Bordeaux-Saint-Étienne (1-2), La Forez académie respire

11 matchs sans victoire. Après avoir enchaîné 7 défaites, Sainté ne parvenait qu’à partager les points. Mais grâce à 2 caramels, les Verts ont pu ramener 2 points de plus cette fois ! Allez, ça fait du bien.

.

L’ASSE retrouvait le retraité Gasset. Notre 11 n’a plus rien à voir avec celui de l’époque du montpelliérain. Puel a fait avec des bouts de ficelle, situation financière oblige. Si l’ancien monégasque a bricolé sa compo au fil des matchs, on trouve cependant une certaine stabilité depuis quelques temps, malgré les blessures. Cela est notamment due à une réunion avec les joueurs cadres, qui ont demandé cette stabilité et un retour à des choses sans doute plus simples. Puel loue l’état d’esprit de son groupe mais niveau comptable, la situation reste critique et il était temps de réagir.

.

Le mâche en une phrase : « Il y a du mieux, mais c’est deux éclairs de génie qui font pencher la balance »

Vous verrez le contenu du match à travers les points à retenir et les notes des joueurs, mais voilà : pour aller enfin chercher les 3 points, il nous a fallu 2 éclairs dans la nuit. Ce n’est pas encore assez bien huilé collectivement pour donner l’estocade. Il y a encore du travail, mais on est sur la bonne voie, sous la houlette de Puel.

.

LE ONZE

On parlait de stabilité, l’équipe alignée par Puel était attendue. Aouchiche se voit récompensé de sa bonne rentrée contre Angers, le reste on aurait pu le prévoir :

.

.

La défense, c’est du classique. Trauco a fait de bons matchs depuis son retour, Moukoudi continue de prendre du galon et Debuchy reste notre talisman.

Au milieu, on retrouve le duo Camara-Neyou : ça gratte et ça nettoie les ballons. Devant Boudebouz a trouvé la confiance du coach et c’est tout à son honneur d’avoir toujours gardé la bonne attitude. Aouchiche est toujours aligné sur son aile, mais on sait qu’il repiquera dans l’axe. Tout comme Nordin, même si ce dernier est plus capable d’animer son aile et d’écarter le jeu.

En pointe, Bouanga. Le mec a été plus qu’agaçant depuis le début de saison. Le joueur qui était notre fer de lance la saison passé a laissé la place à un mec au jeu insipide. On voit du mieux, mais sa titularisation ne satisfait pas beaucoup de supporters.

.

LE MATCH

Les images te diront la plupart des choses en vérité car ce fut un match à highlights. Ca a pas mal ronronné et la plupart des accélérations ont donné un but ou une occasion de but.

Ce qu’il faut retenir :

  • Les Verts ont bien débuté avec de bonnes intentions dans le jeu, mais après avoir marqué, ils ont recommencé à balbutier leur football. Bordeaux a eu des occasions et Sainté en a croqué.
  • S’il y a eu de l’envie et de la solidarité, on s’impose par le jeu. On récolte les fruits de certains matchs précédents.
  • Bouanga en pointe, c’est toujours compliqué. Nordin et Neyou confirment, quels beaux gosses. Ils ont mis de sacrés caramels en prime.
  • L’entame de la seconde période fut à l’image du début de match, mais les deux équipes poussaient moins, on sentait un peu de fatigue, notamment chez les Bordelais.

.

Superbe alignement défensif

.

LES NOTES

(restez jusqu’au bout, il y a un teasing à la fin de cette acad’)

.

