Petite dose de violence russe

Samedi, les groupes hardcores du CSKA Moscou (50 au total) et du Zenith St Petersburg (75 d’entre eux) se rencontrent lors d’une bataille rangée bordélique pré-arrangée…

Question, si Rama Yade pense que l’utilisation de fumigènes est une « barbarie ordinaire », comment qualifierait-elle cette réunion ?

L'ancien

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.