C’est la théorie de l’ancien arbitre, toujours turc, Ahmet Cakar, aujourd’hui médecin et consultant pour la Gazette Sabah, développée à la télé turque, qui a tenté de la démontrer en reproduisant intégralement le tirage au sort des 1/4 de l’Europa league.

[jwplayer mediaid= »35865″]

Explication : l’UEFA aurait remplacé les traditionnelles boules chaudes par des un mécanisme à base d’aimant qui permettrait de distinguer les boules des plus faibles équipes, qui sont normales, aux boules des 4 ténors, qui seraient du coup simplement vibrantes.

La presse occidentale s’est du coup penchée sur le tirage, et les Espagnols ont retenu pour donner davantage de crédibilité à cette possibilité l’étrange geste d’Infantino, qui pourrait bien être celui du lancement du mécanisme supputé par Ahmet.

[jwplayer mediaid= »35866″]

L’hypothèse théorique est que cela permettait d’ éviter un Real-Barça à ce stade de la compétition, mais également un Real-Juventus ou un Barça-Bayern qui aurait pu être.
Et c’est là où on se demande si on a bien tout compris à la théorie telle qu’on nous l’a présentée. Le Real est la 3e boule à être tirée, si les boules vibrantes sont bien les 4 ténors, il était facile de tirer un Galatasaray ou un PSG plutôt qu’un Bayern. Mais si c’est le cas, le PSG avait alors vraiment une chance sur trois de tomber sur la Juve ou le Bayern, identifiés comme deux ténors selon les échos que nous avons de la théorie d’Ahmet, et donc il y avait deux chances sur trois que le Barça se tape l’une des deux « terreurs » en 1/4.
Si les boules vibrantes sont seulement les deux clubs espagnols, il n’y avait alors aucun problème à tirer le Barça, mais ça ferait donc qu’il y avait une chance sur deux pour que le Real ait à affronter la Juve ou le Bayern plutôt que Galatasaray ou le PSG.
Sans vouloir spécialement défendre l’UEFA, on est pour l’instant obligé de reconnaître qu’il y a un truc qui déconne un peu dans cette présentation théorique.
Mais on espère surtout qu’Infantino daignera y répondre dans pas trop longtemps, par curiosité.

13 thoughts on “Tirage au sort, mes boules…

  1. Mountains of maths!

    Pas tout compris non plus, mais bon, ça paraît quand même carrément gros. Et le mec qui lance le mécanisme devant tout le monde, un peu gros non ?

  2. Au fait, le titre me rappelle une phrase qu’aimait à répéter un pote :  » et mes couilles sur ton front, Ça ferait pas un beau dindon ? »

  3. Moi j’y crois à fond. Ce qu’on oublie de rajouter, c’est que c’est grâce à ce même système de boules vibrantes que les Américains ont fait explosé les Twin Towers.

  4. Putain mais ce fou rire avec Mountain of Maths ! C’est complètement con mais c’est excellent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.