Moulin (1/5) : le mec aurait pu nous coûter 2 points. Je l’ai défendu depuis le début de saison, mais là on revoit beaucoup trop souvent les bêtises qui me faisaient tiquer à son propos lorsqu’on le voyait remplacer Ruffier contre Lorient, etc : le mec doit constamment réviser ses basiques. Sur le but bordelais, c’est juste pas possible d’être aussi mal placé et de laisser son premier poteau ouvert. Sur un second tir girondins, il a été suppléé par son autre poteau. Bon. Jessy bosse mais si c’est pas Lyon ou Paris, il a du mal à se sublimer. Pourvu que Bajic soit mûr pour la saison prochaine ou qu’une opportunité se présente à l’été prochain… S’il bosse jusqu’à la fin de saison, on lui reprochera pas

Debuchy (3/5) : il a géré son match avec toute l’expérience et le sérieux qu’on lui connaît. S’il se fait fumer sur le but bordelais c’est surtout que la qualité du contrôle de Hwang est impossible à anticiper en Liguain, soyons honnête sur notre football.

Moukoudi (4/5) : on arrête pas de dire qu’il prend du galon, on va commencer à en prendre l’habitude. Le mec présente quelques certitudes dans l’axe, à commencer par un physique et un caractère de fer.

Kolo (3/5) : lui aussi, les matchs s’enchaînent et se ressemblent. 5 millions, les gars. Et j’imagine pas le salaire négocié à l’époque. J’ai vu un peu de mieux dans son placement sur ce match, mais de là à espérer qu’il assume son statut… Il hésite pas dans les duels cependant et il a dû être suppléé suite à un tampon : remplacé par Sow (93e, non noté).

Trauco (3/5) : je m’attendais à ce qu’il claque beaucoup plus du cul avec un Ben Arfa qui allait dézoner sur son flanc. Le français lui a échappé une ou deux fois mais le reste du temps, c’était sérieux. La même face à Adli, qui n’a pas été mauvais non plus pourtant. Je pense pas que Trauco ait été en feu face à Hatem, c’est surtout que ce dernier est encore en phase d’allumage. Un match solide pour notre péruvien, malgré tout. Il a même apporté offensivement ; dont sa passe au début de l’action qui amène le but de Neyou. Tant mieux, parce que la concurrence est à l’infirmerie.

Camara (3/5) : porteur d’eau, il a pas mal emmerdé les Bordelais. Mais je ne l’ai pas tant vu que ça à la relance. On sait que c’est pas forcément son fort, mais en plus lorsque tu as Neyou à tes côté, forcément tu brilles moins.

Neyou (5/5) : celui par qui vient la lumière dans nos matchs. Le mec impressionne toujours autant dans sa gestion des temps faible / temps forts, sa clairvoyance, même sous pression, et par sa spontanéité. C’est grâce à cette dernière qu’il reprend de volée le ballon contré par Baysse pour planter un but magnifique qui nous donne la victoire. Qui l’a regardé en boucle ?

Aouchiche (3/5) : il n’a pas été dans les meilleures conditions pour s’exprimer. Déjà, il est plus à l’aise dans l’axe, mais le jeu penchait à droite pour nous. Mais il a su tenir la chique avec 85% de passes réussies et tenter des choses : il ne se cache pas et Puel devrait le faire revenir progressivement dans le onze. Remplacé par Youssouf (73e, non noté) : le Z n’a pas eu grand-chose à montrer face à son ancien club, mais faut dire que depuis son retour, il n’en a pas trop sous la semelle.

Boudebouz (3/5) : il n’a pas fait un grand match mais il a été précieux dans un certain travail de l’ombre, celui de gérer les transmissions plus haut que Neyou. Et il l’a bien fait. Pour autant, on attend plus de lui, forcément. Il a été gêné par Otavio. C’est que son début de saison, faut dire. On sent qu’il retrouve une certaine sensibilité au jeu, chose qu’on a trop peu vu chez lui avec le maillot vert. Justement remplacé par Khazri (65e, non noté) qui avait des choses à faire dans ce match. Il a cependant été un peu isolé, mais les Bordelais le craignaient, ce qui créait des espaces pour Nordin et Hamouma.

