Salut les bolos !

Le match contre Caen était une telle purge qu’il est difficile de faire une académie derrière ça.

En quelques lignes, histoire de bien vous rappeler d’où on vient :

–         Remi Vercoutre est une salope. Non pas qu’il soit fan de Sergio Ramos, mais visiblement les Ultrems le portent haut dans leurs cœurs.

–         Les nouveaux maillots verts des arbitres sont juste immondes.

–         Sur le terrain face à Caen, il y avait 5 paires de chaussures de foot oranges, 6 jaunes, 1 bleue, 3 bicolores, 2 vertes, 3 rouges, 1 blanche et 1 noire. Bienvenue à la gay pride.

–         Ca va s’échauffer, les Ultrems scandent son nom. C’est tellement improbable que Courtet lui rappelle qu’il faut remercier les Ultrems en les saluant. On peut aussi faire un cœur avec ses doigts…

Côté terrain, on a pu remarquer que la zone de jeu de Diego est limitée à une bande d’un mètre de large sur toute l’aile gauche du terrain. Pour éliminer son vis-à-vis, mieux vaut passer derrière les panneaux de pub, t’as plus de chances de passer !

On a pu aussi voir la grande patience de Devaux, qui veut bien mener le jeu, mais faudrait peut-être que ses petits copains jouent le jeu. Du coup, il envoie un grand ballon direct en touche, 15m devant Mandi, et lui gueule dessus en lui disant qu’il aurait dû se trouver exactement là où le ballon est sorti. Ray likes this.

Tacalfred fait changer quelques slips de couleur, avec deux énormes bourdes en se faisant chipper le ballon en position de dernier défenseur. Sa première passe en retrait du match ne laissait rien présager de bon. Cadeau.

Niveau coaching, faire redescendre Bourillon en défense centrale, c’est se tirer une balle dans le pied. La preuve, on prend deux buts.

Heureusement, les Rémois ont de la ressource et sonnent la révolte ! Enfin… 5 minutes…
Faudrait qu’ils commencent tous les matchs à 0-1, c’est souvent à ce moment là qu’ils commencent à jouer.

Et pour couronner le tout, on n’a même pas eu le droit à une sortie vercoutrienne pour nous aider un peu, mais plutôt à deux arrêts décisifs. Les Ultrems avaient bien raison.

Heureusement en face Ferret était là pour nous montrer ce qu’est du beau football. Love.

Passons à Reims vs Toulouse !

Pas une énorme envie de venir à Delaune, et visiblement pas le seul vu qu’on ne se retrouve qu’à 11.019 pèlerins dans le stade. Mais bon, pas mal de p’tits nouveaux à découvrir sur la pelouse, ça sera toujours ça de fait.

 

Le coach opte pour les grands moyens et nous sort une compo inédite :

Placide

Mandi – Conté – Roberge – Mavinga

Bourillon – Devaux

Diego – Fortes

N’Gog – Charbonnier.

Exit donc Tacalfred, victime de son succès, Signorino, victime de son âge, Monkandjo, victime du syndrome Ayité. En leur compagnie sur le banc, Agassa, Albaek, De Préville, et Courtet, dernier attaquant à avoir marqué un but pour le Stade (contre Lens la semaine passée).

7ème : marquage à 10m dans la défense rémoise, Didot sert Ben Yeder en profondeur mais il préfère rendre le ballon au public (28ème rang).

13ème : gros travail de Charbo qui vient chercher le ballon dans les pieds adverses et lance immédiatement Fortes côté gauche. Il lève la tête et sert N’Gog plein axe qui ouvre son pied et reprend sans contrôle. Le gardien est à la rue, ça fait 1-0 !

34ème : Fortes passe en revue toute la défense touzoulaine avant de faire une fraAAAApe du gauche…toute pourrie, gros nase. Mais c’était bien ouej.

‘pi plus rien, mi-temps. On retrouve enfin les gamins qui s’affrontent, on se fait moins chier à la mi-temps, j’ai depuis longtemps oublié l’idée de la buvette car je ne sais pas si on peut appeler ça de la « bière »…

Ça se tripote pendant 15min avant qu’une des deux équipes se sorte les doigts, et c’est le Tef’ qui sonne la charge avec un superbe service sur Sylla qui reprend de volée, Placide à la parade.

63ème : sortie sous les hourras du butteur N’Gog pour un autre butteur : Courtet. Le public à l’air dubitatif, Ray’ est confiant vu que Courtet est confiant.

67ème : sortie de Roberge qui semble à court de forme, rentrée de Tacalfred. Ray’ réclame un changement de caleçon.

68ème : premier ballon de Tacalfred qui dégage mal, plein axe, sur un Touzoulain. Ben Yeder est lancé plein axe, sortie les deux pieds décollés mais correcte de Placide, une violette récupère et envoie le ballon sur la tête de Pesic. La balle vient s’écraser dans l’angle sans rentrer, Conté se jette comme un taré pour dégager juste devant un p’tit malin qui pensait marquer dans le but vite. Ray’ demande l’exécution de Tacalfred.

74ème : Charbo sort sous quelques sifflets appuyés. Pitres.

86ème : bonne récup’ dans l’axe du milieu, Fortes est lancé côté droit et sort sa pointe de vitesse, avant de servir sur un plateau Courtet perdu au milieu de 6 violettes. Sans contrôle et bien ajusté, et ça fait 2-0, tranquille mimile.

Fin de match plutôt sereine, on entend même les KMR tenter un « aux armes ».

Un match plutôt abouti, avec une défense qui rassure enfin. Le coaching a pour une fois été gagnant, avec l’entrée de Courtet qui retrouve le but et de la confiance. N’gog marque pour son premier match à Delaune. Propre.

Les notes :

Placide : 3/5. Deux arrêts déterminants, qui plombent les espoirs toulousains de revenir au score.

Mandi : 3/5. Promu capitaine ! Bonne défense, bonne entente avec Fortes sur les attaque bref, un bon match.

Roberge : 3/5. Une bonne première, un match propre. Mais va falloir vite retrouver le rythme sous peine de retrouver Tacalfred…

Conté : 4/5. Un très gros match, il a su museler Ben Yeder qui l’ouvre trop souvent.

Mavinga : 3/5. S’est surtout appliqué à bien défendre. Et c’est déjà pas mal.

Devaux : 3/5. Le meneur est là. Souvent bien inspiré, et quelques gros tacles défensifs.

Bourillon : 2/5. Passé inaperçu. Ca va être compliqué de faire oublier Krycho.

Fortes : 5/5. Deux passes décisives, rien que ça. Il a enfin trouvé de la justesse dans ses passes, en levant la tête et en s’appliquant un peu, c’est redoutable.

Diego : 4/5. Mention spéciale, car il a rendu coup pour coup tout ce qu’il a pris dans la tronche pendant le match, et ça, Raymond achèèète ! Un pressing agressif et quelques bonnes accélérations sur son côté.

N’gog : 4/5. Premier match à Delaune, premier but. Adopté.

Charbonnier : 3/5. Un très gros travail de pressing, récompensé par une superbe ouverture à l’origine du premier but. Tout au long du match, il s’est battu dans tous les duels, a fixé le ballon devant, et a récupéré quelques ballons importants. Manque juste à mettre un but pour changer les sifflets en clappements.

Les remplaçants :

Courtet : cette saison, c’est 2 tirs, 2 cadrés, 2 buts. Monsieur 100%

Tacalfred : non. Non non.

Albaek : pourquoi pas, mais pas ouf.

Raymond Kropack.

Le même match vu par les violettes et leur ventre mou : http://horsjeu.net/fil-info/reims-toulouse-2-0-tefece-academie-livre-ses-notes/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.