Serbie-Costa Rica (1-0) : L’epurationethnic akademie entre dans le vif du sujet

Zdravo et bienvenue à toi, camarade. Toi qui aime les Balkans, te voilà chez toi.

Notre glorieux pays commence sa compétition contre le Costa Rica, qui va goûter pour la première fois à la puissance de l’Aigle.

Les boules de Kimberley n’y pourront rien, ça va être un carnage aussi joli que Srebrenica.

le 11 qui va pilonner :

Dans les bois, Stoijkovic

La défense sera composée de Ivanovic, Milenkovic, Tosic et Kolarov.

Devant , Matic et Milivojevic ratisseront les ballons pour alimenter Tadic, Ljalic, Milinkovic-Savic et l’artilleur Mitrovic, l’homme le plus classe du monde.


Le match 

Lors du premier quart d’heure, les débats sont équilibrés. la Serbie prend peu à peu l’ascendant technique sur son adversaire du jour, qui répond par un durcissement du jeu. Patiemment, la Serbie impose son rythme. Milinkovic-savic perd son duel face à Navas. Juste avant la mi temps, Calvo frappe à côté du but de Sojkivic et Mitrovic répond avec un superbe retourné, facilement capté par Navas et malheureusment en position de hors jeu.

Nous voilà donc à la mi temps avec un score nul et vierge.  Le jeu est notre, les occasion aussi mais les costaricains restent dangeureux.

Dès la reprise, Mitrovic bute de nouveau sur un Navas des grands jours après un service au millimètre de Milinkovic-Savic.

Juste avant l’heure de jeu,  Kolarov trouve enfin la faille sur un coup franc magnifique (1-0, 56e).

Après l’ouverture du score, les serbes laissent la possession peu à peu aux adversaires, tout en contrôlant les offensives. Le double rideau défensif est en place et les costaricains sont pris dans la nasse.  Stoijkovic passe donc une après midi relativement tranquille, tant l’arrière garde est sereine. Devant, Kostic loupe l’immanquable sur un centre tendu effleuré par Navas

La tête est déjà au match contre la Suisse.


Les notes :

Stoijkovic : 3/5
Difficile de le noter tant il a été protégé par sa défense. Pas d’erreur.

Ivanovic: 3/5
L’ancien de Chelsea a livré un match sans fioriture : l’efficacité d’abord.

Milenkovic :  4/5  
Il a été présent tout au long du match et énorme lorsque la pression costaricaine a été plus forte. Il a fait de Campbell sa chose.

Tosic : 3/5
Moins en vue au duel que son partenaire de défense centrale , il n’a toutefois pas démérité.

Kolarov : 4/5,
Le capitaine a été exemplaire et a inscrit le seul but du match : Général.

Matic : 3+1/5 
Propre, appliqué, son activité a permis de couper toutes les actions d’en face. +1 pour le début de générale.

Milivojevic : 3/5 :
Au diapason du reste de l’équipe, tranquille.

Tadic : 3/5
Il a permis d’écarter le jeu, et de libérer Milinkovic-Savic.  remplacé par Rukavina à la 82e.

Ljalic : 3/5
Pareil que son alter ego. Remplacé par Kostic à la 68e.

Milinkovic-Savic : 4/5,
Infer(a)nal, le joueur de la Lazio a martyrisé le Costa Rica. Toujours dans les bons coups.

Mitrovic : 3/5 
Le chéri de ses dames a pesé sur la défense. Précieux par ses appels sans ballon, il a eu l’occasion de mettre Navas en danger. Il lui manque l’efficacité mais les Ticos l’ont surveillé de près, à la limite de la faute parfois. Remplacé par Prijovic à la 89ème.

Mitrovic a un message à passer à Kimberley

 

Pudica Larsenik

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.