Nordin (5/5) : pour moi, l’homme du match. Non pas qu’il ait eu plus d’influence que Neyou, mais dans son rôle, il a simplement été parfait. Il nous a offert des prises de balle tranchantes, et ça ne ment jamais. Il a su alterner entre les contres, les attaques placées et les moments où il fallait temporiser. S’il a passé un cap en début de saison, cela ne concerne pas seulement son jeu offensif, c’est tout son rapport au jeu qui a évolué. Sur son but, il sollicite bien le une-deux avec Bouanga qui répond bien. Quelle frappe. C’est vraiment ce qu’on attend de lui et ce qu’on avait entrevu sous Gasset. Si les blessures le laissent tranquille, on devrait pouvoir compter sur lui pour donner de l’allant à notre jeu et nous faire beaucoup de bien. Remplacé par Gourna-Douath (73e, non noté), qui est une douceur à voir jouer.

Bouanga (2/5) : -1 pour sa fébrilité dans les 20 derniers mètres mais sa prestation m’a fait réfléchir et revoir certaines actions. Vous savez ce que je pense de son début de saison, à la Forez Académie, on est assez unanime là-dessus. Pour autant, sur ce match, j’ai retrouvé un Bouanga qui apportait à ses coéquipier (le une-deux avec Nordin, des jeux à trois avec Aouchiche, Boudebouz et ce même Nordin…) et un Bouanga qui était capable de se créer des occasions. C’est pas donné à tout le monde et même s’il les a croqué, il faut le prendre en compte. On espère qu’il va continuer à bosser et que la confiance reviendra. Alors peut-être, on retrouvera le gabonais de la saison dernière. En attendant, je vais le laisser tranquille. Il a logiquement été remplacé par Hamouma (65e, non noté) qui a su exploiter certains espaces et tenir la balle, à l’image de son action sur le but de Neyou.

.

En face : les Verts ont rendu une bonne copie, mais ils ont été aidé par la fatigue des Bordelais. Ca reste un club morose où même les entraînements font parfois peine à voir, mais ils étaient sur une bonne série, notamment défensivement avec une nouvelle assise. Baysse, Ben Arfa et Hwang ont été bons. Gasset qui fait 4 changements en 2 minutes à l’heure du jeu : coup d’épée dans l’eau.

.

Message de service

Mine de rien, ça fait 10 ans. 10 ans que la Forez Académie et Roland Gromerdier vous enjaillent. Ca en fait une pelletée d’académie… Vous devinez combien ? Attention, il faut aussi compter les épisodes du merscato et les bileuans…

Bref, 10 ans, ça se fête et l’ami Roland vous a concocté une académie spéciale ! Restez aux aguets les belets ;)

.

Gruger Rocher

.

HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance-toi en cliquant sur le bouton plus bas ! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa.  Gruger est aussi sur les sôchôl net-oueurks, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Gruger Rocher

6 commentaires

  1. Complètement d’accord pour Bouanga, une fois la confiance retrouvée, il va de nouveau planter. Je note aussi le retour sur la bonne voie pour Boudebouz et Aouchiche. De distributeurs de bonbons qui élèvent leur niveau de jeu ça ne peut être que positif pour le secteur offensif.

    Il y a des choses qui ne bougent pas : les biscottes de Khazri, les relances éclatées de Kolo et Moulin et les bonnes prestations de Dieubuchy (j’avais l’impression qu’il était partout sur ce match).

  2. Beuon anniverseuaire académeuique mon Roro Greuomerdier. Meuon ligérieuen est un peu rouillieué, est-ce qu’eu l’académeuie des 10 euans sera tradeuite en françeuais ?

  3. @Maréchal Perrin
    Les biscottes et les croquantes de Khazri, on peut dire maintenant, après la soupe contre Nîmes…

    Dieubuchy a été mal vu sur ce match à cause du but, mais franchement, le contenu de son match, son activité et ses stats disent que c’est un bel homme, on est d’accord.


    @Bichon 74
    Je laisserai Roland te répondre mais j’espère bien que ça bajaflera gaga, oui !

  4. Il faut dire que Saint-Étienne a mal débuté sa saison?! Tout de même, le club est parvenu à sauver la face grâce à cette belle victoire de 2 buts à 1 face à Bordeaux. Je pense que l’équipe le doit à Yvan Neyou qui a permis à son club de prendre l’avantage à la 75e.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.