Nul doute qu’Alain Traoré le Lorientais en est l’auteur, parce que ses buts sont beaux et qu’ils permettent au FCL de continuer son excellent début de saison. Ainsi en première mi-temps, Route de Lorient, le Burkinabé a fait parler la poudre d’abord sur ce lob.

Ensuite sur ce coup-franc monstrueux que même Coupet aurait eu du mal à arrêter.

8 thoughts on “Le doublé du week-end

  1. Coupet aurait été mieux battu sur le coup-franc. Il l’aurait mieux regarder rentrer.

  2. Magnifique commentaire. Donc, pour stopper « une feuille morte au deuxième poteau » d’Alain Traoré, placez-vous au milieu de votre cage, sur la ligne de but. Avec des gants en béton armé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.