La Jup’ : Coupes d’Europe et 10ème journée

Salut les filles !

On commence avec les compétitions européennes et on finit avec la 10ème journée marquée par les vieux.

 

LIGUE DES CHAMPIONS

Anderlecht / Dortmund : 0-3. Keine Chance. On en a fait un article ici. C’est notre côté maso.


LIGUE EUROPA

Feyenoord / Standard : 2-1. Match intéressant, malgré les sorties grotesques de Kawashima. Rotterdam ouvre le score sur ce qui semble une touche directe. Mais le Standard réagit bien et égalise grâce à Vinicius. Les Rouches craquent à la 84’. Après le match, Roland Duchâtelet juge qu’il faut rejouer le match. Ducon. Dans l’autre match, Rijeka et Séville se sont séparés sur un nul 2-2.

005

Lokeren / Metalist : 1-0. Grosse perf pour Lokeren qui bat le Metalist grâce à De Pauw (74’). Dans l’autre match, le Legia Varsovie s’est imposé à Trabzonspor.

006

Helsinki / FC Brugge : 0-3. Superbe victoire des Brugeois en Finlande grâce à Refaelov, De Sutter et De Bock. Ça vous donne une idée du niveau des anciens Russes. Dans l’autre match, le Torino a battu Copenhague 1-0.

004

 

JUPILER PRO LEAGUE

Westerlo / La Gantoise : 0-0.

La meilleure attaque privée de son meilleur buteur recevait la meilleure défense. On a vu quelques situations intéressantes (barre de Westerlo, double occasion de Kums pour les visiteurs), mais on n’a pas vu de but.

001

Les attaquants ont pourtant essayé les simulations les plus honteuses.

Charleroi / Courtrai : 0-2.

007

Felice Mazzu a mis au point un schéma tactique ambitieux pour prendre plus de points : un 13-26-11 offrant bien plus de possibilités que son habituel 4-2-3-1.

Histoires de gardiens. La première, personne n’en a parlé hors du Royaume, parce qu’elle n’est pas arrivée. Privé de ses gardiens n°2 et 3, Courtrai a dû improviser cette semaine pour trouver un gardien à mettre sur le banc de touche. La solution trouvée détonne : ils ont réussi à qualifier leur entraîneur des gardiens, Patrick Deman, 46 ans, qui a commencé sa carrière en 1986/1987 et l’a terminée il y a 10 ans. Il a failli être titulaire, le n°1 ayant été malade cette semaine, et aurait pu rentrer en jeu lorsque Keet s’est blessé à la main en début de match.

Mais tout le monde retiendra la deuxième. Déjà mené 0-1, Charleroi est en difficulté dans la construction. Sébastien Dewaest est obligé de repasser par son gardien. Et comme dans les buts, y’a Nicolas Penneteau, et ben ça fait 0-2 après 16 minutes.

002

Score final, malgré un poteau courtraisien et un bel arrêt de Penneteau, qui ne se rattrape pas.

008

La fusion Christophe/Jean-Marie Le Pen attriste David Luizette, qui vient en plus d’entendre le rapport négatif rendu par Alexandre Ruiz à sa hiérachie. La Jupiler Pro League ne sera pas sur beIN Sports.

Mouscron / Malines : 1-1.

Encore une histoire de gardien. A Mouscron, Pierrick Cros est blessé, tout comme Sven Dhoest. C’est donc le gardien n°3, Patrick De Vlamynck, 37 ans, qui va jouer son premier match en D1. Il jouait en D4 il y a quelques saisons. Et il fut bon, le bougre ! Malgré tout, il ne peut pas empêcher le nul de son équipe, rejointe à la 88’ après avoir ouvert le score par Langil.

Mouscron arrête sa série de défaites, tandis que Malines prend son premier point à l’extérieur de la saison.

Beveren / Cercle : 1-0.

Un beau match de merde dominé par Beveren, qui n’a pu trouver les chemins des filets qu’après l’expulsion d’un Brugeois. Vukusic est le buteur (81’).

Après 1 an et demi à la tête des Verts, Lorenzo Staelens est le 3ème entraîneur remercié cette saison.

Lierse / Zulte Waregem : 3-1.

