Funkel en perd ses dents

0

« On dirait mais c’est du chewing gum » Funkel surenchérit en conférence de presse.

Deux nuls, une victoire, onze défaites, il n’en faut pas plus à Funkel plus pour commencer à faire n’importe quoi sur le banc.

Heureusement Bazdarevic semble plus résistant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.