Pays-Bas – France (1-1): La meufs académie note

Encore un match nul ! Wouhou comme c’est bon ! Enfin, enfin les Françaises avancent !
Oui, la Marinette se réjouit (et n’en dira pas plus à se sujet) car enfin la France peut TRA-VAIL-LER (mes lecteurs syllabistes sont priés de ne pas faire de remarque déplacée sur le découpage approximatif précédent). En effet, alors que la plupart des sélectionneurs commencent à former une nouvelle équipe en « asseyant leur défense » (aka stabilité pour faire caca), Bruno Bini, lui, avait opté pour « donner confiance à son attaque ». D’où en 2011-2012 une flopée de rencontres amicales face à des nations ayant découvert le foot féminin la veille et finissant sur des scores dignes des plus beaux tableaux d’affichage de pupilles de la Nation.

Là, enfin, la France peut travailler les points faibles qu’il lui reste (notez le pluriel) :
–    Un milieu de terrain fatigué qui lâche prise et tente les solos endiablés dans la panique d’être mené au score,

–    Une défense approximative (d’au moins 2,50m) qui se cherche. Vraiment elle se cherche…

–    Un poste de gardienne que l’on va attendre pour pouvoir lui attribuer le sobriquet d’ange-gardienne.
Donc après avoir failli prendre une fessée déculottée face aux outre-Manchottes samedi dernier, les Bleues ont une nouvelle fois été mises en difficulté. Cette fois-ci, ce sont les charmantes Néerlandaises, 14es mondiales au classement FIFA (classement qui existe donc aussi pour les filles, aparté lié à une récente discussion avec un collègue…). A ce point de mon propos, je tiens à souligner que dans l’éternelle quête lexicale des synonymes de l’amateur de footchiballe qui cherche à narrer un match, je refuserai d’utiliser le terme « batave ». A la rigueur, je devrais pouvoir glisser un ou deux « marave » (normal) mais pas de « batave ». Oui, parce que « batave » ça me fait penser à « betterave ». Voilà.
Pour rappel, la dernière fois qu’on les a croisées, ça avait déjà été sanguinolent, quoique toujours friendly http://horsjeu.net/fil-info/la-meufs-academie-note-france-pays-bas-2-1/

Les photos de groupe

Notez la joie communicative d’être là des deux capitaines respectives…
(par contre, Sarah, elle, elle s’éclate)
(chez les Néerlandaises, c’est la n°8 la grosse méchante et la n°6 la bombe)

Les notes des Frenchies
Alex Delpérrier : moins l’infini/5. Entre les commentaires et la doudoune, il les cherche les emmerdes !

Brûlage de rétine Niveau 23

Sarah Bouhaddi : placement sur coup franc pas encore au point / 5. Après le Je-me-cache-derrière-les-4-meufs-du-mur-donc-je-vois-rien-du-tir, nous avons eu le je-mets-que-deux-meufs-dans-le-mur-et-je-me-décale-de-18m-pour-être-sûre-de-bien-voir-la-balle-rentrer-sans-rien-y-faire… sad sad free kicks…

Corine Franco : j’ai déjà dit “pas en milieu de terrain” / 5. Déjà cramée en défense, on ne peut pas dire qu’on aura pu profiter de son éventuel apport offensif. Quand elle est montée au milieu de terrain en fin de match, elle était carrément torchon-chiffon-carpette. Je radote mais il faut d’ores-et-déjà réfléchir à lui trouver une doublure.

Laura Georges et Sabrina Delannoy : 4/5. Ça avait beau être leur première titularisation en doublette, je l’ai trouvée prometteuse. D’autant que ça met Ophélie Meilleroux sur le banc. Oui, je sais, je suis méchante.

Laure Boulleau : Pas si mal mais y manque un truc /5. L’apport offensif, y’a pas à dire, c’est vraiment sur ce point qu’elle peut rougir de la comparaison avec Sonia Bompastor (Paix à son âme).

Sandrine Soubeyrand (puis Camille Catala, 58e) : Passage de relai en cours /5. A fait le taf jusqu’au passage de témoin, comme d’hab ces derniers temps. C’est d’un triste…

Camille Abily (puis Julie Soyer, 62e) : Sélectionnée parmi 10 joueuses pour le Ballon d’Or /5. Elle fait aussi partie du groupe des 25 meilleures tireuses de missiles de 30 mètres.

