ASSE – SM Caen (2-1) : la Forez Académie rassure

Et ben elle fait du bien celle-là…

Le match résumé en 1 phrase : « La victoire sans la manière »

Il FALLAIT gagner ce mâche, pas le choix. Les Verts se rapprochent doucement mais sûrement de la zone rouge, le maintien passe forcément par un maximum de victoires à domicile. Le contrat a été rempli, on est un peu rassurés, car on voit quand même une progression dans le jeu. Mais Sainté reste malade, et le meilleur moyen de guérir c’est d’enchaîner les victoires.

 

La compo :

La nouvelle recrue Neven Subotic est alignée dès le coup d’envoi. Pas une grande surprise puisque le Serbe avait dit s’être entretenu régulièrement et se sentait prêt à jouer. M’Vila et N’Tep sont aussi titulaires, Gasset pose son mercato sur le terrain. Pour le reste, c’est du classique avec un 4-3-3 de base et la confirmation que les joueurs de mercredi face à Troyes ne sont pas dans les petits papiers de Gasset : Monnet-Paquet et Diousse ont été préférés à Hamouma/Bamba et Selnæs.

 

Le mâche :

On en a l’habitude, les Verts encaissent toujours le premier but. Débordement de Guilbert laissé très seul par Silva, centre vers Santini qui laisse passer pour Rodelin lui aussi tout seul au deuxième poteau (merci Janko) qui fusille Ruffier de près (0-1, 11e). Les Verts auront encore chaud au cul sur un coup-franc de Peeters que personne ne touche et qui vient heurter le poteau droit de Ruffier (30e). Juste derrière, double évènement : l’arbitre M. Moreira sort sur blessure, et N’Tep égalise sur un service de Monnet-Paquet (1-1, 35e). Derrière, pas grand chose, jusqu’à ce missile de Bamba, ajusté au millimètre et au ras du poteau de Vercoutre (2-1, 77e). Les Verts tiennent bon, et signent une 3e victoire consécutive dans un Chaudron redevenu porte-bonheur.

Sur le plan comptable, cette victoire est évidemment une excellente nouvelle : Sainté se donne un peu d’air dans la seule compétition qu’il lui reste à disputer, ça fait du bien. Dans le jeu, ça reste encore perfectible. Déjà, il faudrait arrêter de prendre ces buts dans le premier quart d’heure qui plombent à chaque fois nos débuts de mâche. Ensuite, on a pu voir que les latéraux sont clairement les postes faibles chez les Verts : que ce soit Janko ou Silva, aucun des deux ne sait défendre et leur passivité sur le but de Caen en est un bel exemple. Après, les solutions ne sont pas légion, même si on peut envisager de faire jouer Pierre-Gabriel à droite et Théophile-Catherine à gauche par exemple. Enfin, l’animation offensive : Cabella ne pèse pas assez dans le cœur du jeu, et les attaques stéphanoises sont trop stéréotypées, avec une préférence pour passer par le côté droit. Gasset a encore un peu de boulot avant de faire tourner son équipe à plein régime, mais il peut déjà s’appuyer sur quelques certitudes : Subotic est un bon joueur qui va soulager grandement Perrin, M’Vila possède un jeu long intéressant et N’Tep n’a pas besoin d’avoir 5 occasions pour marquer un but. Prochaine rencontre face à un concurrent direct, Amiens, que les Verts doivent gagner pour confirmer leur retour.

Merde… C’est donc ça « défendre » ? Ça a l’air chaud quand même.

 

Le résumé du mâche :

 

Les notes :

Ruffier (crucifié, 3/5) :

Il se fait une nouvelle fois déglinguer à bout portant, mais dans l’ensemble il a passé une soirée plutôt calme. Petite frayeur sur le coup-franc de Peeters quand même, et sur la tête de Santini qu’il repousse à bout portant.

Janko (spectateur, 1/5) :

Défensivement, c’est vraiment une pipe. Son air marquage sur le but est symbolique de son niveau. Devant, il court et propose des solutions mais sans vraiment y croire non plus.

Subotic (rassurant, 3/5) :

Il doit encore prendre ses marques mais pour son premier mâche, c’est plutôt bon. Auteur de quelques interceptions en anticipant les passes, il a eu du mal dans les airs face à Santini sans jamais vraiment lui laisser une position de tir.

Perrin (soulagé, 3/5) :

Celui qui doit apprécier encore plus la venue de Subotic. Libéré du poids de tenir la défense à lui tout seul, le cap’tain s’est senti pousser des ailes, au point de se retrouver en position d’ailier droit. Et ça, c’est une putain de bonne nouvelle.

Gabriel Silva (moui, 2/5) :

Qu’on soit clair, il reste quand même meilleur que M’Bengue. Mais défensivement, il est vraiment très friable et son apport offensif est plutôt quelconque. Bref, pas convaincu par ce que j’ai vu.

