RC Lens – Berrichone de Gingercastle (2-1) : Et hop!!

- Lens -
Il y a belle lurette que je n’ai pas repris la plume, à cause de cet affreux goût de prout qui envahit la bouche quand on parle de Lens ces derniers mois.

Après une période d’invincibilité, le RCL est retombé dans ses travers sur le terrain. Apathique, perdu, le Racing est moche à voir jouer.Il y a certes des moches qui font jouir comme pas deux. Mais même pas, il ne fait que honte. D’autant plus honte que les joueurs semblent plus actifs en dehors des pelouses. Dja Djedje suit les glorieux pas de Douchez en visitant le commissariat d’Arras. La frustration déversée par les supporters lors du match contre Bourg n’a pas fait réagir les intéressés.  Seul Zoubir veut se battre, mais à coup de chevrotine avec les suppporters. Tout va bien, comme le dit le Normand.

Et puis, le spleen du supporter de goût n’a été que grandissant en ce vendredi seins, à l’annonce du décès de Christophe Salengro. Sans être un supporter assidu comme pourrait l’être Nagui ou Jean Pierre Foucault (je déconne), le président grolandais était un lensois pur jus. La maison familiale était à deux pas d’un passage obligé pour se rendre au stade : la place qui porte le nom de Roger Salengro, ministre qui s’est fait sauter le caisson suite aux calomnies de l’extrême droite.   Notre président s’est imprégné du coté populaire des tribunes du stade, des odeurs, et de la faune qui n’a pu que l’inspirer lui et ses collègues pour la galerie de personnages déjantés de Groland.

C’est donc ce lundi de pack, dans une ambiance peu propice à danser le jerk que Lens accueille Châteauroux. Déception suprême, Koukou, avec son blase rigolo et sa gestuelle dégingandée n’est pas sur le terrain.

Les joueurs :

Vachoux
DjeDjedje – Duverne – Cvetinovic – Duplus
Chantôme
Diarra – Mesloub
Zoubir                                           Bayala
Lopez

Le match

Châteauroux a la maitrise, Lens joue en serrant les fesses, ce qui n’est pas aisé. Dès la 1re minute, Cvetinovic intervient avec autorité pour détourner un centre. Il faut attendre la 13e minute pour que Kalash Zoubir arme une frappe digne de Philippe Croizon sous valium.
Le match ronronne, sans grande intensité. A la 36e, Chateauroux manque l’ouverture du score et une minute plus tard,  Mesloub reprend un centre venu de la droite. 1-0.
Lens prend la main sur cette deuxième période. Châteauroux subit et s’éteint peu à peu. Lopez, sur corner vient frôler la transversale. A l’heure de jeu, DjaDjeDje profite d’une erreur de Khadda. Il accélère et frappe. Le gardien repousse, Diarra reprend en tirant fort sur le gardien qui se troue. 2-0.
A la 86e minute, Vachoux ne parvient pas à bloquer une frappe castelroussine qui semblait anecdotique. :2-1. les cinq dernières minutes furent interminables, mais les Lensois ne cédèrent pas.


le second but lensois

 

Les notes

Vachoux : 3/5
Deux arrêts pas faciles, et une prise de balle défaillante sur le but castelroussin. Une erreur sans conséquence cela dit.

Dja Djedje :3/5
Percutant comme sur la grand’place d’Arras. Il a participé au viol du coté gauche castelroussin et est à l’origine du second but .

Duverne :3/5
Soirée finalement tranquille pour le défenseur. Fébrile quand il y avait un coup de pression en première. Il est finalement monté en rythme en deuxième mi temps.

Cvetinovic : 4/5
Efficace dès la 30e seconde. A tenu la baraque quand ça tanguait.

Duplus :1/5
Retient la famille de Sikora en otage. Aucune autre raison plausible pour ses titularisations. il a cumulé mauvais choix, relances pourries et air-marquage.

Chantôme : 3/5 
Utile sans être flamboyant.

Diarra : 3/5 
Brouillon mais inscrit le but du break.

Mesloub : 3/5
1er but pour le joueur. Propre et appliqué.

Bayala : 3/5
Passeur décisif. Comme Dja Djedje, il a pesé sur le coté gauche de Châteauroux et son vis-à-vis a passé une sale soirée. Remplacé par Markovic à la 68e qui a été inutile, comme toujours.

Lopez : 3/5
Toujours aucun tir cadré en 2018, ce qui est inquiétant pour un attaquant. Son activité est toutefois précieuse, son jeu en pivot aussi.

Zoubir : 3/5
Force est de constater  que pour l’aligner d’entrée il fallait des couilles. Un éclair d’altruisme lui permet de servir Diarra pour le deuxième but. Remplacé par Kevin Fortuné à la 86e.

Le match de la semaine prochaine nous opposera à Nancy. C’est une occasion en or pour se mettre quasi définitivement à l’abri. En attendant, nous avons le triomphe modeste

Bos Dast

Caution "sabots/tulipe/beuh" de la Oranje akademie . (avec Rhinit) Frison de Heerenveen. Lensois consanguin

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *