Portugal – Pays-Bas (0-3) : La Bacalhau Académie livre ses notes

Portugal->Pays-Bas->Ganja->Reggae->Night
Jimmy Cliff et ses produits font partis des seules explications qui me viennent au moment de me remémorer ce kamoulox de lundi soir, orchestré par Christian Jean-Pierre et Pascal Dupraz.

Bom Dia,
Le football est un sport magnifique qui nous rappelle régulièrement des évidences : dominer c’est pas gagner, l’essentiel c’est les trois points, un Portugal – Pays-Bas avec moins de deux cartons rouges est un match raté. Bref, après le succès improbable face à l’Egypte, les champions d’Europe défient les losers d’Europe. En effet, les Bataves ne sont plus que l’ombre des types qui ont niqué les pronos en 2010 ou en 2014 (et ouais, je ne vais pas jouer le vieux con en parlant de 88 ou te parler de Cruyff magnifique en 78 quand il était chez lui car on a menacé de buter sa famille). Bon, c’est un match de cons pour lequel, bien évidemment, les références à la Coupe du Monde 2006 sont légion.

O Equipe :

Santos décide de tester tous les remplaçants dans son 4-4-2 préférentiel. Seul Cristiano est présent à la pointe de l’attaque.

O Jogo :

Un round d’observation de quelques minutes, d’abord. On est placés haut sur le terrain et les Hollandais font beaucoup de passes pour se rassurer, mais sans nous mettre en danger. Seulement voilà, sur le premier contre, on se fait baiser comme des bleus. Sur un centre en retrait, Van Beek rate sa frappe qui finit en passe dé pour Depay le diable de tricoteur, 0-1.

On ne change pas notre plan de jeu, et c’est sur des corners de Quaresma qu’on amène un semblant de danger. A la 30e minute, Cristiano tombe dans la surface mais Rudy Buquet laisse jouer. Le match se poursuit avant d’être arrêté quarante cinq secondes plus tard. L’arbitre consulte la vidéo. YAPAPENO, M. Buquet rend la balle aux Hollandais qui débordent et marquent. Ah NON! 0-2.

On réagit tellement timidement qu’on ferait passer Mère Thérésa pour une chaudasse. Au contraire de nos escarmouches inoffensives, sur leur troisième centre, les Oranje manquent de mettre un troisième but. Mais Lopes se décide enfin à sortir un ballon. Popopopopo Le Chameau! Dommage que quelques minutes plus tard, sur un coup franc à 40 mètres et un ballon remisé, Van Dijk seul fusille Lopes. 0-3.
C’est un diable!

Mi-temps.

C’est nul Denis. Nul à chier, nul à chier, nul à chier. Cette première période est la plus horrible que j’ai vue depuis le match contre l’Allemagne en 2014. Il ne faut garder que Quaresma, Ronaldo et Cancelo, le reste ne doit pas aller en Russie. Du coup, Santos change Rolando pour Neto et Guedes pour Adrien Silva. On reprend mieux la seconde période mais la tête de Ronaldo est bloquée par le gardien adverse. En cinq minutes, on voit plus d’actions que pendant les 45 premières. Après une frappe de Cristiano, c’est Quaresma qui oblige le portier oranje à la claquette. Oh le double tourniquet!
On ne lâche pas la pression et c’est Gelson qui entre à la place de Quaresma et se montre directement en faisant le Haka à Ake. Et puis, à la soixantième, dans un match tranquille, Rudy Buquet sort le rouge pour une faute anodine de Cancelo. C’est une soirée magique. Aïe Aïe Aïe
Et là, on sort du match pendant dix minutes. Ronaldo sorti, on voit enfin une frappe de Mario Rui, de 30 mètres et bien claquée en corner.
Sur le coup de pied arrêté qui suit, Guedes prend sa chance, puis Fernandes, puis encore Guedes mais le gardien puis un défenseur sauvent devant André Silva.Oh le But….TRANSVERSALE

O RESUMO

Os Quinas :

Lopes : 2/5
Une parade mais trois pions. Putain, en L1, pour défoncer des glands, y’a du monde. Là on te met du Hollandais tout frais et tu fait ta prude? Tu foutche ma GUEULE!

Cancelo : 2/5
Le meilleur défenseur, donc il prend un rouge. Comment ça, il dit qu’il ne voit pas le rapport?

Rolando : 1-/5
Ah ben tant qu’il ne faut pas être au marquage ou courir, il fait presque illusion, après quand ça joue évidemment c’est plus compliqué.

Fonte : 1-/5
C’est quoi l’étape après la Chine? Non parce que là, même chez eux ça doit être dur non?


Rui : 1/5
Pas encore au niveau, t’as fait ta moustache d’acteur porno mais là c’est toi qui a subi, désolé.

Adrien Silva : 1/5
Il est où le Doberman qui croquait tous les milieux adverses? Là c’est même pas un roquet qui grogne.

Gomes : 1/5
Désolé mec, on va te laisser à la maison, au soleil, nous soigner ce burn-out, on t’aime et on te soutient, mais on ne t’emmène pas en Russie.


Manuel Fernandes : 2/5
Catastrophique en première, a redressé le niveau en seconde, avec un jeu plus fluide et plus présent à la récupération.

Bruno Fernandes : 2/5
Aligné comme ailier et complètement perdu, du mieux quand il est passé dans l’axe.

Quaresma : 2+/5
Le plus dangereux par ses centres et ses frappes. Mais posé en second attaquant, c’est comme faire un steak à point, c’est gâché.

Cristiano : 2/5
Il a tenté mais rien ne voulait, par contre sur le YAPAPENO, moi je veux bien, mais montrez au moins l’action. Et pas juste la fin, quand il se casse la gueule comme une preuve de y’a rien.

O Banco :

Neto : 3/5
Il a géré tellement facilement les Oranje que Rolando devrait perdre un point de plus.

Moutinho : 3/5
En fait, João, c’est quand il n’est pas sur le terrain qu’on se rend mieux compte qu’il est indispensable, qu’il comble toutes les brèches et se propose à chaque relance.

Mario : 2/5
Pas transcendant mais a amené de la stabilité.

Silva : 3/5
Deux demi-occases qu’il a failli convertir, être un neuf ça ne s’invente pas.

Guedes : 3/5
Beaucoup d’activité et des occasions mais pas récompensé.

Gelson : 3/5
Enfin, il est entré dans le match sans réfléchir, en faisant parler ses qualités. Son passage latéral à la sortie de Cancelo est rageante.

Remarque à la con :

Christian Jean-Pierre et Pascal Dupraz, va falloir se mouiller la nuque pour la Coupe du Monde sur TF1.
Du coup, un petit coup de boîte à Christian pour rendre interactif ce Kamoulox.


Merci à hodiho.fr pour le soundbord.
Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer
beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

3 Comments

  1. André Gomes faut vraiment le laisser à la maison.

    Les remplaçants ont été mieux que les titulaires, en même temps c’était pas compliqué…

    Cancelo c’est dommage pour lui, mais ce rouge… Mais un Portugal-PB sans rouge, c’est fade.

    En espérant que cette défaite remobilise la troupe d’ici la CdM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.