« Je pense que l’équipe de Belgique essaye de m’attirer, après ils ne sont pas venus me voir personnellement. »

Le comité va devoir boire moins de bière demain pour s’acheter du dentifrice

 

LES DECLARATIONS DU WEEK-END

« J’aime l’OM, ses supporters et Marseille. Si tout est réuni, pourquoi pas revenir ?» Dans « tout est réuni », André Ayew, on suppose que vous incluez le retour préalable de Didier Drogba ?

« Je pense que l’équipe de Belgique essaye de m’attirer, après ils ne sont pas venus me voir personnellement.» Oui, Gianelli Imbula. Les gros membres sont quant à eux persuadés que Marie Portolano essaie de les attirer, après elle n’est pas venue les voir personnellement.

« Je n’en veux à personne et Marseille restera mon club de coeur même si j’ai signé à Lyon.» Mathieu Valbuena cherche sans doute à vérifier si les canettes de bière volent à Gerland aussi bien qu’au Vélodrome.

« Si Zlatan Ibrahimovic me manque ? Oui. La Tour Eiffel ? Oui. La nourriture française ? Oui. Et Nasser Al-Khelaïfi ? Non, une femme peut te manquer mais pas un homme !» Carlo Ancelotti, No Homo.

« Le Real Madrid ? Ce n’est pas un rêve. Un rêve, c’est la nuit quand tu dors. Ça peut être un objectif.» Gianelli Imbula rêve éveillé.

« L’admiration pour les footballeurs est démesurée. Des gens admirables, des chirurgiens, me demandent des autographes. Je ne comprends pas.» Juan Mata insinuerait-il que ce devrait plutôt être aux footballeurs espagnols de demander des autographes aux médecins ?

LES GROSSES REACTIONS DU WEEK-END

« Le dossier, je ne le connais pas à fond. Mais franchement, Platini est l’homme de la situation. » No. Le Graët, no comment.

« Je crois que la ficelle est trop grosse pour être avalée comme ça.» Gérard Houllier ne connaît pas la mère des gros membres du comité.

« Jusqu’à preuve du contraire, je continue à apporter mon soutien à Michel Platini, même s’il est vrai que cet événement (sa suspension de 90 jours) perturbe le jeu idéal qu’on avait imaginé pour la succession de Sepp Blatter. » Patrick Kanner, ministre des sports, pense qu’il soutient Platini, mais n’exclut pas qu’on lui prouve le contraire.

« Michel est foncièrement honnête. Je le connais, ce n’est pas quelqu’un pour qui l’argent compte. C’est vraiment l’essence du football, c’est le jeu, le sport qui lui importe. » Raymond Domenech est suffisamment différent pour avoir été marqué par ce trait de caractère platinien.

LES GRANDES NOUVELLES DU WEEK-END

« Zlatan est désormais disque d’or avec sa version de l’hymne de la Suède, téléchargée plus de 3.000.000 de fois ! » L’actu foot nous confirme qu’à part le porno et les phases finales de Ligue des Champions, il ne reste plus aucun domaine non pollué par Zlatan Ibrahimovic.

« L’inconvénient d’une grande compétition en juin, c’est que ça raccourcit les vacances. Pas grave, Cristiano Ronaldo a trouvé un moyen d’atténuer la douleur. Sitôt sa sélection qualifiée, le capitaine portugais s’est envolé, en jet privé, direction le Maroc, où il a passé le week-end. C’est le kick-boxeur Badr Hari, croisé sur place, qui a publié quelques photos du séjour sur son compte Twitter. »Les révélations people de lequipe.fr ne valent pas celles de notre joueur masqué.

LA LETTRE DE REFUS DU WEEK-END

Lettre refus Liverpool

« Mais nous conservons votre candidature dans notre CVthèque, en cas de besoin. »

LES QUESTIONS QUE PERSONNE NE SE POSE

…sauf sport24 :
« Si Platini n’y va pas, quels sont les autres candidats crédibles à la Fifa ? »
La non-candidature de Platini, une candidature crédible donc.

LES ANALYSES DU WEEK-END

« Je suis content que la chance ait choisi mon camp cette fois-ci. Il y a toujours une attente en équipe de France, on se doit d’être performant. J’estimais que j’avais fait un bon match contre la Serbie, vraiment. Maintenant c’est sûr qu’on demande à un attaquant de mettre les occasions au fond, je ne l’avais pas fait. J’avais manqué d’efficacité et de réussite. Ce soir, elle est revenue, c’est tant mieux.» Olivier Giroud le confirme : les tirs aux buts sont bien une loterie. Les siens, en tout cas. 

« Il n’y a pas de doute, c’est un immense défi pour mon staff et moi. Cela fait de nombreuses années que Liverpool n’a rien gagné et souvent, ils ont changé d’entraîneur. Et maintenant, ils ont engagé un Allemand qui n’est pas un faiseur de miracles. Il est impossible d’effectuer des progrès si on ne dispose pas d’un peu de temps.» Jürgen Klopp montre que l’expression « appelé au chevet d’un club » n’est pas toujours un cliché.

« Au mieux, donc, six nouvelles nations vont participer au raout quadriennal de l’Uefa, qui autorise cette dernière, déjà en charge annuellement du « Monstre » Ligue des Champions, à regarder la FIFA dans le blanc des yeux. Surtout dans le contexte déliquescent consécutif au « Fifagate ».» C’est limpide, Geoffroy Garetier.

« Quant aux notes dans les journaux, je vais vous avouer franchement un truc : nous, les joueurs, on estime que la plupart des journalistes qui attribuent ces notes n’ont pas les compétences nécessaires pour porter de tels jugements. Du coup, on est dans l’ensemble assez détachés par rapport à ça. Dans mon club, on ne les regarde pas et quand quelqu’un tombe dessus et nous les dit, on en rigole entre nous. »
Le joueur masqué, celui de francefootball.fr, vraiment moins intéressant que le joueur masqué ohé ohé.

« J’ai causé mains dans la surface de réparation après le match PSG-OM et les censeurs de salon ont sorti leur règlement, investi leurs souvenirs et déballé leurs gentillesse. Si la télé rend fou, le fauteball comme disait mon grand-père Marius (1908-1998), le fauteball n’adoucit pas les mœurs. L’esprit de vestiaire contamine les garçons dès le plus jeune âge. Le chromosome Y est le drame de l’humanité.» Pascal Praud n’est qu’une innocente victime du machisme ambiant. Oui, comme Nadine Morano.

LES COMPARAISONS FOIREUSES DU WEEK-END

« Pour la première fois, des Nains sont invités à emprunter la Chaussée des Géants du foot.» Geoffroy Garetier

« Dans ce paysage bien inquiétant, on croise les doigts pour que les efforts répétés, après une longue inactivité ne viennent abîmés le fabuleux automne du Marseillais Lassana Diarra, une fois de plus brillantissime en Bleu, avec des Stats de conquistador.» Si vous voulez, Denis Balbir. On est quand même loin des stats du fameux Francisco Pizarro et ses 70 millions de péruviens taclés au cours du même championnat. (ndcvm : à toutes fins utiles, nous signalons aussi à notre lecteur Chantivlad que ce « abîmés » est garanti d’origine)

 

LE RECTIFICATIF DU WEEK-END

« Dans son jardin de l’Allianz Riviera, Hugo Lloris est serein.» Petit mélange de dates bien excusable chez Daniel Lauclair, après tout, Hugo Lloris n’a quitté Nice que cinq ans avant la construction du stade.

 

LES PROSES DU JOUR

« Sorti à la 25e minute après avoir été zlatané par un tampon de Louis Picamoles, le stratège du Leinster…» Le comité s’est égaré dans les pages rugby de L’Equipe. Eh bien ça n’a pas l’air beau à voir chez eux non plus.

« Qu’on se soit interrogé sur l’état de forme de Benzema avant l’Arménie me sembla logique. Benzema a répondu. Un doublé, une blessure, mais surtout un signe de complicité avec Griezmann, qui comme lui brille en Espagne, où il fait si bon vivre et où la Liga est autrement plus ardue que notre championnat qui s’enfonce doucement mais sûrement vers l’ennui.» Il fait si bon vivre dans le blog de Denis Balbir.

« Avec son gardien Allemand, Kevin Trapp, blessé à l’entraînement, les coups durs pleuvent sur les joueurs, les clubs des championnats importants et en voyant à l’horizon des échéances continentales majeures, l’inquiétude remplit les casiers des vestiaires.» Il va falloir offrir un GPS à Denis Balbir pour qu’il cesse de se perdre dans ses phrases.

« ‘O Platini, suspends ton vol ! Ou à tout le moins, ta candidature. Et mieux encore, retire là quand il est encore temps. Oui, Platini, renonce à la présidence de la FIFA, car quoi qu’il arrive, tu ne mérites plus cette présidence… En tout cas pas en fonction des objectifs que tu prétends t’assigner’. Voilà ce qu’en cette fin de semaine, où tout a basculé, on a envie de souffler à Michel Platini. »
B(u)RP. On est maintenant en début de semaine, et le comité n’a toujours pas envie de lui souffler quoi que ce soit.

