Saint-Etienne – Montpellier (2-0) : la Forez Académie livre ses notes

 

Les stats de l’Institut Patrick Caïazzo :

Il nous revient après quelques semaines d’absence, et son ordinateur a tourné à plein régime. Lui, c’est l’Institut Patrick Caïazzo (frère de, les relations ça aide), et il en avait gros. Extrait :

3 – Comme le nombre de matches qu’il reste en cette fin de saison. 3 finales comme on dit pour bien finir cette saison qui est l’une des plus abouties depuis 30 ans; Les Verts progressent d’année en année, tant mieux. C’est aussi le nombre de décennies qu’il aura fallu à Courbis pour décrocher son diplôme d’entraineur ?#?Surdoué

Pour la suite de son avis, c’est sur la page de la Forez Académie, à cette adresse.

 

Le match résumé en 1 phrase : « Oui les gars ! Oui ! »

Ce match était important, il fallait le gagner. Les Verts l’ont fait. Alors que les Olympiques s’affrontent au moment où j’écris cette académie (edit : hahaha, merci Marseille), Sainté a fait le taf de son côté en mettant la pression sur les quenelles. Un match à sens unique finalement, même si la décision à tardé à se faire. Alors que les Verts ont dominé en 1e mi-temps, le score restait nul et vierge à la pause. La faute à un manque évident de précision dans l’avant-dernier geste je dirai : trop de passes ou de centres qui n’arrivaient jamais à destination. Et du coup, sans se montrer dangereux, Montpellier restait dans la partie et pouvait toujours espérer marquer en contre.

Et puis, en début de 2nde mi-temps, Hamouma est arrivé :

Hamouma

Un vrai pétard comme on les aime qui nous libère en même temps qu’il donne un avantage mérité aux Verts. On sentait qu’il fallait que Sainté marque rapidement car le doute aurait pu s’installer dans les têtes stéphanoises. Mais non, Romain Zorro est arrivé pour nous délivrer et concrétiser la domination stéphanoise. Et 10 min plus tard sur un coup-franc de l’inévitable Max-Alain, la balle déviée par le mur est reprise victorieusement par un Erding à l’affût. Mine de rien, c’est déjà son 9e but (le 8e sous les couleurs vertes), Met l’but fait sa saison.

Voilà, il fallait gagner, et espérer que les sardines battent les quenelles pour voir l’avenir en Vert, c’est chose faite. Maintenant, il faut assurer au moins 1 point sur les 2 matches pour valider cette 4e place, sachant que Sainté se déplace à Nantes et reçoit ensuite Ajaccio. On va dire que c’est faisable et que ça nous promet une belle fête le soir de la 38e journée si tout se passe bien. Sinon, petit point tribunes comme chaque semaine ou presque malheureusement : apparemment, le club a décidé de ne pas laisser rentrer les drapeaux à l’effigie des Green Angels. On va de plus en plus loin dans la connerie, et à l’heure où le club a plus que jamais besoin de ses supporters, la direction prend la décision de taper sur une frange de son public dans un concours de « qui c’est qui a la plus grosse » assez ridicule à mon sens. Et là où cette guégerre va trop loin à mon sens, c’est que l’ENSEMBLE des suppporters stéphanois se sent lâché par la direction (notamment suite aux incidents à Annecy). Un communiqué a été signé et distribué à l’entrée du stade notamment. Roro, tant que c’est encore possible, discute avec ceux qui veulent bien encore t’écouter et essaie d’arranger les choses : sans le soutien de son public, Sainté ne sera plus Sainté. Même si j’ai l’impression qu’on a atteint un point de non-retour (notamment avec les Green), il reste encore plusieurs interlocuteurs dans le public avec qui la discussion est possible. Alors plutôt que d’organiser des séances de dédicaces au Quick de Villars, il vaudrait mieux faire en sorte d’arranger les choses rapidement.

Courbis

Mais qu’est-ce qui m’a pris de revenir à Montpellier ? J’aurai pu raconter de la merde à la radio tranquille, mais non…

 

La compo :

 Compo

Une compo classique au vu des derniers matches. Seul changement : Clerc, blessé, est remplacé par Brison à droite. Sinon, la Brandade purge son dernier match de suspension, on espère donc le revoir dès samedi prochain contre Nantes. Max-Alain est toujours titulaire, renvoyant Tabanou et Mollo couper les citrons sur le banc. Je scruterai aussi avec attention la performance de Corgnet qui a souvent du mal à enchaîner les bons matches.

 

Les buts :

Saint-Etienne   47: but de Hamouma, 1-0. Le chef d’œuvre. Bayal trouve Hamouma plein axe, qui se retourne sur un pas. Il n’est pas attaqué, alors il allume une mine splendide qui vient se loger dans la lucarne de Jourdren. Il ne marque pas souvent, mais ses 2 derniers buts sont quand même des putains de bijoux à l’ami Romain.

Saint-Etienne   57e : but de Erding, 2-0. Gradel tire un coup-franc à 25m environ, légèrement excentré sur la gauche. La frappe est déviée par le mur et part en chandelle. Erding, tel un renard des kebabs nous fait la complète salade-tomate-oignons : il suit la balle et reprend en extension pour tromper Jourdren. Pas le plus beau but dans sa réalisation, mais tellement bien joué dans l’esprit. Bravo Met l’but.

 

Les notes :

Ruffier (la bronzette, 3/5) : il n’a rien eu à faire. Donc il s’est mis un peu de crème solaire sur le nez et a pris le soleil tranquillement, en regardant passer au loin les frappes de Martin. A la cool.

Brison (le roux-tour, 3/5) : il joue à droite, ce qui n’est pas son poste de prédilection, donc j’avais un peu peur. Finalement, il a plutôt bien tenu son couloir, même s’il nous a posé un tacle dégueulasse au milieu de terrain qui m’a rappelé son attentat face à Sochaux. Sur un match, il peut dépanner, mais c’est clairement pas une solution viable à ce poste.

Bayal (T-Rex, 3/5) : il nous a fait quelques frayeurs, mais dans l’ensemble il a plutôt bien assuré derrière. Toujours aussi costaud, il a fait de Niang sa chose et lui a rappelé ce que ça faisait de se heurter à un mur. Sauf que là, il n’était pas en voiture.

Perrin (Don Limpio, 3/5) : encore hallucinant de maîtrise et de sang-froid, le capitaine a survolé les débats derrière, sans jamais transpirer. Il a passé une après-midi relativement tranquille au final, et aurait presque pu faire un tarot avec Ruffier. Le problème c’est qu’il manquait un joueur (Bayal ne connait pas les règles).

Tremoulinas (back dans les bacs à fleurs, 3/5) : on a retrouvé notre petit paki vendeur de roses du collège fou fou fou. Des déboulés à toute berzingue sur son côté gauche, de la disponibilité pour ses ailiers, des centres en veux-tu en voilà… Il a fait plaisir même s’il n’a pas été décisif. Bon match.

Clément (je cherche mon doberman, 3/5) : il remporte haut la main le prix de la coiffure la plus ridicule. Une espèce de couette de Yorkshire qui pourrait plaire à Zaz mais qui pour toute personne équipée d’un cerveau complet en état de marche (donc pas Jourdren) est ridicule. Après, il a fait son boulot, nettoyant le milieu à l’ancienne.

Lemoine (papi churros, 3/5) : il s’est fait un Stambouli pour le goûter, et on sentait qu’il aurait bien mis un peu de Cabella par-dessus. Un match sobre, sans faute ni carton.  Le parfait complément de Clément (pas évident à dire ça). Propre.

Corgnet (mineur de jeu, 3/5) : capable du meilleur comme du pire, il nous a fait une magnifique démonstration de non-vision de jeu quand il a essayé de lancer Erding dans la profondeur avec une louche alors que Tremoulinas était tout seul sur la gauche. Un match utile quand même, il a pris beaucoup de ballons de la tête mais n’a pas souvent réussi à les mettre dans le sens du jeu. Remplacé à la 83e par Tabanou (non noté), pour le quota « tatouage » de l’équipe.

Hamouma (BIM, 4/5) : enfin ! Un but splendide pour Romain qui prouve que ce mec a un talent quand même assez fou quand il veut. Il a beaucoup tenté, beaucoup provoqué par ses dribbles, et si ça n’a pas toujours réussi, il n’a jamais lâché l’affaire. Son but récompense son abnégation.

Erding (sauce samouraï, 4/5) : oui met l’but, oui ! Un but de renard (chenapan, pas Hervé… Mayukaaaaaaa !!) qu’il est allé chercher tout seul comme un grand. J’avais annoncé qu’il marquerait, il ne m’a pas déçu. Plutôt content de sa saison, il peut aller chercher les 10 buts en championnat à mon avis même si la Brandade sera de retour à la prochaine journée. Remplacé à la 87e par Zouma (non noté) : Galtier a toujours rêvé de remplacer son unique pointe par un défenseur central, il l’a fait.

Gradel (dans la place, 3/5) : pas de but ou de passe décisive cette fois, mais un match solide. Souvent dans le coup des offensives stéphanoises, il a réussi à casser quelques reins sur un petit numéro en 1e mi-temps. C’est lui aussi qui tire le coup-franc qui amène le but d’Erding. Bon match, il devrait rester titulaire pour la fin de saison.

 

Le coach (j’me fais plaisir, 3/5) : une compo classique, mais des changements « à la Galtier », c’est à dire pas avant la 80e. Et puis le coup de maître, il en a toujours rêvé, il l’a fait : faire rentrer Zouma à la place de son attaquant de pointe. Dommage qu’on ait pas vu le grand Kurt aller déménager quelques défenseurs sur des chandelles de Brison ou de Bayal.

 

 

Les adversaires : alors, oui, Jourdren a toujours l’air aussi limité intellectuellement. Oui, Camara a un cul qui fait la taille de l’Hérault. Oui, Cabella a une coupe de cheveux qui nous rappelle les plus sombres heures de la tektonik. Et oui, encore une fois, Rolland repart avec les fesses toutes rouges après avoir fait sa blague de « Les Verts ne devraient pas avoir le droit de jouer en vert, j’arrive pas à les voir ».  Finalement, Montpellier, on est toujours content de les accueillir : ne changez pas les gars, jamais.

 

La question minitel : la question plane grâce à Hamouma.

Ils devaient le faire, ils l’ont fait. Une belle victoire pour nous lancer sur la route du succès. Le but c’est cette 4e place, alors faites le ! Sinon, on en retient quoi de ce match ?

Question

Y’a pas à tortiller, cette saison, le Chaudron a vu de sacrées pralines. Que ce soir Diomandé, Corgnet, Lemoine ou Hamouma, les artificiers verts nous ont régalé et en grand amateur de frappes qui cassent les cages, j’ai apprécié. C’est le 12e but que les Verts marquent depuis l’extérieur de la surface, record en Ligain. Après, Met l’but n’a pas la même finition, mais son but est loin d’être facile à marquer : une belle anticipation, et un geste en extension qui fait mouche, bravo. Sinon, Rolland, fils Loulou, c’est toujours un plaisir de vous recevoir. A l’année prochaine.

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du match. Saint-Etienne coupe d’Europe !.

L’avis d’en face c’est la Paillade Académie qui devrait te le donner. Sauf si Marcellin a préféré boire pour oublier.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaie l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Roland tient aussi à saluer le Diable Vert, et te conseille d’aller faire un tour sur son excellent site.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

3 commentaires

  1. Qu’est ce qu’on s’est fait plaisir sur ce match et sur cette acad’. Je retiens les performances de Hamouma (attaque et defense!), la mentalité de Lemoine qui a droit a une ov(ul)ation en sortant, bravo a lui et un public déchainé, je ne pouvais pas etre au stade mais l’ambiance faisait plaisir a voir a la télé, ca m’a rappelé un autre ASSE-Montpellier sous la neige il y a pas si longtemps que ca et une autre belle deculottée pour loulou.

  2. Et surtout qu’il y a même moyen de choper la LdC. Il reste 5 points sur Lille qui joue Paris et Lorient à l’extérieur (ça se passe toujours mal à Lorient), et Lille est justement le plus capable de tout envoyer en l’air à 2 journées de la fin que de gérer et assurer la qualif’.

  3. Oui, alors là, si on chope la 3e place à Lille, je veux bien faire une ode à René Girard dans ma dernière académie.

    Même si mathématiquement, c’est possible, je ne vois pas Lille perdre face à Paris. A Lorient, c’est plus compliqué, mais comme le maintien est assuré depuis longtemps pour les Merlus, je ne les sens pas super concernés. Après, il voudront peut-être rendre hommage à leur génial génie de coach pour sa dernière au Mouchoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.