Louisa Necib (puis Jessica Houara, 72e) : gestechnique en panique /5. Face à des équipes montrant un volume (de jeu, je suis obligée de préciser sinon mon mec pense que je dis ça parce qu’elles sont grosses) plus important que le Curacao (128e nation FIFA, me demandez pas où c’est), le milieu de terrain français donne souvent des gestes plus proches de Parkinson que d’autre chose…

Eugénie Le Sommer : La seule à conclure /5. Merci Eugénie. « Merci Gégène », comme dirait Delp’ (sic). 1-1, 89e.

Gaëtane Thiney : Fatiguée /5. Je recommencerai à la noter quand il y aura quelque chose à noter.

Marie-Laure Delie : Préposée à la tentative de récupération des longs ballons balancés devant /5. On a beau dire qu’elle n’est pas efficace, elle reçoit quand même 95% de ballons pourris…

Les trucs oranges qui courent partout
Dans cette équipe néerlandaise, je retiendrai Sherida Siptse (n°8). Oui Sherida nous a bien spitsé dessus (1-0, 61e).

Des images ! Des images !
Les buts en images via la FFF http://www.fff.fr/mediatheque/feminine_a/543644_les-buts-en-images
Le résumé D8: http://www.d8.tv/video/nxlrz/
Le match en replay pour les sadomasos (dont moi) http://www.d8.tv/video/NXdkdXFw/

D’ici aux prochaines dérouillées que l’on devrait prendre face à l’Allemagne (Jeudi 29 novembre 2012, match amical en Allemagne ; Mercredi 13 février 2013, match amical en France), la Marinette vous fait la bisette…
Marinette Picon-Bière

N’hésitez pas à devenir copain/copine avec la Marinette sur Facebook, comme ça vous pourrez vous aussi commenter les commentaires des commentateurs de D8 en direct.

Et viens-y donc devenir fan de l’acad’, fais pas ta timide ! La Marinette va bosser sur la campagne de promotion de l’académie et va devoir penser à passer en mode Touitteur… Les news toutes chaudes seront publiées là.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

8 commentaires

  1. Sarah Bouhaddi sur le coup-franc : l’école du positionnement Jean-Louis Borloo. Pas loin du centre mais un peu trop à droite quand même pour que ça marche.

  2. Soubeyrand et Délie sont aussi torchon chiffon.. La grippe ou encore un coup d’ Mvila et de ses alcoolytes…

    L’exter de Le Sommer est une merveille, comme la respiration de la n°10 aussi. Du coup, cela aide t’il pour les déviations poitrine?

    Après « la petite robe noire », « le petit strap blanc » de Laaaaaure Bouleau!

    Merci Marinette * * *

  3. « le Curacao (128e nation FIFA, me demandez pas où c’est) »: dans un verre???? Ok je retourne à mes matchs de districts (ceci dit même là y’a des équipes je sais pas d’où elles sont!)

  4. C’est marrant, mais j’ai l’impression que mon commentaire sur l’académie précédente aurait de nouveau toute sa place sur celle-ci…

  5. Critique humoristique mais qui met bien chère à certaine et pourtant c’est bien réel.
    J’ai peur face à l’Allemagne :-S

  6. Halte au Bini-volat et au syndromenech ! Autant le dire franco, cette défense a du boulot ! Quel est l’apport des latérales ? Quel manque de technique sur des actions de jeu simplissime! Wendy reviens ! Prévoir également des scéances de musculation pour certaines afin d’assurer les passes. La gardienne débute ? De plus, grosse panique du milieu de terrain dès que le jeu progresse et nombres de ballons perdus et passes approximatives. Aucune maîtrise du jeu : c’est l’école des gamines. Il y a là marie lors flagrant des lits qui doit être épaulée par une deuxième attaquante avec le sommier derrière elle et non pas t’y née sous X ni né cible qui brasse l’air au Jan Louwers Stadion. Un plan de jeu bon sang !

  7. @ademar « Autant le dire franco, cette défense à du boulot » pas mal le jeu de mots, si c’était voulu (Franco (Corinne) – Boulleau (Laure))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.