« S’il en est là, c’est qu’à un moment, quelque part, il a commis un écart qui le conduit aujourd’hui là où il en est. Platini est coupable de ne pas avoir été prudent. Attentif. Sérieux. Grave. » Pas mal ce pyramide en solo du professeur B(u)RP

« Pouvait-on imaginer un seul instant qu’ayant été le protégé de Blatter durant de longues années, il puisse ne pas avoir été, à un moment ou un autre, soumis à la tentation. Petite. Grosse. Légère. Lourde. » Le comité ne voit pas mieux que ‘lourde’ comme qualification quand il s’agit d’une figure de style du professeur B(u)RP.

« Que votre mémoire a une durée de stockage plus ou moins loin longue, entre le poisson rouge et le pentium. » Une faute de frappe, et l’édito francefootball perd le prix sans déconner du jour.

« La France qui gagne est repartie dans sa marche en avant vers l’escalier de la tribune présidentielle du Stade de France, où se disputera la finale du prochain Euro dix-huit ans jour pour jour moins deux jours (là, ce sera un 10 juillet) après celle qui vit, même endroit même heure, leur sélectionneur d’aujourd’hui brandir la Coupe du monde en tant que capitaine des Bleus d’alors. » Il manque encore 5 ou 6 virgules, mais il y a un peu de Balbir dans l’édito de francefootball.fr.

« L’Autriche va peut-être surprendre mais personne ne sera étonné par le Belgique a rangé aussi dans les favoris. »
Bernard Morlino, toujours aussi étonnant.

PRIX D’ORIGINALITE

« Les plus optimistes, ou les plus inconscients, ont pu croire qu’Olivier Giroud était lancé sur les traces de Robert Lewandowski, auteur de cinq buts en neuf minutes le 23 septembre… ?» Qui ça, lequipe.fr ?

LES TITRES DU JOUR

« L’Albanie joue gros contre l’Arménie d’Andonian.» laprovence.fr

« L’Albanie écrase l’Arménie d’Andonian.» laprovence.fr

 « L’Allemagne et la Pologne en seront. » C’est reparti comme en 40, lequipe.fr

« Huit questions qui fâchent à huit mois de l’Euro »
A la limite, votre titre menteur va fâcher quelques uns de vos derniers lecteurs, francefootball.fr. Mais, c’est tout.
« La Roumanie viendra aussi en France.» Valeurs act… ah non, lequipe.fr, au temps pour nous.

 

Le comité revient sans doute demain, à une heure qu’il ne connaît pas lui même.

Si vous voulez faire comme Gaha, notre première abonnée membrée, rendez-vous ici, y a des avantages et pas d’obligation, on n’est pas des voleurs ni des violeurs.

Sinon, vous pouvez plussoyer (le comité ne sait pas si ça existe, il fait comme lequipe.fr) cet article pour le mettre en avant sur un moteur de recherche de référence.

Si vous voyez ou entendez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: [email protected]

L'ancien

10 commentaires

  1. « Si Zlatan Ibrahimovic me manque ? Oui. […] Et Nasser Al-Khelaïfi ? Non, une femme peut te manquer mais pas un homme !»

    On était au courant pour Thiago Silva, par contre traiter Ibra de ladyboy il a peur de rien le Carlo.

  2. Vous semblez toucher de vraiment trop près au rugby, en ce moment. Un désabonnement vous pend au nez, attention!

  3. La durée de stockage? D’un Pentium? On savait que francefootball ne faisait pas dans le football, désormais on sait qu’ils ne font pas dans l’informatique non plus.

  4. « dix-huit ans jour pour jour moins deux jours » : Francefootball fait pas dans la pédagogie non plus.

    Et il faudrait être plus qu’inconscient pour croire en quoi que ce soit de bien venant d’Olivier Giroud

  5. « dix-huit ans jour pour jour moins deux jours (là, ce sera un 10 juillet) après celle qui vit, même endroit même heure… »
    Jour pour jour mais pas le même jour, Denis Balbir peut porter plainte pour plagiat.

    Ibra est une femme.

    Pascal Praud est une gonzesse.

    En tôle Platini !!!

  6. On fait quoi pour le pot de départ de Daniel Lauclair ? Un an d’abonnement au recueil des meilleures citations de Denis Balbir ?

  7. Non au rugby!
    Non à leurs valeurs d’assureurs: solidarité tant que ça va bien, et abandon dans le sinistre sur fond de grosse thune. Qu’ils aillent s’enculer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.