Le comité de vigilance médiatique du mardi 23 juin

Le comité souhaite présider l’OM, on sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher…


Bernès se confesse

Dans L’Equipe d’aujourd’hui. On y apprend que c’est lui qui aurait décliné l’offre de Jean Claude Dusse… euh Dassier pardon, et quelques nouveaux éléments sur les dossiers Dassier, Anigo et Deschamps. Meilleurs extraits de l’entretien:

« – Jean Claude Dassier avait conditionné sa venue à la vôtre. Il vient sans vous. S’agit-il d’un revirement ?

– Pas du tout… Mais d’entrée il était clair dans mon esprit que je refuserais. »

Bon, le comité en conclue que c’est un revirement, pas vous ?

« Je ne suis pas sûr qu’on ait présenté à Jean Claude Dassier toute la difficulté de la tâche. »

Le comité n’en est pas sûr non plus vu le ridicule du premier week end marseillais de Dassier

« Vendredi matin, lors de notre échange très libre, auquel Didier a assisté, je lui ai dit que président ça ne s’improvisait pas. »

Visiblement, Jean Claude n’a pas compris vu qu’il aurait immédiatement improvisé en voulant recruter Bernès…Le comité note au passage que la présence de Deschamps est loin d’aller à l’encontre des théories du complot et de la vision de Tapie (lire ici)

Pour finir en beauté, voici ce que Bernès pense d’Anigo: « Il n’a rien compris au film »



Coup d’état

L’attention du comité s’est aussi portée sur cette interview de Dassier proposée hier par le 10sport.com.

A la question « D’où vient le problème avec Jean-Pierre Bernès ? » Jean-Claude Dassier, se montrant très rassurant avec les amoureux du football pur et propre, réponds  « Bernès, avec Tapie, c’était la grande époque, le tandem du succès. » D’ailleurs toujours dans la même interview, on peut mesurer toute l’autorité de M.Robert Louis Dreyfus quand, au problème que l’on pensait pourtant tranché, à savoir la venue de Bernès voulue par Deschamps et refusée par Dreyfus, Dassier explique « Ne vous inquiétez pas. Laissez moi arranger ça. » Le journaliste, quelque peu interloqué par ce qu’il vient d’entendre lance alors un « Comment? » et Dassier de répondre: » tout le monde va se parler. Ce qui compte, c’est l’unité derrière le club. Les querelles du passé, on s’en fout. »

Le comité se souvient de ses cours d’histoire avec lesquels il apprit, entre deux dénonciations pour tricheries bien envoyées  (il était déjà cette petite pute vigilante), comment les maires du palais prirent le pouvoir sur ces rois que l’on dit alors « fainéants ».



Que ferait Daniel Riolo dans une telle situation ?

Il nous l’explique sur son blog hier: « Vulgairement on peut donc parler ici d’un beau bordel, même si, dans ce genre d’endroit on y voit tout de même souvent plus clair. Les conseillers de R.L.D me semblent complètement paumés et dépassés par les événements. Avant le chaos, les conseillers feraient bien au plus vite de prendre des conseillers… »

Le comité pense au contraire que M.Riolo, malgré toute sa bonne volonté, fait ici fausse route. Il ne peut, en effet, s’empêcher de repenser à ces paroles pleine de bon sens qu’aime à répéter son illustre beau-frère et que ferait bien d’entendre le gentil Robert: »un conseil, méfie toi des conseils ».



L’analyse du jour

Thierry Bretagne, dans Aujourd’hui Sport, revient sur les secousses à l’OM dans son style chatoyant et nous fournit l’analyse suivante:

« Au large du Pharo, Jean-Claude et Jean-Pierre sont dans un bateau. Plouf ! Jean-Pierre tombe à l’eau. Jean- laude lui dit ciao et mange son chapeau… Cette tartinade puis ce camouflet le (JCD) font passer pour un naïf et / ou un béotien. Un boulet sur la Canebière. »

Le comité n’a pas trop compris la blague initiale (ou en a peut être malheureusement saisi l’essence trop vite…) mais est assez d’accord avec le portrait de Jean-Claude Dusse, euh, pardon.. Dassier.



