Le comité de vigilance médiatique du jeudi 1er octobre

Le comité est saoûlé, débordé, et en retard parce qu’il ne retrouvait plus le permis de son frère ce matin…



Les analyses OM du jour

Bien entendu il y en a un paquet en ce jour de dépression postcoïtale. Le comité vous les file en vrac:

– « ce sport peut se montrer parfois cruel et cynique à la fois, avec un dénouement improbable et son cortège de désillusions et de joies. »
Pierre Ménès
, poète polémiste, cherche à se faire aimer de tout le monde avec des banalités.

– « Quand tu vois l’errance de Diawara sur Ronaldo et la sortie de Mandanda à la manière d’un gardien de hand, c’est à ne rien y comprendre. Soit tu y vas tout de suite, soit pas du tout. En tout cas tu ne sautes pas alors que Ronaldo est aussi proche de toi et qu’il n’a que deux solutions : tirer ou dribbler… Pour moi, Marseille s’est sabordé lui-même. Le réalisme à la française, c’est ce qu’à fait Bordeaux contre le Maccabi Haïfa (1-0). »
Emmanuel Petit
invente le réalisme à la française. Intrigué par ce nouveau concept, le comité réclame une définition plus précise.

– « il (ndlr: Mandanda) est sorti très bizarrement au devant du Portugais sur le premier but » la rédaction de footmercato.net est d’accord avec Emmanuel et s’exprime encore plus mal que lui.

– « Le doublé de Ronaldo (64e) n’a fait que remuer le couteau dans la plaie encore ouverte de l’OM (3-0). »
Thomas, un des dingues de dingue2foot.com.

« Moi je trouve qu’il a fait un bon match. On croyait que la balle sur le premier but allait fuser jusqu’à Steve et puis il y a eu ce maudit rebond, il a du mal à rattraper Ronaldo. Ensuite il n’y a pas faute, il ne joue que le ballon mais il faudra s’y faire, toutes les décisions ont été données en faveur du Real. On ne sera pas protégé. »
Niang
défend son copain, c’est mignon tout plein.

– « Dans le cosmos de Bernabeu, où tant d’astres ont brillé depuis des jours et des nuits, depuis Jupiter Di Stefano jusqu’à Mercure Zidane, dans cette arène aux voûtes célestes qui paraît toujours un autre monde aux visiteurs de chez nous et observateurs admiratifs au bout de leur longue vue, les Marseillais avaient paru en mesure de ne pas se perdre. »
Didier Braun, L’Equipe. Soit Didier est raëlien, soit il fume une herbe chimique assez puissante. Dans les deux cas Didier, tu peux contacter le comité ? On a des trucs à te demander.



La grande explication


C’est Jean Michel Larqué qui nous la fournit sur RMC d’abord, après avoir parlé avec Dassier

« Souleymane est interpellé, il essaie de se faire passer pour son frère. Ça ne marche pas, il est conduit à l’Evêché, le commissariat central de Marseille. A 1h du matin, Dassier est réveillé par le préfet en lui disant : On a un de vos joueurs en garde à vue. (…) Pendant 6h, le garçon, de sa faute bien sûr, sait qu’il est en train de foutre en l’air une semaine de préparation. Il arrive à Madrid, il sait qu’il est sur les nerfs, il sait qu’il est vu différemment par ses partenaires et les journalistes. (…) Je n’ai jamais vu Souleymane aussi déstabilisé. »

Le comité tient tout de même à féliciter Souleymane pour son esprit d’initiative et son intelligence. Ayant vu que les policiers étaient parisiens (selon son agent), Souley a compris qu’il ne s’en sortirait que par une ruse partant du principe que les policiers trouvent que tous les noirs se ressemblent. Bien tenté.

Puis, plus tard sur TF1, dans une version plus consensuelle, Jean Mimi pose sa fausse question:

« La minute de Souleymane, est ce qu’elle est pas en rapport avec ce qui lui est arrivé ? »


Viens Raymond, on t’attend avec Quéquette


Raymond Domenech se confie au Télégramme de Brest (il tente désespérement de trouver des journalistes qui le respectent et ne le contredisent pas).

Il revient sur les révélations du Parisien au sujet de sa dispute avec son Titi:

« le mec qui a colporté ça est coupable de vouloir déstabiliser l’équipe de France.  Et si je pouvais avoir sous la main le mec qui a sorti ça comme ça, je pourrais être méchant. Vraiment. Froidement. Parce que c’est vraiment malhonnête.»

Raymond, c’est Quéquette Jarrett qui a colporté ça, le pianiste de Horsjeu.net, membre honorifique du comité, et ceinture orange de boxe américaine. Il t’attend, le comité filmera. Ce site va décoller.



Réalité marketing


Adidas vient de lancer une campagne de pub / film d’animation. Dans leur premier épisode Zidane, qui n’a pas compris qu’on ne met pas une chemise blanche en dessous d’un pull à capuche noir,  cherche les meilleurs joueurs du monde (c’est donc ça son job au Real). Zizou se la raconte et se retrouve à Liverpool pour nous conter l’histoire de Steven Gerrard. Heureusement le texte a été écrit par un professionnel, sinon on aurait eu droit à des répétitions de « C’est quelqu’un de bien , il joue bien…Il joue bien ». Bref…

Plan sur Stevie petit avec son cartable Liverpool FC.

Stop.

Steven Gerrard était supporter d’Everton quand il était petit. Bande de menteurs.

Le comité n’achètera plus vos chaussures, et ne mettra plus votre déo qui cartonnait pourtant avec les meufs sophistiquées.



Echec et mat


C’est avec surprise et joie que le comité à découvert que Michael Owen s’intéressait aux échecs:

« … le foot c’est comme les échecs de nos jours, une glissade, c’est échec, l’impasse, puis « qui va gagner aux tirs au but » ? »

Le comité n’est pas un grand spécialiste des échecs mais ne se souvient pas avoir vu une partie se terminer aux pénos. Et puis leur ordinateur surpuissant pourrait pas tirer.


Boogie Nights


Le comité aime bien Gronaldo et Vieiri. C’est donc avec un sourire en coin qu’il a lu les confessions de Vieiri. Ça c’était des pros, des bons vieux briscards. Yoann Gourcuff ferait bien d’observer et écouter attentivement:

« Quand j’étais à l’Inter, Ronaldo était celui qui s’entraînait le moins, parce qu’il était le meilleur footballeur au monde, et qu’on rentrait vers 5 – 6 heures du mat chez nous. On allait en boîte, dormait deux heures puis allait à l’entraînement. Je m’entraînais pendant qu’il restait assis à manger de la brioche et boire des cappucinos. Le problème c’est que le soir il repassait chez moi et klaxonnait jusqu’à ce que je descende et qu’on reparte en boîte. »

Le comité ne voit pas où est le problème.

En revanche le comité n’aime pas les pleurnicheuses comme Adriano, qui s’est confié au site brésilien R7… Nul. Pas capable de picoler et jouer au foot.:

« J’ai joué tout en souffrant de dépression de 2005 à 2009. La mort de mon père en août 2004 a laissé un vide énorme. J’étais juste heureux de boire chaque soir, à chaque fête. Je buvais tout ce qui était en face de moi : du vin, du whisky, de la vodka, de la bière… Beaucoup de bière. J’allais me coucher en étant saoul. Je me réveillais sans savoir où j’étais. J’arrivais saoul à l’entraînement, et j’avais peur de m’endormir. Plusieurs fois, j’ai dû dormir à l’infirmerie, et on disait aux journalistes que je souffrais de douleurs musculaires. »

En espérant quand même pour l’équipe de France que l’embrouille Christian G. – Antoine K. n’aille pas trop loin.


Berlusconigate


Le comité admire Berlusconi , surtout la rapide régénerescence de ses tissus péniens qui lui garantissent plusieurs rapports sexuels par jour. Alors qu’à 30 ans au comité, on galère déjà pour remettre le couvert…

Bref le comité l’admire mais est un peu déçu que le maître se soit encore fait piéger par un journaliste de la Gazzetta dello Sport. Journaliste malhonnête qui lui parlait en se faisant d’abord passer pour un simple fan.

« Milan, c’est un désastre, ils font souffrir les gens et ils me font souffrir. »

Puis Silvio apprend qu’il est en train de parler à un journaliste

« Enfin, quand je dis désastre, je veux dire que c’est une période difficile, mais c’est le foot, ça passera. »

Dire qu’il fait la même chose avec son pays. Quelle classe, quelle habileté.


La prose du jour


« L’OL fera-t-il cette saison une grande carrière en ligue des champions ? » …. question du jour de L’Equipe, hier.


Le prix d’originalité du jour


« Domenech tacle Benzema » …. L’Equipe.


Les titres du jour


« On était au Bernabeu pour Real-OM«  sofoot.com. Sans déc les mecs ? Wouahou ! on est content pour vous.


« 
OM : Larqué fait la lueur sur l’affaire Diawara. » Footmercato.net, aurait également pu être dans la prose du jour.


Le comité revient demain avant 13h.

Si vous voyez ou entendez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne, n’hésitez pas à nous contacter en écrivant à l’adresse suivante : [email protected]


L'ancien

8 commentaires

  1. Quel degré de sophistication faut-il à une femme pour apprécier l’odeur de déo d’un vestiaire?

    Le Comité doit des noms…

  2. Silvio met-il du déodorant Adidas ?
    Le match R.Madrid – O. Marseille aurait-il fait se réveiller le côté poète des journalistes.

    De plus je suis étonné: Aucune réaction par rapport à la sélection de Domenech (et ses 4 gardiens)

  3. Il a communiqué sa liste de merde à 13h le raymond. après le comité.

    Prédiction: Douchez – Govou en pointe.

  4. Vous pourriez faire un remix Greg il la sort sur la sorite de Mandanda.
    Quand il saute comme un débile, « L’ange s’est envolé ».
    Je me trouve drôle.

  5. D’ailleurs je suis étonné que le titre du « billet » de Jézabel Lemonier ne soit pas évoqué (direct soir du mercredi 30/09). « Y en a Benzemarre »

    Sinon je propose le champagne pour le retour de Sidney Govou A.K.A Sidney GO-retraite.

  6. Il y aurait beaucoup à dire sur le réalisme à la française. Nous avions déjà évoqué ici Daladier et Munich mais il est beaucoup d’autres épisodes jalonnants l’histoire de France: Le comité de salut public, Adolphe Thiers, ou encore le virage de la rigueur en 1983. Pour le foot, à part notre Zazie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.