Fair-play sauce brésilienne

Leçon numéro 1 : se concentrer sur son job.

Contrairement aux Basques d’Osasuna, les supporters ici présents ne cherchent pas à déstabiliser le jeu en lui-même, mais plutôt le juge de touche, sans armes, ni haine, ni violence.

12 thoughts on “Fair-play sauce brésilienne

  1. « chez plus » moke tu devrais bannir cet individu !!!!! Mais merde même taiwo écrit mieux que ça!!!

  2. J’adore cette image, les pas de côté de l’arbitre et tous les supp qui le suivent, super marrant !

  3. Je trouve le concept vachement interessant. Au moins s’ils critiquent l’assistant pour un drapeau levé ou pas levé ils sauront plus de quoi ils parlent que des mecs postés à 50m à l’opposé ou devant leur écran tv…

  4. Merci Moké d’avoir renvoyé ces énergumène à leurs études, il y en a marre de ces illettrés sortis tout droit de chez footmercato.
    Et au passage bravo pour la vanne, je n’aurais pas trouvé mieux.
    Bande de cons.

  5. lol ptdr mdr :) ;-) vous zét cro maren

    Ok c’est fini maintenant les gars. Tout le monde se reprend et quitte la « teen matrix ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.