Un Casteloussin en Roumanie, la Tuicacadémie

Au détour d’un match de Coupe, on redécouvre la classe d’un ancien grand espoir castelroussin

La dernière journée de championnat s’est terminée sur une grosse surprise avec une deuxième défaite du Steaua, cette fois-ci sur le terrain de Brasov. Les dirigeants jouent la carte de l’accident après le choc psychologique du 1-5 encaissé en coupe d’Europe face à Stuttgart. Avec un peu d’arrogance, Gigi Becali et Mihai Stoica ont annoncé que le nom du Steaua était de toute façon déjà gravé sur le palmarès du championnat pour 2013.

Cependant la semaine prochaine s’annonce cruciale pour l’avenir de Reghecampf sur le banc stelisti. Les déplacements sur les pelouses du Concordia mais surtout sur celle de Copenhague en Europa League vont se dérouler dans un contexte de très forte pression sur les épaules des joueurs du Steaua. Une élimination de l’Europa, dans le cas d’un résultat négatif au Danemark, serait vécue comme un très grand traumatisme.

En attendant, à la mi-championnat, voici le classement :

Le Steaua garde une avance confortable sur le reste des troupes devant les deux belles surprises Astra et Pandurii. Les résultats moyens de Cluj et du Dinamo constituent une surprise, surtout pour les champions en titre. En bas de classement, Severin, qui a malgré tout doublé son capital points en quelques matchs, devrait connaître une relégation directe quelques mois après être monté en LigaI.

 

« Tous les joueurs gagnant plus de 1000€ par mois devront partir cet hiver. »

L’évènement qui a secoué le football roumain le week-end dernier lors du derby entre l’U Cluj et le CFR a connu des répercussions dans divers clubs du championnat, où les langues se délient.  Tout d’abord, notons que la Ligue a donné une amende de 10000 lei (environ 2500 euros) au club de l’U Cluj pour utilisation de fumigènes par les supporters pendant le derby. Il est bizarre comme le manque d’intelligence ou du moins d’humanité des instances dirigeantes des Ligues nationales est un trait commun à toutes.

Le club du CS Severin a annoncé en début de semaine que « tous les joueurs gagnant plus de 1000€ par mois seront libres de partir dans un autre club cet hiver ». Plus payés depuis 5 mois et bons derniers du classement, les joueurs de Severin vont donc se retrouver avec une équipe de jeunots pour la seconde partie du championnat. Les mauvaises langues diront que cela ne pourra de toute façon pas être pire. Le milieu Alexandru Zaharia et meilleur joueur du club est déjà annoncé du côté de l’Otelul ou du Pandurii alors que les autres « gros salaires » ne devraient pas avoir de mal à trouver d’autres maillots à revêtir. Les dirigeants ont fait le choix de la pérennité du club, quitte à saborder une saison déjà mal engagée.

Du côté du Rapid Bucarest, l’attaquant Daniel Pancu a tiré la sonnette d’alarme en signalant que les joueurs n’étaient plus payés depuis le mois d’août. Les joueurs du Gaz Metan Medias ont fait grève des entraînements toute la semaine, arguant qu’ils n’étaient plus payés depuis 3 mois… Même le Dinamo, club mythique du championnat, reconnait ses soucis financiers et l’élégant Alexe expliquait hier après le match contre le CFR qu’il espérait que les dirigeants trouveraient une solution pour continuer à les payer. La situation désastreuse semble toucher la plupart des clubs roumains, à quelques exceptions (Steaua, CFR, Astra) et il se pourrait bien que le championnat se réveille avec une sérieuse gueule de bois à la fin de la trêve hivernale en mars.

Mais la précarité économique des championnats est une réalité de quasiment tous les pays de la région. Alors que l’on citait l’exemple de la Serbie la semaine dernière, on apprenait hier que le club du Panathinaikos allait devoir jouer dans son ancien stade pour avoir moins de frais de location mais surtout cesser de jouer en soirée pour cesser d’alimenter ses dettes vis-à-vis des fournisseurs d’électricité. Platini essaye de remanier les coupes d’Europe pour qu’elles retrouvent un charme d’antan et fasse une place honnête au club d’Europe de l’Est mais il faudrait aussi que l’UEFA se soucie des problèmes financiers des clubs de l’Est car bientôt il n’y en aura peut-être plus aucun pour s’engager en Europe.

 

 

L’affiche des quarts de finale de Coupe de Roumanie : CFR – Dinamo

Les Dinamovisti rendaient visite aux joueurs du CFR hier soir dans le cadre des ¼ de finale de coupe de Roumanie.

Les deux équipes évoluaient en 4-3-3. Le CFR comme à son habitude avait un fort accent lusophone avec les Rui Pedro, Bastos et consorts alors que les Dinamovisti faisaient la part belle aux locaux avec notamment le capitaine Munteanu ou encore l’avant-centre Alexe. A noter la présence d’Issa Ba, positionné en n°10. Du côté du CFR, Godemèche n’était pas sur la feuille de match.

Le match partait sur un bon rythme et à la 2è, l’ailier Sougou trouvait la tête de Kapetanos qui croisait trop sa frappe. Côté CFR, on essayait de mettre le pied sur le ballon, passant principalement par le côté droit alors que l’équipe de Dorinel Munteanu (coach du Dinamo depuis un mois) essayait de trouver des solutions verticales directes depuis les pieds de Catalin Munteanu ou Issa Ba. A la 15è, un petit festival de Matei dans la surface donnait un premier frisson aux locaux mais le centre en retrait était mal repris par Pulhac. Le tournant du match se situait à la 30è avec le deuxième carton jaune pour le milieu défensif du Dinamo Boubacar. Certes il y est allé avec le pied en avant mais Muresan a également accentué le choc. A la 33è sur une grosse frappe de Muresan, Kapetanos ne parvenait pas à profiter d’un mauvais dégagement du gardien adverse. A la mi-temps, le score était de 0-0 avec une domination du CFR peu concluante.

Les joueurs du CFR continuaient de se montrer pressants au retour des vestiaires mais c’est bien le Dinamo qui ouvrait la marque à la 61è. Sur une longue balle de Matei, Alexe loupe son contrôle qui finit cependant en contrôle orienté qui prend à défaut le dernier défenseur du CFR Ivo Pinto. Alexe plein de sang-froid trompe le gardien portugais Felgueiras du gauche (0-1). A la 65è, Bastos remet les deux équipes à égalité. Suite à un centre en retrait, sa feinte de frappe met 3 défenseurs à terre et il marque aux 6m d’une frappe croisée imparable (1-1). Le reste des 90 minutes est assez peu intéressant, hormis une action qui aurait pu offrir un penalty aux visiteurs sur un pied haut de Piccolo.

Lors des prolongations, la fatigue se fait sentir des deux côtés et les locaux ne se montrent guère dangereux. Finalement à la 101è, l’aboyeur Muresan frappe un coup-franc de 25m à ras de terre qui passe sous le mur et trompe le gardien (2-1). La messe est dite.

Le CFR est qualifié pour les demi-finales de coupe de Roumanie. Les joueurs de Paulo Sergio ont beaucoup souffert pour se défaire de joueurs du Dinamo qui ont joué 90 minutes à 10, puis même à 9 pendant la prolongation. Les locaux se sont comme souvent servi du talent de Rui Pedro, Bastos et Sougou. Kapetanos, bien qu’ayant eu beaucoup de ballons, n’a pas su trouver la mire. Le vétéran Muresan (à ne pas confondre avec Gheorge Muresan, ancien joueur de NBA) a été excellent, aidant bien une défense qui ne s’est pas montrée à son aise face au jeu long d’Issa Ba et à la technique d’Alexe.

 

 

Les joueurs de Munteanu ont fait un match courageux à l’image de leur gardien Balgradean qui a longtemps repoussé l’échéance. Les milieux Munteanu et Issa Ba ont été très bons que ce soit dans la récupération ou l’utilisation du ballon. L’ancien Castelroussin a fait admirer sa technique et sa vision du jeu, étant sans doute le meilleur joueur sur le terrain hier. Comme souvent, Alexe s’est montré décisif sur le peu de ballons qu’il a eu à jouer. Son sens du placement et sa superbe technique en mouvement en font un des meilleurs attaquants du championnat.

Dans les autres matchs, le Petrolul et l’Otelul se sont qualifiés. On attend ce soir pour connaître l’adversaire du CFR avec un sympathique Rapid-Astra.

On se retrouve la semaine prochaine avec les matchs de coupes d’Europe. Le CFR ira défier MU à Old Trafford pour jouer la 2è place du groupe (ça s’annonce compliqué au vu des derniers matchs) alors que le Steaua devra aller chercher un point à Copenhague pour se qualifier.

 

La revedere.

 

Tristan Trasca

 

On est toujours sur Facebook. Et on a mis une superbe vidéo de l’esthète Dobrin.

En bonus, le but du fiston Hagi 15 ans. http://www.youtube.com/watch?v=HWnC3VcWlho

Et la bio de Gheorghe Muresan pour les fans de ballon orange : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gheorghe_Mure%C8%99an

 

Roazh Takouer

4 Comments

  1. Pas d’inquiétudes, le fair play financier sera salvateur. Les clubs d’europe de l’ouest genre chelsea, real madrid etc s’aligneront et paieront également les joueurs 1000 euros par mois. Le football de l’est sera sauvé, parole de platini !

  2. Pourquoi HorsJeu.net n’organiserait pas la Coupe d’Europe des clubs sans pognon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.