules que Lille.

Exclusif, l’homme invisible serait un enfant

Aparté : On nous a envoyé Raymond, j’aurais préféré Estelle. C’est probablement un coup de pub (bien joué) de son agent pour faire remarquer à tout le monde qu’il est disposé à faire un retour sur un banc. Soit, venu pas venu, ça n’aurait pas pu être pire, autant tout condenser, et au moins on aurait bien rigolé.

Dupont serait évoqué pour un retour, par qui ? Pourquoi ? Ce qu’il faut c’est du sang neuf, pas un mec qui n’en avait rien à foutre.

Jestin ? Il se barre de Vannes mais si il revient maintenant c’est vraiment qu’il aime ça. Je ne suis pas sur que ça aiderait à la situation, mais qu’il fasse part de ses véritables envie avant le 26 mai, date de la grande bataille entre Guyot/Kermarec Père et Fils.

Si les actionnaires pouvaient avoir la bonne idée de se rendre compte de leurs incompétences respectives et décider de nommer un président-administrateur pur…

10 thoughts on “OM-Brest (1-0) La Penn Ar Bed Académie livre ses notes et un peu plus.

  1. putaing ça c’est de l’accad ! avec une envie de développer a la ba et khaled, je te rassure tu a le talent en plus … comme je dit après chaque match, vivement la fin … le hic c’est qu’à ce rythme la, non seulement les joueurs vont sa barrer, a la limite c’est pas plus mal, mais vu les performances, pas sur qu’ont récupèrent grand chose … SILENCE, on coule …

  2. Il est passé où Gueye? Blessé? Même s’il n’a aucun rythme, il a au moins un peu de ballon pour faire quelque chose devant, non?

  3. donc ma ville natale va descendre… Tristesse. On ne verra donc plus le décolleté d’Estelle?

  4. Je crois que Gueye avait le choix entre devenir sérieux et footballeur pro (enfin) c’est à dire s’astreindre à avoir une condition physique et du sérieux et un glandeur qui va vivre sur sa réputation de jeune talentueux.

    Plutôt que de courir un week end de pause afin d’enfin dépasser les 15minutes en endurance, il aurait été faire des tour de bagnoles avec ses cousins à Paris.

    @TheSpooner , de rien, ça me fait plaisir à moi aussi. Blaah a mis Scarlett, je crois que la différence de classement est ressentie jusque dans la gonzesse.

    Sinon le passage de footballologie pour expliquer qu’on joue comme des idiots, ça vous a plu ?

  5. Ah ben merde alors, je me suis effectivement laissé berner par sa réputation de jeune talentueux.

  6. Très bien la footbolo’ niaise ! J’ai toujours pensé qu’un peu d’analyse tactique devrait être imposé par l’éditeur tout les 3-4 acads.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.