ASC / PSG (0-2) – La Porte de Saint-Cloud dans son élément

LA COUPE DE LA LIGUE, TU L’AIMES OU TU LA QUITTES!

HOLA !

BONNE ANNALE A TOUTES ET TOUS !

Pour tous les retardataires, sachez qu’on a encore collé un nouveau high kick sauté en toute décontraction à nos chers Bretons dimanche dernier, et c’est notre cher camarade Georges qui a débuté l’année académique en fanfare.

Ahhh la Coupe de la Ligue, on ne s’en lassera jamais, c’est celle qui sauvait nos saisons jadis, quand on n’arrivait pas à recruter Gouffran ou Payet, alors on se doit de l’honorer chaque année, de la chérir, la caresser, et Unaï, cet homme classe, l’a bien compris


Pré-match & Compo :


Bon, la dernière fois qu’on s’était pointé à Amiens en Coupe de la Ligue, c’est Yannick Boli qui nous permettait de gagner 1-0, c’était beau, c’était y a 10 ans, quelques mois avant que ….

Par respect pour l’adversaire la compétition, Unaï pose une grosse équipe, la charnière titulaire, le milieu adepte de tournante sur l’adversaire, Neymar et Mbappé pour accompagner Angel (oui, la star en Coupe de la Ligue c’est lui !).

amiens-psg

En face, le Gakpé, et l’espoir Kakuta, le reste…connais pas.


La mètch :


Amiens a compris, Amiens a vu, Amiens sait, sait ce que ça fait de prendre 6-1 dans la tronche, ce que ça fait d’être humilié, alors Amiens fait, fait ce qu’il faut pour ne pas en prendre un trop vite, bien aidé par nos petits, incapables de finir le boulot, ou de dompter cette pelouse de Coupe de France.

Neymar est chaud, le milieu est hot (tu l’as ? Ouais c’est subtil cette année), Silva au trot, et Trapp est beau, mais c’est surtout Mbappé qui a les crocs, un magnifique félin, tellement rare que Gutner, comme tout bon chasseur, s’en va abattre. Manque de pot, on n’est pas dans la savane là, tu poseras pas sur Instagram avec ton beau trophée pour te faire insulter par une horde de moralistes.

Et franchement, le reste de la mi-temps c’est la même, on attaque, Amiens résiste.

Second acte, on repart sur les mêmes bases, et la fatigue arrive, la petite erreur, Neymar sent la crampe venir et s’allonge dans la surface d’Amiens, l’arbitre lui offre un péno pour lequel Cavani ne bataillera pas. Ensuite on se relâche pour changer, et Gakpé/Kakuta s’offrent des contres pas vilains.

Pourtant on le sent, Paris a gagné le match depuis longtemps, et Rabiot signe la fin temporaire de la GLT pour finir le match.

Pas un match emballant, mais faut savoir se contenter d’une victoire, surtout dans notre compétition.


Les notes :


  • TRAPP (3):
    Bon match de Herr Kevin, pas grand chose à faire, mais bien fait.
  • MEUNIER (2):
    Il commence bien ses matchs, puis disparaît au fur et à mesure, il a besoin d’enchaîner notre petit.
  • MARQUINHOS (2):
    Tranquille, un presque but pour fêter la naissance de sa môme.
  • SILVA (3):
    Bon match, plus concentré que son fils.
  • YURI (2):
    Comme Meunier.
  • RABIOT (4):
    Comme on l’aime, solide à la récupération, bon dans la projection, tire sur la GLT, merci Adri
  • VERRATTI (3):
    Marco va bien mieux, merci de vous inquiéter.
  • DRAXLER (2):
    Bon, on l’a moins vu que les 2 autres, mais regardez le jouer, il pue la classe.
  • NEYMAR (0):
    Lâche ta balle CABRAO !
  • DI MARIA (2):
    Bon match, sauf dans le dernier geste.
  • MBAPPE (2+):
    Bon match, sauf dans le dernier geste.
  • ALVES (NN):
    Bel hommage à ce grand joueur qu’a été Jaouad Zaïri, joli chambrage pour ce qu’Amiens a mangé à Sochaux.
  • NKUNKU (NN):
    Chouchou
  • LO CELSO (NN):
    Je répète : Next Redondo

 

PAPUS

Papus Camarade

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.