Jusqu’ici, je ne m’inquiétais pas plus que ça pour Zulte Waregem. On sait que l’effectif a beaucoup bougé mais qu’il reste suffisamment de qualité pour finir tranquillement dans le ventre mou. Mais la défaite 3-1 au Lierse me fait douter. Les hommes du génial génie Francky Dury ouvrent le score contre le cours du jeu, avant de se faire égaliser bêtement sur un mouvement déjà tenté 2 minutes plus tôt.

En deuxième période, Lierse domine largement et prend l’avantage à la 77’. Zulte craque, passe à 10, puis à 9 et encaisse un troisième but, inscrit par un mec qui se fait appeler Zizou. Affreux.

Bruges / Standard : 3-0.

Dans le genre fausse branlée, celle-là en est une belle. Putain, quelle purge !

La belle histoire anale était pourtant en marche. Enoh, arrivé libre fin août au Standard mais bloqué par la Fédération turque, était enfin qualifié. Luzon n’hésite pas et le titularise. 10 minutes de jeu et PAF ! Non, pas pastèque. Carton rouge. Excès d’engagement. Bruges ouvre le score sur pénalty à la 30’ par Simons. C’est tout pour la première période.

À la pause, on apprendra plus tard que les Rouches ont failli rester dans le vestiaire. La deuxième période démarre légèrement mieux, avec plusieurs actions pour les Rouches. Arslanagic trouve la barre, Jeff Louis ne cadre pas, Milec choisit la frappe 10m au-dessus, et De Camargo est une buse.

En fin de match, Faty concède un nouveau pénalty. Jeff Louis s’énerve et est expulsé, Simons s’offre le doublé (91’). A 9, le Standard ne sait rien faire et Castillo aggrave le score à la 96’. Ça sent la fin pour Guy Luzon.

Anderlecht / Genk : 0-0.

Première mi-temps à sens unique en faveur des Mauves, roses pour l’occasion, mais pas de but malgré les efforts de Praet, Suarez & compagnie.

Le non-tournant du match intervient à la 70’, quand Acheampong est fauché dans la surface. Pénalty. Tielemans s’empare du ballon, mais Kabalese veut le tirer. Proto sprinte 90m et raisonner Tielemans, Kabalese ayant apparemment désigné comme le tireur avant le match. Un bel imbroglio qui perturbe le jeune attaquant, puisque son tir finit sur le poteau.

Score nul et vierge au final. Anderlecht est toujours invaincu, mais ne parvient pas à créer une série de victoires.

Lokeren / Ostende : 3-1.

Lokeren confirme et s’installe sur le podium grâce à sa victoire face à Ostende. Les visiteurs ont ouvert le score au quart d’heure de jeu, mais ont ensuite facilité la tâche des locaux, Coulibaly se faisant expulser pour un coup de coude avant la demi-heure. A 10, les Côtiers ont tenu 25 minutes avant de craquer : De Pauw égalise à la 51’, Maric fait 2-1 à la 53’ puis 3-1 à la 61’. Sur le deuxième but, Ovono tape le poteau avec sa tête. Il sera remplacé par Dumesnil, qui concèdera tout seul comme un grand le pénalty à l’origine du dernier but.

003

Le classement :

009

Jean-Marie Pfouff.

Retrouvez-moi sur Twitter, Facebook et sur la page de la Jup’ Académie.

Mon compère Bart Van den Van Krrr, ce Bel Homme, est aussi ici et .

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

4 commentaires

  1. De Vlamynck, il ne jouait pas dans un club anodin de D4. Il jouait quand même à La Louvière. ô gloire, ô Patrick.

    La véritable histoire, c’est qu’à La Louvière, il a été énorme lors de son arrivée au mercato d’hiver, avant d’avoir été mis dehors pour raisons suspectes.

  2. @Mario : oui, je me souviens de lui à La Louvière. Il avait même balancé son numéro de téléphone sur Internet à la fin de son contrat pour retrouver un club. Bel homme.

    @Blaah : C’est bien beau de chialer quand les supporters adverses crient « Kawashima Fukushima » si c’est pour s’auto-humilier. Yohann Thuram, et vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.