Mandanda 5 : Pendant que Ben Arfa s’endormait sur le banc, lui roupillait sur le terrain. Pendant ce match, les joueurs, les spectateurs, le corps arbitral, tout le monde se faisait chier. Steve a fait semblant de plonger sur une frappe aussi molle qu’une huitre mastiquée puis recrachée par une grand-mère sénile lors d’un repas de Noël.

Bonnart 6 : Oui Laurent est un joueur sous estimé. Anigo devrait lui raser la tête et lui mettre des chaussures rouges pour qu’il prenne de la valeur au prochain mercato.

Diawara 6 : Son jeu est à l’image de sa nouvelle petite amie (cliquez ici) : physiquement top mais globalement assez moche.

Heinze 7 : L’Argentin a les épaules solides. Surtout la gauche.

Taïwo 6 : Point positif : il transforme un pénalty sans trembler. Point négatif : la célébration de son but avec M’bia aussi drôle qu’une blague de Paganelli sur Canal +.

M’bia 5 : Le Camerounais a la même attitude sur le terrain qu’en conférence de presse : brouillon, nonchalant voire parfois carrément suffisant.

Cheyrou 6 : Étrangement, il s’est réveillé au cours d’un match soporifique. Décidément Benoît fait tout à l’envers en ce moment.

Abriel 5 : Légère baisse de régime physique. Normal, Fabrice ne s’attendait pas à jouer autant de match. Astiquer le banc c’est quand même moins crevant. Devrait demander une augmentation.

Lucho 6 : S’il prenait de la coke, comme son idole, il serait assurément l’un des meilleurs joueurs du monde.

Kone 4 : Le petit Baky était tout, tout petit hier soir. Il avait beau lever les mains, courir dans tous les sens, personne ne le voyait. Malheureusement pour lui, les jumelles ne sont pas encore autorisées sur le terrain.

Brandao 4 : Il commence à faire de la peine. Il court comme un damné mais plus aucun joueur de son équipe ne veut lui donner le ballon depuis son occasion manquée contre Milan. Même les ramasseurs de balle hésitent.

Ben Arfa 6 : Ses dribbles qui ont rendu son adversaire fou à lier, ses chaussures jaunes fluo, son attitude désinvolte sur le banc (voir plus haut), sa chaine en or qu’il a fallu enlever pendant quelques minutes au moment de son entrée en jeu, tout atteste que Hatem est un artiste : doué comme personne mais super chiant.

Valbuena et Morientes seraient entrés à la fin du match. Comme Hatem, je me suis assoupi…

1 thought on “La Canebière académie note OM-Boulogne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.