Une explication à l’homophobie et au racisme dans le football actuel (Agence Foot Presse)

Par la faute des joueurs islandais de Stjarnan, la haine raciale s’est implantée un peu partout dans le football. En effet, la moindre reprise du tibia inzaghesque victorieuse même à moins de douze centimètres de la ligne est désormais prétexte à célébrer un but de manière dite originale. Une haine de l’Islande s’en est suivie dans le monde du ballon rond et notamment des supporters. Ainsi, Giacomo Testabianca, supporter laziale en a assez de ce genre de choses : « Il nous est devenu impossible de suivre convenablement un match sans que l’un de ces enc*** de joueurs ne fasse le bouffon pour rien. Il s’entrainent à célébrer avant de marquer. Ca me rappelle l’Euro 2000 et ça me fait mal dans mon coeur. »

Même rancoeur du côté d’Air France ou les aiguilleurs du ciel, pilotes et agents de vol se sont mis en grève pour un délai illimité. Un témoignage poignant de Marc Cécité, aiguilleur à Roissy : « Déjà ils ont fait chier avec leur volcan à la con, mais en plus de ça, on ne tombe que sur des célébrations débiles qui n’ont rien à voir avec le football. Et si moi je me mets à faire ça à chaque fois qu’un avion atterrit, croyez-moi que ça va être un beau merdier. »

De ce fait, avec une nouvelle célébration grotesque de l’Hango IK sur une musique de Lady Gaga, le buteur se pare d’une perruque blonde platine, tandis que deux comparses s’emparent de lunettes et effectuent une chorégraphie. A la question de savoir ce qu’ils en pensaient, Giacomo, Marc et Loulou Nicollin, de passage, ont déclaré de concert que ça faisait franchement un peu pédé, voire carrément tarlouze. Rama Yade a bien tenté de ramener le débat là où elle ne l’avait pas commencé; elle ne pu que confirmer les propos des intervenants précédants, félicitant au passage le Paris Football Gay pour le reflet chaleureux de la communauté homosexuelle donné à la vue de ces images.

L’Agence Foot Presse est une agence de presse fictive racontant assez souvent n’importe quoi.
Pour le reste, toute ressemblance avec la réalité ne serait que pure coïncidence…

2 thoughts on “Une explication à l’homophobie et au racisme dans le football actuel (Agence Foot Presse)

  1. Sinon pour les papédés, y a la foire au vin qui démarre aujourd’hui chez Carrefour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.