La Copa o Plomo Academia présente les 23 colombiens

C’est lui ? Très bien. Pose le là. Le casse pas tout de suite. J’en ai besoin. J’ai deux trois petites choses à lui raconter.
Ca va petit ? Tu as peur ? Oui ?
C’est bien.
C’est normal. Tu chouines, j’aime ça. Mais ferme quand même un peu ta gueule por favor parce que j’ai les phalanges qui me démangent. Et elles pourraient vite jouer du barillet si tu vois ce que je veux dire.

Moi je te connais. Toi tu me connais pas. Je me présente, parce que j’ai pas été élevé avec les Betancourt. Je m’appelle Tony Montaño. Tout ce que tu vois autour de moi… Ben c’est à moi. L’argent, les sachets blancs, l’argent, les crevards le dos cassés dans les champs, l’argent, les mecs pas rigolos qui te braquent, l’argent, les filles qui se dandinent au bord de la piscine avec des déhanchés pas possibles.

Et l’argent.

Ouais, tout est à moi ici petit. C’est mon petit paradis, mais pour toi, pendejo, c’est ton pire cauchemar.

Arrête de geindre, ça sert à rien. C’est trop tard.
Je suis colère fiston. La colère divine. Parce que crois-moi bien qu’ici en Colombie, j’en suis pas loin. Je fais la pluie et le beau temps. Je te fais pousser des cris et manger tes dents.
Tu te marres ? Tu te marres petit con ?

Je suis peut-être pas bon rappeur, mais au moins, je sais faire peur. C’est pour ça que l’Editeur d’Horsjeu m’a contacté. « Font trop les malins, je les tiens plus mes chroniqueurs, j’ai besoin d’un mec à poigne pour me calmer ce bordel » dans le personnel et comme c’est un bon client, je lui ai fait un fleur.

Toi la fleur, je vais te la faire avec mon couteau. Et sur ton bide.

Et ben tu souris plus ?  Dommage. Tu sais pourquoi t’es là ? Oui. Mais laisse-moi faire durer le plaisir. Après tout je suis là pour parler de la Colombie durant toute la Coupe du Monde. Alors on va s’exécuter. Avant de t’éxecu…

Arrête de chialer. Détends-toi donc avec un point Shakira. Je suis pas un salaud non plus.

shakira1

 

Et oh te prends pas trop à rêver non plus. T’es toujours dans une sacré galère garçon.

Bref. Revenons sur les éliminatoires. On a été beau. On a été fort. Débarrassés de ces danseuses brésiliennes, avec un Paraguay en galère on avait quand même un sacré boulevard pour prendre une place qualificative et on l’a fait. Fini les conneries.
Et pourtant on s’est fait peur, vraiment avec un départ foireux. Et que je fais match nul contre le Venezuela, et que je perds à domicile contre l’Argentine et en Equateur. Propre. Mais les gars, au pays, on sait les remotiver. On sait aussi faire comprendre à Alvarez qu’il était temps de prendre des vacances, et à Pekerman qu’il fallait tenir fermement le stylo au moment de signer… Héhé.

Et boum. 4-0 dans les chicos de Suarez et ses copains. Et là on cogne tout ce qui bouge, facile, jusqu’à ce qu’on re-croise ces communistes du Venezuela. Putain de Chavez. Dieu ait son âme, héhé. Mais on s’en fout, le plus dur est déjà fait, c’est pas une dernière défaite en Uruguay qui nous fera peur. On était large, on était beau. Depuis 1994 on avait pas vibré comme ça sur des éliminatoires puta madre. Je t’explique même pas le brouillard qu’on a eu dans le salon après la dernière victoire contre le Paraguay. Deuxièmes à deux petits points de l’Argentine. Ca fait rager, mais on s’en branle putain ! 20 ans putain, 20 qu’on attendait ça et enfin, on re-goûte à la Coupe du Monde, avec une des plus belles sélections qu’on ait connu.

 

On est dans le groupe C, como un symbolo et il y a qui avec nous ?

La Grèce : Ils ont gagné un Euro il y a 10 ans avec leurs cojones et Tony respecte ça. Mais sinon, c’est quoi ? On en sait rien et tout le monde s’en fout. Qualifiés à l’arrache, les mecs vont faire un tour, voir que la misère, c’est pas que chez eux et rentrer à la maison.