Domenech et cette vision altérée de la réalité

Domenech dans une interview sur sportweek intitulée « Domenech aurait aimé voir Drogba chez les Bleus »

« Je n’ai qu’un regret, un vrai, et je le dis souvent : le scénario que j’avais écrit moi n’était pas tout à fait celui-là. Mon scénario est qu’à cinq minutes de la fin, on menait et c’était moi qui sortais Zidane sous les ovations du public et de 2 milliards de téléspectateurs. »

Et oui Raymond, Zizou n’a pas attendu ta permission pour sortir, il semblerait qu’il n’ait pas non plus attendu ta permission pour emmener l’équipe de France en finale. Au vu des résultats de l’équipe depuis, on se demande vraiment qui est le meilleur scénariste des deux. Bizzarement le comité préfère un très bon film qui se termine mal plutôt qu’une daube qui se termine mal aussi.



Guy Roux la sourde oreille délicate

Envoyé par nos confrères de Dailynord.fr , un extrait du livre de Benoît Dequevauviller sur le RC Lens: « Deux saisons en enfer ». la scène se passe lors d’un stage dans les Alpes:


« Dans son comportement quotidien, Guy Roux y va souvent de ses plus lourds sabots. Comme il est sourd comme un pot, il parle fort. Un jour, à Anzère, la délégation lensoise se trouve dans le bus en partance pour l’entraînement. Le coach lensois reçoit alors un coup de fil d’un agent, l’un de ceux avec qui il entretient des relations particulièrement cordiales. Au cours de la conversation,il hurle qu’il ne veut pas garder Charles Itandje… C’est indélicat car le gardien lensois est assis dix rangs derrière son entraîneur et entend la totalité de la conversation, comme le reste de la délégation d’ailleurs. Dans le bus, tout le monde se demande si c’est du lard ou du cochon : peut-être s’agit-il d’un sketch monté par Guy Roux ? »



L’initiative féministe de l’année

La politique du Mans en termes d’abonnements ne devrait pas déplaire à Louis Nicollin (lire ici les références de Loulou)

Cette politique nous est expliquée par Aujourd’hui Sport:

« Pour faire venir les femmes à Louis Bollée, tous les moyens sont bons…même les petites culottes ! Ces strings siglés, offerts avec une place la saison passée à l’occasion de la Saint Valentin et de la journée de la femme, seront très probablement réédités. »

Classe. Le comité pense que, pour la journée de la femme cette saison, les stadiers du Mans pourraient filer des balais aux spectatrices, afin qu’elles nettoient avant de partir. Elles aimeront ça, elles en redemanderont.



Le désespoir d’Owen

C’est assez triste mais hélas vrai. Michael Owen a fait réaliser une brochure de 32 pages pour quitter Newcastle. Elle a été distribuée à travers l’Europe et essaie de justifier le bilan de sa saison (il n’a pas marqué depuis janvier).

The Daily Mail a réussi à se la procurer en premier et l’a mise en ligne sur leur site.  Regardez la en cliquant ici.



Vuvuzela blague du jour ?

Pierre Ménès, sur son blog hier, à propos du match en Afrique du sud:

« Mais surtout, surtout, il faut absolument faire quelque chose pour cette immonde trompette en plastoc distribuée au public à l’entrée du stade et qui donne ce bruit de fond insupportable. (ndlr voir la vidéo ici) On a l’impression qu’il y a un essaim d’abeilles géant au-dessus du stade pendant 90 minutes ! »

Private joke pour les amateurs de jazz qui se ruent tous le matins sur horsjeu.net, c’est comme si Ornette Coleman (le saxophoniste ) tenait la trompette à lens. ouah!!! Bon si quelqu’un a compris qu’il nous le fasse savoir, ça ferait vraiment plaisir au comité.



Le titre du jour

« Il y a du Pablo dans le gaz ? »

Ils reviennent en forme pour notre plus grand plaisir. Aujourd’hui Sport évoque les tensions nancéennes, en particulier les mauvaises vibrations émanant de l’entraîneur Pablo Correa



Le comité revient demain à 13h.

Merci à Nicolas pour son immense contribution et à Dailynord.fr pour leur sympathique envoi aujourd’hui.

Si comme eux vous voyez ou entendez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne n’hésitez pas à nous contacter en écrivant à l’adresse suivante : [email protected]

L'ancien

2 commentaires

  1. « Ornette Coleman (le saxophoniste ) tenait la trompette à lens. ouah!!! Bon si quelqu’un a compris qu’il nous le fasse savoir, ça ferait vraiment plaisir au comité. »

    Pour le plaisir du comité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.