Les « Onze » des Bleus, 7ème

En collaboration avec les Cahiers du Football, nous vous présentons nos solutions alternatives pour les Onze Bleus, alors que Raymond s’apprête à annoncer sa liste des 23 debout…

L’équipe olympique de descente

Tant qu’à assumer un karma de losers, autant appeler des spécialistes de l’échec sportif, des experts de la glisse qui n’ont pas peur de se jeter dans des pentes vertigineuses pour atteindre avant tout le monde la ligne d’arrivée en division inférieure. Une équipe certifiée 100% reléguée.

CM_11_descente.jpg

Les capitaines de soirée

Attilas des boîtes de nuit ou caïds des salles de dégrisement, personnalités connues des services de police ou des radars autoroutiers, ces habitués des faits-divers sauront décompresser après les rencontres et donner tous la même version aux enquêteurs.

CM_11_capitaines.jpg

L’équipe nationale de Bretagne

N’arrivant pas tout à fait à trancher le statut de Nantes, le Comité de sélection breton a décidé de prendre Jérémy Toulalan dont le grand-père est finistérien. Les autres sont des gars pur beurre salé.

http://mail.google.com/a/horsjeu.net/?ui=2&ik=d0f61507d0&view=att&th=12888ff71df1041c&attid=0.1&disp=inline&zw

1 thought on “Les « Onze » des Bleus, 7ème

  1. Tant qu’à prendre les grands parents comme représentant de l’identité comme pour Toulalan (mais après tout c’est ce que font les irlandais pour leurs sélections nationales), j’aimerai bien voir Jérémy Menez sur le côté droit à la place de Féret. Défensivement, je ne suis pas sur que l’on tienne très longtemps mais devant ça a de la gueule.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.