Hibernian – Heart of Midlothian (2-0) : La Cœur Battant Academy a le blues.

Attention, ceci est une fiction. Toute ressemblance avec des faits réels serait une coïncidence.

Je me suis mis sur la trace d’un dénommé Patrick. Ses proches m’ont indiqué qu’il avait pété un plomb. Ils m’ont demandé de le raisonner pour la fin de la saison. Bizarrement, c’est dans un vieux bar miteux des environs de Lyon que je le retrouve : au Cœur Brisé. Drôle de coïncidence. La fumée intense rend difficile ma traversée. Des personnes sont saoules, d’autres discutent sur des sièges. Je retrouve mon homme accoudé au comptoir. Maillot de Hearts sur le dos, verre à la main, la mine basse.

« Patrick Kiss-Mambo ?
– Qui le demande ?
– Ici Luke Seafer »

Je l’aperçois se retourner avec vigueur. L’œil humide.

« Qu’est-ce que tu me veux Luke ?
– Je te veux de retour sur Hors-jeu
– C’est fini Luke. Je pars à la retraite. Ces conneries d’académie ça me ronge. Et puis… »

Je le vois prendre une gorgée avant de finir sa phrase en pleurant

« Le football me tue, Luke. J’en ai marre. Les matchs sur des terrains pourris, le décalage avec le live, les buts moisis…moralement, je craque. »

Lui qui semblait si enthousiaste à l’idée de nous rejoindre. Le voilà détruit par sa passion. Mais en tant que chef suprême, il est de mon devoir de récupérer mon meilleur élément.

« Ecoute Patrick, il faut qu’on discute. Je ne peux pas me permettre de perdre le seul académicien écossais. Qu’adviendra-t-il de tous tes fans ?
– Quels fans Luke ? Admets-le : personne n’a envie de lire les récits d’un straight edge sur des matchs de Scottish Premiership. Je pourrais bien inventer les matchs que ça passerait tout seul.
– Mais c’est pas ce que tu fais déjà ? »

Je me rends compte de mon erreur et essaye de rectifier le tir.

« Désolé je blaguais. Tu veux pas me raconter ce qui te met dans cet état ? C’est ce match contre Hibernian qui te ronge ?
– Tu sais quoi, installe-toi, on va discuter. Tu bois quelque chose ?
– La même chose que toi.
– Barman, 2 Canada Dry.
– Et merde… »

Pendant vingt minutes il m’explique comment s’est déroulé ce match. Il me détaille que l’absence de David Milinkovic a fait du mal.

« Sans son explosivité, sa technique et sa percussion, on était pas dans le coup, Luke. Putain de genou »

Ensuite il me parle de Lewis Moore, Harry Cochrane ou encore Anthony McDonald, joueurs formés au club.

« Ils sont trop tendres bordel. Qu’est-ce que tu veux faire avec des gamins qui se bougent pas l’oignon dans un derby ? Putain de jeunes »

La mi-temps se termine sur un score nul et vierge. Je lui dis que ça reste positif et que la victoire est jouable. Il me rigole au nez et enchaîne sur le récit de la 2ème mi-temps. Je vois que Patrick est affecté, il marque des temps d’arrêt pour respirer et souffler. Jusqu’au moment du premier but.

« Et là Luke, Scott Allan est à 20 mètres. Il est seul. Tout seul. On est onze dans notre moitié de terrain et on laisse Scott Allan seul à l’entrée de la surface Luke. Contrôle du genou, rebond du ballon, demie-volée du gauche, 1-0. J’ai vu mon âme partir sur ce but Luke »

Au moment de la fin de sa phrase, je le vois vu finir son verre d’une seule traite. Et en recommander un autre directement. Et puis il termine son monologue en me décrivant le 2ème but. Avant de se mettre à pleurer, dépité d’un tel spectacle.

« Ecoute Patrick. Je sais que c’est terrible de perdre un derby mais vois le positif. Repense à ce que cette équipe t’a fait vivre en décembre. Repense au derby gagné en coupe en janvier. Et puis sur Hors-jeu, t’es le maître du code de la route. Tu as instauré ça. Tu ne peux pas laisser les lecteurs sans leur évaluation footballistique. »

Je sens que je l’ai titillé. Il se lève et va dans l’arrière boutique. Il en revient avec un projecteur. Après quelques branchements, il me montre une image.

Image

« Alors Luke, t’es la défense de Hearts là, tu fais quoi ?

A – Tu dégages le ballon sans soucis, la supériorité numérique te permet d’être serein.
B – MacLaren s’en sort et donne la balle au 16 qui est démarqué. McLaughlin sort la parade.
C – MacLaren s’en sort et frappe entre les jambes des 15484414 défenseurs de Hearts pour marquer le 2ème but.
D – Rien »

Il m’a piégé le con. Il va se rendre compte que je n’écoute rien à ses conneries depuis tout à l’heure. Mais il faut que je réponde quelque chose.

« Euh, je sais pas, la A ?
– Tu vois Luke, je t’ai décrit le but tout à l’heure. Tu ne m’écoutais pas. Tu ne vaux pas mieux que le reste. C’est la C, putain. On s’est fait dribbler par un Australien ! Les mecs jouent avec des kangourous et là le mec rentre comme dans du beurre !
– Je suis désolé, mais en même temps tu me sers des sodas aussi. Je fonctionne mal quand j’ai pas mes quatre pintes de bière dans le sang.
– C’est pour ça qu’on te surnomme Bender à la rédaction ? Moi qui te pensais fan de Lars Bender…
– Ecoute, tu peux pas abandonner comme ça. Pense à Berra, Lafferty, ces hommes qui te font rêver.
– Ils m’ont trahi Luke. Je ne peux plus faire confiance à ces joueurs. Ils ne sont plus que l’ombre de ce qu’ils ont été.
– Pense au pouvoir de l’amitié, Patrick !
– Tu t’es cru dans Yu-Gi Oh Luke ?
– Je t’ai dit, sans mes pintes je suis pas moi-même. »

Désarçonné, je jette l’éponge. Alors que je prends mon manteau et que je me dirige vers la sortie, il m’attrape l’épaule vigoureusement.

« Ecoute Luke, j’apprécie les efforts que tu fais pour que je revienne. Si je décuve, alors je te ferai l’académie du match contre Hibernian, et les autres jusqu’à la fin de la saison.
– Mais enfin Patrick, tu bois pas d’alcool. Tu veux décuver de quoi espèce d’escroc ?
– Tu m’as saoulé Luke. Tu te rends compte de ça ? »

Je pars satisfait d’avoir rempli mon rôle. Mais avant de passer la porte, je me tourne vers Patrick pour lui poser une dernière question.

« Et pour les notes ? Tu vas mettre quoi aux joueurs de Hearts ?
– Bah zéro. Tu crois quand même pas qu’ils méritent quelque chose, ces clampins.
– Tu penses pas que t’es dur ?
– Titre.
– Pardon ?
– Non rien. Bonne soirée, Luke. »


Le résumé du match offert par le compte officiel de la SPFL :

N’hésite pas à claquer un follow sur twitter auprès de @HMFC_France @ScottishFR ou @Tololkian si tu aimes la triple personnalité de l’académicien. Mais bon, il paraît qu’il aime le snooker…

 

Patrick Kiss-Mambo

6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *