à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

La Meufs Académie boit un rhum et digresse…

Mercredi 19 juin 2013

(ou engraisse, ça dépend…)

 

Sus aux poufs ! La Marinette n’a toujours pas abordé la face anglaise du tirage de poules, mais on verra ça plus tard.

 

Par où commencer cher lecteur (oui, j’ai arrêté de me voiler la face et supprimé le pluriel).

Oui ? Par où ?!?!

Ô scenario incertain qui se noue sous tes yeux embués à force de lecture dans la lumière tamisée de ta chambre enfumée !!!

Ô politique footballistiquienne rampant dans les limbes d’une pratique féminine, monstre mi-professionnel mi-amateur !

Ô pauvre naïf, ne vois-tu point le drame qui se trame devant tes yeux alors que le brame du cerf résonne à tes chastes oreilles ?!!???!!!
(oui c’est compliqué mais je voulais absolument une troisième et néanmoins dernière rime en -rame)

 

Comment te dire, cher lecteur ?

 

L’équipe de France Féminine vit des heures sombres de son Histoire. Alors que la lumière pointait le bout de son nez sur ce sport mal connu, méconnu voire non reconnu, nous nous aperçîmes (aperçâmes?) que cette faible lueur n’était émise que par un projecteur d’occasion en fin de vie sur le plateau d’une chaîne obscure de la TNT…

 

Je m’explique.

(Et je sens que tu en as besoin, cher lecteur)

 

Dans la pièce qui se joue maintenant, voici les personnages principaux qui vont entrer dans la lumière de ce scenario déjà alambiqué, compliqué d’autant par une écriture tortueuse (je te pardonne, cher lecteur, de m’avoir déjà abandonnée à la ma soûlerie solitaire) :

  • La FeuFeuFeu (aka politique et stratégie franches et directes)
  • Bruno Bini (aka sélectionneur de l’EDF Féminine, Troubadour à ses heures)
  • Sonia Bompastor (aka Meilleure passeuse décisive du championnat de D1 2012-2013)
  • Sandrine Soubeyrand et Marinette Pichon (aka défenseuses de l’amateurisme devant l’éternel mais quand même faudrait faire quelque chose pour rattraper les pros)

Synopsis (courage l’ami, peut-être serât-ce compréhensible?) :

Il y a quelques mois, l’EDF Féminine finissait encore quatrième d’une grande compétition internationale. C’était les JO et nous nous bouffâmes la marche que nous nous pensions prêtes à franchir. Sur ces entrechats, un besoin de bilan se fit sentir. Tant pour nous, humbles supporters furetant dans les limbes de l’internet, que pour les principaux intéressés, FeuFeuFeu, Staff, et Joueuses.

 

A cet instant, Sonia Bompastor, joueuse talentueuse au service de la Nation (coeuraveclesdoigtssurleseingauche), commit une erreur stratégique majeure : elle dit avec franchise ce qu’elle avait sur le coeuraveclesdoigtssurcequevousvoulez.

Trois-quarts d’heure d’entretiens secrets dans le huis clos de la chambre d’hôtel de son maître, son penseur, son compositeur musical attitré, son sélectionneur, Bruno Bini. De ce qu’il se dit alors nous ne savons que peu. Par contre, les conséquences nous giclèrent au visage tel… heu… tel ce que vous voulez.

 

1. Sonia écartée.

Le glas sonna alors. Bruno Bini a choisi. Plus aucune sélection en bleue pour la capitaine de l’Olympique Lyonnais, équipe au taquet depuis quelques années et multititrée internationalement. Elle fut remplacée alors par Miss Choupinette en Chef, Laure Boulleau La-Charmante, sérieuse arrière gauche parisienne.

 

2. Sonia pas oubliée.

Alors que certains se laissaient éblouir par la beauté sauvage en marinière de celle que tous surnomment Bouboule (mmm pas sûr pour le surnom…), des voix s’élevaient dans le vide webistique pour apporter leur soutien, tenter de comprendre, pleurer, crier leur désarroi de ne plus voir Sonia les  représenter.

 

3…mais Sonia toujours écartée.

Les matches passent… officiels… amicaux… officiels… amicaux… Les langues se délient par articles de presse interposés, rien n’y fait. Ni l’incompréhension de Sonia, ni le silence de Bini, ni la loquacité de Patrice, ni l’absence de communiqué officiel de la FeuFeuFeu. Rien.

 

4. Interférence avec le niveau médiatico-politique.

Mais si ! Si ! Il reste UN soutien à Sonia qui saura se faire entendre! : l’équipe de Direct 8, diffuseur de l’équipe de France Féminine quand personne ne pensait encore que ça pouvait rapporter de la thune! La petite Jezab’ qui a froid au bord du terrain et le petit Alexouninet qui donne des surnoms aussi chouchous que « Gégène » pour la gentille Le Sommer… OUI, eux sont encore là et tentent un « Mais elle est où Sonia en direct sur les ondes télévisuelles » ! Ils assistent impuissants (mais néanmoins backstage sur la plage lors des tournées amicales aux Antilles) aux luttes intestines de la D1 Féminine qui viennent troubler l’essor tranquille de l’audimat de l’EDF.

 

5. y’en a un qui est malade ? Abattez tout le troupeau.

En effet, on ne peut pas ignorer que le chemin est encore long avant que le foot féminin français n’atteigne son mode nominal de fonctionnement (aka ordre de marche). L’OL la professionnelle face à la Juve l’amateure, Bompastor l’ambitieuse face à Soubeyrand la fatiguée, Direct 8 l’utopiste face à W9 la pragmatique : sur tous les tableaux les dissensions apparaissent et l’équipe de France en souffre : délitement de la cohésion du groupe, doutes tactiques, perte d’efficacité…

 

6. Stragégies politiques et communicationnelles

Là est atteint un nouveau niveau du nivellement de la stratégie stratégique. Tiens bon la barre, ami lecteur!

pbAresoudre

L’EDF sans Bompastor enchaîne les matches nuls.

pleurs

Direct8 se fait chipper (sans doute un coup de cette saloperie de Chippeur) les droits télé de l’Euro à six mois de la compét’.

 

Alex’ Delp’ chouine et refuse de céder les droits des matches de préparation qui ne sont donc plus diffusés sur les chaînes françaises (votre serviteuse étant alors contrainte de streamer en finlandais la rencontre Ranska – Suomi alors qu’elle ne connait que « skül offenstrü » et renonce à l’académie!).
pleursplus

Sonia Bompastor poursuit discrètement sa formation d’entraîneur à Lorient en présence de leur maître à tous, Gourcuff Père. Même le silence de Bruno Bini commence à devenir inefficace pour nous empêcher de comprendre le pourquoi du comment… Oui. Elle va te piquer ta place mon gars.
sceptre

Sonia Bompastor annonce sa retraite footballistique et officialise son départ par une haie d’honneur en direct sur France4 (coucou Marinette Pichon qui officie aux commentaires) pendant la finale de la coupe de France Féminine.

super-pouvoir

La FeuFeuFeu tente de la contrer en taclant-glissant un petit « Laure Boulleau est trop choupinette d’abord » alors on a pas besoin de la méchante Sonia !

team

En parallèle, grosse offensive com° sur l’aile droite : Juvisy informe du nouveau rôle de co-entraîneuse de Sandrine soubeyrand annonce l’entrée de Marinette Pichon dans son organigramme.

kameamea

Dans le même temps, Sonia Bompastor communique sur une envie de prendre du recul.

pensif-lune

Sonia Bompastor intègre le staff de l’OL.

 

Sonia bompastor est officiellement intronisée commentatrice des matches de l’EDF pour l’Euro 2013 en Suède sur W9 aux côtés de Denis Balbir.

 

Et bim! but.

victoire-couronne

 

Un beau bordel, je vous le dis. Mais, moi, maintenant, je suis pressée d’entendre ses commentaires pendant l’Euro 2013 en Suède (coming soon) !

 

…Pour finir, courageux lecteur arrivé à cette ligne, un avant-goût qui devrait te donner envie de ne pas suivre cette compétition : L’HYMNE OFFICIEL ! *vomit*

 

Marinette Picon-Bière

(complètement bourrée donc mais qui confirme néanmoins que ses propos ne sont que le reflet, certes un peu flou, de son opinion.

S’il fallait y comprendre quelque chose ce serait peut-être que le cas de Bompastor pourrait être le symptôme d’un mal bien profond

Oui.

Quatrièmes.

Profond comme ça.)

 

 

(La FeuFeuFeu était censée être un personnage central de cette histoire, mais ils ont préféré rester planqués en coulisses, NDLR)

(Et sinon en vrai je n’ai jamais vu un épisode de Sailor Moon)

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)
  • Blaah dit :

    Jusqu’ici il n’y avait que le championnat belge pour nous offrir un si beau bordel. Bart et JM Pfouff doivent se sentir un peu moins seuls maintenant.

  • Viorel San dit :

    Peut-on rédiger ce genre de commentaire ici:
    « Fallait me prévenir avant, j’aurais écartée Bouboule en amont »?
    Ou doit-on se contenter de flagorner et le style et l’analyse?

  • David Scie Mal dit :

    Elles devraient faire un tour en bus de la honte.
    Apparemment Bini est un grand fan de Domenech ceci explisque peut-être cela. Dans le genre je prends des décisions de givré mais je ne (me) l’explique pas.

  • Eric di Macon dit :

    Domenech voulait se marier.
    Ceci explisque ce qu’il a fait.

  • Rojito dit :

    mais cet hymne est vraiment tout pourri… pour une compète de gonzesses, ils auraient pu faire un truc plus dansant quand même…

  • Pauline dit :

    Le mariage pour tous est passé, Bini et Domenech peuvent se marier!! Mais surtout, qu’ils n’essaient pas de se reproduire!!

  • Bart Van den Van Krrr dit :

    C’est dingue, j’ai tout compris !

  • mowlot' dit :

    Première fois que je lis cette page. Et bah je regardais pas vraiment le foot féminin, mais je crois que je vais me mettre à lire.

  • David Scie Mal dit :

    Ce que j’ai dit était assez expluiqsite Eric Di Mec Con.

Laissez un commentaire