Ô cruelle destinée qui nous fait tant miroiter et pourtant si poirauter au classement !

Bonjour,

En cas de victoire, l’éternelle Étoile Rouge de Saint-Ouen eût pu côtoyer la première place. Eût pu, car c’est un nul que voilà, à domicile, face à l’avant-dernier. Pour dire vrai une équipe de quartier même pas du niveau de Drancy.

Peu s’y attendait, certains le redoutaient.

Les plus pessimistes d’entre-nous imaginèrent même le pire, au vue des nombreuses absences dans notre équipe-type. Et le scénario côtostrôphe n’est pas passé loin du script de la vie (paie ta métaphore pourave). Sans un coup de boule allegresque de Fournier, nous ne serions même plus sur le podium*. Mais comment a-t-on pu en arriver là ?

D’abord les absences :
Tout le monde vous le dira (enfin quand je dis tout le monde, je parle des gens qui suivent le Red Star et qui assistent à la majorité des matchs, ça réduit vachement le périmètre), Kanté au milieu c’est du sérieux.
Et bien, son absence fut éloquente tant la construction du jeu pécha par trop de précipitation, et vas-y que je te balance le ballon sur le devant sans calculer. Makhedjouf s’en est trouvé tout esseulé. Da Cruz crucifié (vous l’avez ?) sur l’autel de la remplacitude.

Ensuite Seidou. Le pôv’ gars pour sa première (en remplacement de Ieslch, suspendu ou autre chose, comme l’aut’) n’a pas trop mal joué mais le but qu’on se prend comme un oursin sur le pied c’est-à-dire par inadvertance et pusillanimité dans la grande mer de la sur-domination, et bèh il est pour lui mon connôt.

Sur-domination, oui. Environ quatre-vingt dix pour cent du jeu s’est déroulé dans la partie de terrain nord-marseillaise dont la moitié en la surface (j’exagère un peu, mais c’est uniquement pour m’adapter à l’adversaire). Les Consolants marquent sur leur unique incursion chez nous, et a fortiori leur unique tir cadré.

Efficace on va dire.
Faut dire que dans les quartiers nord de Marseille, les tirs cadrés ça les connaît.

ROOoooooh, mauvais esprit….

Tandis que nous, ben bon… Nos attaquants ont eu encore plus de mal à conclure qu’un Gros Membre à la foire au cochon de Champigny-sur-Marne. C’est dire. Pourtant des situations parfaites et bien lancées, c’est pas ce qui a manqué. Non, ça a pêché dans la finition, comme un symbole de dur à jouir.

Bon, c’est la faute à pas de chance, peut-être. Mais avec nos ambitions qu’on a hautes et notre jeu qu’on développe, il faudra vite se préparer à affronter des équipes regroupées. Et pis les battre. Hé, c’est simple le football.

Matez la vidéo.

Les notes :
2/5 pour tout ce petit monde : Planté, Marie, Cros, Makhedjouf, Beziouen, Sliti, Bellion et Lefaix, l’inglorieux partage des points.
3/5 pour Fournier pour son coup de boule au retour des vestiaires.
1/5 pour Seidou et Da Cruz, parce qu’on peut pas s’tromper mille fois sur une personne.

Y’a eu des remplaçants. Il parait.

0/5 pour Bouazza. il avait la balle de match, il a tué un avion de ligne.
Les autres, n’y pensons pas.

*Edit de fin de semaine : Bon, bah on a perdu à Bourg-Pé le match suivant, c’est con. Du coup on redescend à la 7ème place au classement. On a connu pire.

Le championnat se calme pour quelques jours, on va faire de même. Bon, y’a le 5ème tour de Coupe de France face au Pute FC, j’y serais.

J’vous mets les liens là :
Collectif Red Star Bauer (Red Star Fans United)
AllezRedStar (revue de presse, feuilles de match, photos, brèves et archives)
Red Star Actus (le site d’un vrai journaliste)
Le Red Star à Bauer (et nulle part ailleurs).

Ah, et puis : La Jules Rimet Académie
(non, parce que ces nazis à HorsJeu, ils m’ont viré du menu alors si vous voulez retrouvez les anciennes acad » bah, voilà…Y’en a une très goutue sur le déplacement à Strasbourg de l’année dernière je vous dis que ça…)

Cordianalement,

Porthos Molise

3 thoughts on “Red Star – Consolat (1-1) : La Jules Rimet Académie a le spleen

  1. C’est la Foire AU TROC ET au cochon de Champigny-sur-Marne, un peu de respect pour cette institution quadricentenaire !

  2. Le vrai clasico des barres HLM, ça serait plutôt Les Mureaux – Consolat.

    Du coup à la foire au troc et au cochon, est-ce qu’on peut troquer son cochon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.