M’Vila (sans plus, 3/5) :

Il s’est fait surprendre sur quelques ballons et a connu plus de déchet que face à Nice. Malgré cela, on l’a vu envoyer quelques belles transversales et mine de rien, il prend de la place au milieu, ce que ne sait pas faire Selnæs par exemple. Avec quelques entraînements de plus dans les jambes, ça devrait le faire.

==> remplacé à la 73e par Selnæs (non noté), qui a fait une bonne entrée et qui a même failli marquer sur une belle frappe. A voir si ce statut de remplaçant peut le relancer dans un premier temps.

Diousse (rareté, 3/5) :

Il a joué énormément de ballons au milieu (81), en a récupéré beaucoup (17) sans trop en perdre (10). C’est un bon mâche pour Assane, son premier depuis la 1e journée quasiment. Avec le départ du badabeu Dabo, il devrait avoir du temps de jeu, à lui de le faire fructifier.

Cabella (dos d’âne, 2/5) :

Rarement dans le bon sens, ou dans le bon tempo, Cabella a plus souvent ralenti le jeu plus qu’il ne l’a accéléré, et je ne suis toujours pas fan de la façon dont il tire les coups francs. Il doit vraiment épurer son jeu et jouer en une touche, tout en évitant de marcher sur les pieds de ses ailiers en dézonant sur le côté.

N’Tep (efficace, 3/5) :

Il n’a eu qu’une seule occasion, mais il la fout au fond. What else ? Sinon, il a paru moins en jambes que face à Nice, sans doute encore un peu à la peine physiquement. Certains lui reprochent de ne pas trop défendre : perso, j’ai pas envie d’avoir un KMP bis. S’il garde sa fraîcheur pour faire danser la zumba aux défenseurs adverses, je ne lui en voudrais pas.

==> remplacé à la 63e par Hamouma (non noté), invisible. Même en entrant en cours de mâche, il ne semble même plus avoir son coup de rein dévastateur.

Beric (à la Søder, 2/5) :

Il n’a pas eu un ballon exploitable donc il n’a eu aucune occasion de but. Par contre, il s’est battu tout le mâche, et n’a rien lâché. Maintenant, on aimerait bien le voir un peu plus décisif quand même.

Monnet-Paquet (enfin, 3/5) :

Oui, enfin Kevin a réussi à être décisif. Même si son centre était au départ destiné à Cabella qui a intelligemment laissé filer vers N’Tep. Un mâche à la KMP, solide mais sans génie. Grosse combativité, comme souvent.

==> remplacé à la 63e par Bamba (non noté), qui a sans doute réussi un de ses meilleurs mâches en ne jouant que 30 minutes. Il va se barrer, certes, mais s’il peut nous donner quelques points pour le maintien, je prends.

 

La question minitel : la question n’avait plus l’habitude.

Elle fait du bien celle-là. Les Verts valident le fait d’avoir balancer la Coupe de France en gagnant face à Caen. Mais on en retient quoi de ce mâche ?

Large victoire pour la paire Perrin – Subotic, qui nous laisse espérer de moins claquer du fessier à l’avenir. Si leur complémentarité est encore perfectible, on sent quand même que ça peut très bien marcher, et ça rassure tout le monde à commencer par le cap’tain., Derrière, au coude à coude, l’ouverture du score précoce et le pion salvateur de Bamba. Les deux extrêmes qui cohabitent donc. Si la défense centrale a semblé au niveau, on ne peut pas dire la même chose des latéraux. Gros problème depuis quelques temps à Sainté : on avait réussi à bricoler avec Tabanou mais depuis c’est le néant. Pour Bamba, Gasset veut le conserver et jouer sur sa motivation (et un peu son talent) pour arracher quelques points précieux pour le maintien. Pari gagnant contre Caen, à voir si ça peut le faire sur d’autres mâches. Dernière position pour N’Tep qui, sur une frappe sans contrôle, nous a calé le genre de gestes qui nous manque depuis au moins deux ans. En espérant qu’il confirme ses bonnes dispositions devant, sans ça son manque d’implication défensive va vite devenir énervant.

 

Roland Gromerdier

 

HorsJeu recrute donc si le cœur vous en dit, lancez-vous !

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

2 Comments

  1. C est bieng mais jouer son maintien sur des joueurs prêtés ça risque de faire rebelote la saison prochaine

    • Dans les recrues, seul N’Tep est prêté. Si on ajoute juste Cabella dans les joueurs « majeurs », ça va encore. Hernani est prêté mais bon… Qu’on assure déjà le maintien, et que les joueurs prêtés nous filent un bon coup de main pour ça, on verra ensuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *