Jour de match. Jour de victoire. Jour de 3 points de plus au compteur. Oui je suis confiant. Comment ne pas l’être en voyant la une du plus grand quotidien de sport du monde?
Comment ça un parti pris?
Comment ça un parti pris?
Ceci dit, faut reconnaître qu’entre le niveau des sardines, et nos 4 buts plantés coup sur coup à Leverkusen puis à Toulouse, y’a pas photo. Sans compter les dernières rencontres entre les 2 clubs, avec des résultats très largement à l’avantage de la bande à Nasser. Personne n’a oublié les 3 victoires à domicile sur le même score de 2-0 (en championnat et dans les 2 coupes nationales) la saison dernière, ni le match aller d’il y a quelques mois où Paris avait renversé la vapeur, alors qu’on était mené au tableau d’affichage, et numériquement (Motta avait été expulsé). Et puis, même si les joueurs n’ont pas besoin de motivation supplémentaire dans ce type de soirée, la défaite de Monaco hier après-midi pourrait nous permettre de les reléguer à 8 points de nous. Même sans tuer le championnat, ça nous donnerait une avance confortable pour la suite.
A part ça, les phrases du jour:
-« Si je partais à la Juventus, je ferais un pas en arrière». Signé Marco Verratti. #Coeuraveclesdoigtssurlui
-« Votre ferveur et votre fidélité sont essentielles à nos yeux ». Signé le PSG dans son mail évoquant déjà le réabonnement pour la saison prochaine, et m’annonçant dans la même missive que mon adhésion passerait de 820 à 930€! La faute à la suppression de la réduction de fidélité. Enculés.
Après retour du Parc:

Comme prévu et annoncé par tous, Paris a encore gagné. Paris a encore battu les sardines. Et Paris se retrouve donc avec 8 points d’avance sur Monaco. Autant dire qu’on va bientôt pouvoir redire officiellement: « Champion, mon frère! » C’est d’autant plus jouissif que c’est face à l’OM que l’on se rapproche quasi-définitivement du titre. Comme on sait recevoir, on n’ pas voulu trop humilier nos invités du soir. 2-0 (encore une fois), c’est gentillet. C’est le score tel qu’il aurait pu être au bout de 20 minutes de jeu. Sauf que Lavezzi a gâché l’immanquable. Monsieur fait le plus dur, n’a plus qu’à pousser dans un but aussi ouvert que les cuisses d’une cagole sur la plage du Prado, mais non, l’Argentin rate la finition. Bordel! Au pire, passe ta balle au Z! Quelques instants plus tard, nouvelle occasion magistrale. Sur ce coup-là, si Lucas concrétise, on parle de son but pendant les 20 prochaines années. Pas besoin de bla-bla, je vous laisse (ré-)admirer.

Lucas > le mistral

Peu avant la pause, Ibra se montre enfin, mais sa tête échoue de peu à côté. Mandanda n’avait pas esquissé le moindre mouvement.

Après la pause, on passe la vitesse supérieure, malgré la défense à 6 des olympiens. Il nous faut à peine 5 minutes pour déflorer le tableau d’affichage. Ibra lance Maxwell dans le dos de tous les arrières bleu azur, et le Brésilien ajuste tranquillement Mandanda du plat du pied. Folie dans le stade. Bouillabaisse dans les gradins. Nouvelle occasion franche dans la foulée, mais Lucas est contré. Cavani fait sa rentrée à la 70ème minute de jeu, et 10 minutes plus tard, nouvelle explosion. Sur une action initiée par l’inévitable Lucas, ça joue en une touche. Verratti sert immédiatement vdW qui centre sans contrôle vers Cavani dans la boîte. Détente parfaite, timing du même acabit, tête placée, 2-0. C’est ce qui s’appelle un retour gagnant!
A part ça, on a quand même trouvé le moyen de se mettre en difficulté à 1-0. On a laissé l’OM reprendre des couleurs et pointer le bout de sa micro-biroute dans notre camp. A force de jouer à la baballe, notamment les une-deux sans intérêt entre les 2 ritals, on aurait pu se prendre des contres vraiment stupides. Heureusement que les sudistes se sont montrés maladroits dans leurs contrôles et dans leurs centres.
Prochaine académie la semaine prochaine pour le match contre Bastia.

 

Sirigu (3/5) une belle envolée main opposée sur un tir enroulé de Petit Vélo, quelques sorties aériennes plutôt aisées, de rares arrêts sur les rares tirs lointains cadrés. Et toujours des dégagements au pied pas fabuleux.

vdW (4/5) enfin des centres de winner! Çà sent le space-cookie pendant la collation… Good vibes, mec!

Alex (3/5) dans le duel des gros, c’est le notre qui en est sorti vainqueur. Il a mangé sur Gignac. Littéralement.

Thiago Silva (3/5) peut-être que je fais mon difficile, mais il n’a pas encore retrouvé son meilleur niveau. Ses interventions ont été impec’, mais ses relances pas toujours précises.

Maxwell (4/5) le Maxou est en pleine bourre actuellement. Belle semaine pour le barbu francophone (comme un symbole de Sirigu), une prolongation de contrat, et un nouveau but contre Marseille (après celui de l’aller).

Motta (3/5) la sérénité c’est bien. Mais la facilité alors qu’on n’a qu’un but d’avance, c’est pas top. Mais bon, faut reconnaître que son utilité et son talent sur la pelouse sautent aux yeux à chacune de ses sorties.

Verratti (4/5) il a fait de Valbuena sa chose. Complètement ridiculisé, le nain au gros pif! Marco, tu mérites un contrat à vie à Paris!

Matuidi (4/5) toi-même tu sais que c’est Blaise qui ira planter le but victorieux le samedi 25 mai en finale de la Champion’s League.

Lucas (4/5) si seulement il pouvait jouer comme ça à chaque match! Putain de slalom, quand même! L’érection directe mais sans la purée au bout. Dommage. Par contre, les 327 passements de jambes inutiles devant je ne sais plus quelle sardine, il peut oublier.

Lavezzi (3/5) 24 heures après la rencontre, je me demande encore comment il a pu rater  ce qu’il a raté si tôt dans la partie. Il s’est encore démené comme un beau diable. Une bonne soirée pour Ezequiel.

Ibrahimovic (3/5) petits bras, le Suédois. Une passe décisive, certes, mais beaucoup d’énervement, de ballons perdus, et d’opportunités gâchées parce qu’il met une plombe à se replacer. Malgré tout, sa perf’ est loin d’être dégeu’.

Les remplaçants :

Cavani (non noté) le Matador s’est illustré dès son retour à la compétition par une belle réalisation. Il nous avait manqué.

Cabaye (non noté) de nouveau un tout petit bout de match. Si j’étais Blanc, je le foutrai d’entrée de jeu samedi prochain en Corse.

Pastore (non noté) même remarque que pour Yohan. Sauf pour la partie titularisation. Cela dit, avec 8 points d’avance, Lolo peut bien lui redonner sa chance.

 

Les adversaires: Gignac marche sur le ballon, Mandanda gagne du temps sur ses dégagements dès le début de la rencontre, Valbuena est ridicule, Thauvin a été inutile, et Ayew a voulu faire son kakou. Vraiment une équipe de merde.

 

Si vous voulez faire de moi une reu-sta au bahut, si vous voulez faire grimper ma cote de notoriété populaire, bah faîtes pas vos crevards: likez mon acad’, googleplussoyez mon article, et followez-oim en cliquant ici ! Il en va de ma réput’! Et puis lâchez des commentaires aussi ! Bitch, please. Vous pouvez aussi me raconter votre vie ou m’insulter à cette adresse: petitlouis.fernandel@gmail.com (je répondrai à tout).

 

Petit-Louis Fernandel

 

7 thoughts on “PSG – OM (2-0), la Porte de Saint-Cloud Académie noie les sardines

  1. De rien. Merci d’exploser nos concurrents et de nous laisser gagner dans 2 semaines.

  2. Ouais 2-0 en se grattant les couilles, c’est bieng. On est à 8 points, Lolo peut faire tourner un peu plus et on peut se concentrer sur la CL. Et si on évite le Réal et le Bayern, je pense qu’on peut aller en demie, voire même en finale.
    Bref si je voulais faire le chieur, je dirais juste que l’acad manque un peu de nichons comparée aux dernières

  3. – »Si je partais à la Juventus, je ferais un pas en arrière». Signé Marco Verratti. #Coeuraveclesdoigtssurlui

    Il a rectifié ces propos, je lui ai donné le lien du palamres des deux clubs.

  4. Les passements de jambes, c’était devant Morel.

    Maxwell (4/5) le Maxou est en pleine bourre actuellement. Belle semaine pour le barbu francophone (comme un symbole de Sirigu), une prolongation de contrat, et un nouveau but contre Marseille (après celui de l’allée).
    De l’allée? Belle prose, (Daniel) bravo! ;)

  5. Elles s’en tirent bien les sardines…. et pendant ce temps, ils sont où les bonnets E ? On a du gros teutons en vue en LDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.