La Côte d’Ivoire : Soit-disant le rival sérieux du groupe. Non mais t’as déjà vu la Côte d’Ivoire faire quelque chose ? Elle en est où ta génération dorée depuis 15 ans ? Nulle part. Elle gagne rien, Drogba, Aurier, Gradel, Yaya Touré, c’est le marché du melon de Bamako ce truc là.  Même Eto’o serait pas rassuré de croiser les quatre dans la rue. Ca va pas marcher, comme à chaque fois. Dehors.

Le Japon : Bon, là c’est plus compliqué. Déjà un mec sur deux joue en Allemagne, les vieilles relations tiennent le bon bout, et ça c’est caution des mecs qui se posent pas de question, qui cognent. Non et puis on les connaît les… Les… Enfin bref, ça joue soudée, ça donne sa vie pour le ballon. Tony, il respecte ça, il a des hommes qui donnent leurs vies pour lui. Alors il se méfie. Et quand il se méfie, c’est pas bon signe pour ses adversaires.

 

 

Ouais je suis confiant, mais tu sais pourquoi ? Parce qu’on part avec une belle équipe au Brésil. Et je m’en vais te la présenter :

Gardiens : David Ospina (Nice), Faryd Mondragon (Deportivo Cali), Camilo Vargas (Santa Fe).

Tu nous dois le respect : Mondragon, 42 ans, c’est le doyen de cette Coupe du Monde. Et les anciens, c’est sacré, hijo de puta. Après y a à peu près autant de chance que tu le vois dans les bois sur ce mondial que de voir la Colombie renoncer à l’agriculture… Hum. Non, dans les bois, ce sera Ospina. Un bon gars le David. En place avec la french connexion à Nice. Un bon gars David. Si, vraiment.

Défenseurs: Pablo Armero (West Ham, ENG), Camilo Zuniga (Naples, ITA), Cristian Zapata (AC Milan, ITA), Eder Alvarez Balanta (River Plate, ARG), Mario Alberto Yepes (Atalanta, ITA) et Carlos Valdès (San Lorenzo, ARG).

Sortez les canons et lustrez les. C’est la grande parade. La meilleure défense des éliminatoires c’était nous.  Et ouais. Yepes, c’est le général. Le barbu dont tu discutes pas l’autorité. 38 ans et encore les cannes pour chausser les petits frappes qui se croient trop belles. Et autour de lui, c’est impeccable les mecs arrivent à maturité. Zapata en a tellement bavé avec l’AC Milan qu’il va manger tout ce qui passe et sur les côté, Armero et Zuniga c’est loin d’être dégueu. Reste un ou deux gamins sur le banc, qui sont là pour se faire les dents.

Milieux: Abel Aguilar (Toulouse, FRA), Fredy Guarin (Inter Milan, ITA), Juan Guillermo Cuadrado (Fiorentina, ITA), James Rodriguez (Monaco, FRA), Aldo Leao Ramirez (Morelia, MEX), Carlos Sanchez (Elche, ESP), Santiago Arias (PSV Eindhoven, PBS), Alexander Mejia (Atlético Nacional), Juan Fernando Quintero (Porto, POR).

Dans le système du patron Pekerman, on va jouer avec trois milieux axiaux. Et c’est bueno. Le gros problème c’est l’autre bastardo de Guarin. Le mec a mis l’Italie à ses pieds, il soulève les foules quand l’Inter pense à le transférer. Mes que un Patrón. Et avec la Tricolor il n’y arrive pas. Trop instable,trop perdu. Du coup, qu’est ce qu’on met ? Du Sanchez, un mec qui à l’apogée de sa carrière est à Elche et Abel Aguilar qui au top de sa forme est titulaire à Toulouse… Puta.
TU SOURIS ? TU SOURIS HIJO DE PUTA ? Et quand je te fous James Rodriguez dans le pif. Tu rigoles toujours ? Le joyau, l’espoir du peuple colombien c’est lui. Madre de Dios quel joueur ! Il te fait tout, il dribble, il passe, il marque. Que je l’aime. QUE JE L’AIME. Et pour le suppléer pour créer la furia au milieu de terrain, on pourra toujours rajouter un Quintero. Le gamin a le pied gauche en feu, passeur génial et patatas en lucarne au programme. Et je n’oublie pas Cuadrado que Pekerman aligne quasiment comme un attaquant. Le meilleur joueur de la Fiorentina cette année, c’est lui. Ca te pose le bonhomme. Il est infernal au dribble et il te dépose au démarrage, même si sa plus belle spécialité c’est la danse de mierda pour célébrer les buts. T’inquiète pas t’auras l’occasion d’en voir.

Bon allez, on passe à l’attaque. Ben ? Alors on rigole plus petit… On saigne du nez là. Ben qu’est-ce qui se passe ? T’as l’air stressé gamin ? Reprends un peu de Shakira. Profite.

 

shakira3

 

 

Attaquants: Jackson Martinez (Porto, POR), Carlos Bacca (Seville, ESP), Teofilo Gutierrez (River Plate, ARG), Adrian Ramos (Hertha Berlin, GER) et Víctor Ibarbo (Cagliari, ITA).

Comme sur des roulettes. Il est chaud le Jackson Martinez, il a claqué sa vingtaine de but en championnat, mais c’est pas le seul. Toute l’Allemagne s’est faite violenter par Adrian Ramos (qui n’est pas une mujerzuela, lui) et Carlos Bacca est allé chercher l’Europa League avec Séville. Je te parle même pas de Teofilo Gutiérrez récemment arrivé à River Plate. Pekermann l’aime bien, c’est un bosseur, ça emmerde tout le monde sur les ailes.

Et là on a fait le tour de la sélection. Tony imagine que le boss va aligner une compo dans ce genre à un Cuadrado prêt :

11colombie

Et je peux même te mettre les gueules de tout le monde :

Et j’ai comme l’impression qu’il manque quelqu’un… Pas toi ? HEIN PAS TOI HIJO DE PUTA ? POURQUOI IL EST PAS LA RADAMEL ? TU LE SAIS TOI HEIN TU LE SAIS !
Quoi ? Non, là y a plus de point Shakira pour te détendre.
Regarde moi bien Soner Ertek ! C’est toi ou c’est pas toi là ?

falcao-knee

 

Regarde-moi quand je te parle ! Ravale ta morve gringo. Tu as détruis tout un peuple, tu as fracassé nos chances, tu nous a fait du mal.
Mais…
Mais t’as pas encore perdu… Il te reste une chance pour éviter que ça tourne mal : Qu’on soit champion du monde. C’est pour ça que je vais te garder près de moi. Jusqu’au 13 juillet. Enfin vaudrait mieux pour toi.

Allez gamin, reste cool, c’est la Coupe du Monde. Profite.

shakira2

 

 

Beso valderanal,

Tony Montaño

Luke Seafer

Fils de Satan, fils du metal, fils de la haine, fils de Cobra.

8 commentaires

  1. Méfiez vous de la Côte d’Ivoire un peu plus que ça.
    Parce qu’avec le gardien de but de l’OGCN comme dernier rempart, ça peut rapidement sentir la poutre.

    Néanmoins, bonne compétition présentement.

  2. A fond derrière Ospina, il va montrer tout son talent au monde entier. Et si ça peut aussi augmenter sa valeur marchande hein c’est pas de refus.

  3. Y’a concurrence déloyale avec Shakira non ?
    CONTROLE ANTI DOPAGE d’Académie

  4. Hey marica!
    que chimba tu academia! me encanta

    … par contre jackson martinez a droite ji croit pas du tout, lui il joue en pointe ou nul part
    donc cuadrado

  5. Pardon pour la réponse tardive RushRush, mais je cassais les doigts du dernier mec qui m’a contredit sur internet, avec des moellons.

    Déjà te sens pas obligé de me parler espagnol pour me faire croire que tu es mon ami.
    Ensuite, Martinez est totalement capable de jouer sur les ailes, même si son poste de prédilection, j’en conviens, c’est l’axe.
    Et de toute façon, comme j’ai dit « à un Cuadrado près » ben j’ai raison.
    Alors fais pas le malin, il me reste de la place à la cave.

    Au plaisir de te revoir commenter mes académies.

  6. Bonjour monsieur Montaño, ici nous avons énormément de respect pour l’équipe de Colombie et pour les colombiens dont j’ai rencontré quelques représentants au Kabukicho, à Tokyo. Des gens extrêmement sensibles et agréables. Ganbatte kudasai !

  7. senor montano yo quiero te seal el culo!

    peut’etre qu’il est tt a fait capable de jouer sur l’aile tt comme mario gomez, giroud, ou bien drogba! :p…
    mais c’est le genre de truc qu’on evite de faire!…sauf peut’etre quand on s’apele luis fernandez

    j’ai hate de visiter ta cave!
    gros bisou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.