Qäbälä – ASSE (1-2) : la Forez Académie regoûte à la verveine

Et moi pendant c’temps là, je bats les Azéris. Et moi pendant c’temps là, j’entrevois la qualif’. Lala lalalala.

Le match résumé en 1 phrase : « Job is done »

Les Verts devaient gagner, ils l’ont fait. Rien à redire. Face à une équipe d’une faiblesse absolue, on a claqué du fessier pendant 20 minutes, encaissé un but gag avant de remettre les pendules à leur place comme on dit chez Ribéry. Les Verts sont en bonne position pour passer les poules, et ça c’est beau.

 

La compo :

Une compo classique. Enfin presque. Oui, vous l’avez vu, Pogba est titulaire en défense centrale. Galtier doit vouloir le garder sous pression au cas où, mais bordel que ça fait mal aux yeux… Après, ça reste Qäbälä en face, une équipe au mieux de Ligue 2. Il ne devrait pas trop avoir de soucis. En principe.

 

Le mâche :

Alors on a même pas le temps de finir sa 1e pinte que les Verts ont déjà failli marquer. Centre de Malcuit pour KMP qui contrôle et frappe au point de penalty, parade du gardien. Beric est pris à contre-pied derrière et ne peut pousser la balle au fond (1e). Bordel, ça sent bon la toutoune ! Tannane s’échauffe et frappe à 25 m pour une parade difficile du gardien après rebond (6e) alors que Saivet envoie un tir sur Mars (14e). Mais les Verts dominent, b’let ! 79% de possession, Sainté confisque la balle et la lâche moins qu’un Lyonnais avec son « yavaitpénaltysurnilmar ». Non, il n’y avait rien, tout le monde le sait. Nîmois. Bref, on se sent bien. Un peu trop même. Du coup, on lâche un peu la gonfle, et les Azertys en profitent pour (ben tiens) JOUER AU FOOT ! Non mais on aura tout vu. Et vas-y que ça envoie de la frappe en cloche (16e) ou à ras de terre de 25 m (29e), et vas-y que j’essaie de partir tout seul en contre pour marquer (28e). Oui, un mec est parti tout seul en contre. Pourquoi ? Ben parce que mon Florentin, ce génie, a encore fait le fou en essayant de dribbler en tant que dernier défenseur. Il retient le mec par le bras, normalement c’est rouge, il s’en tire avec un jaune. J’en ai déjà marre de lui. Après avoir bien entamé la partie, Sainté subit et logiquement encaisse un but. Coup-franc d’Eyubov que Ruffier repousse difficilement, reprise d’un Azerty que Selnaes détourne sur la barre, Ruffier est au sol et ne peut empêcher Gurbanov qui a suivi de pousser la balle au fond (1-0, 39e). Bordel, ces mecs ne pouvaient marquer que sur un but gag de toute façon. Et voilà on se retrouve menés au score par une équipe de merde qui va passer le reste du match à 11 dans sa surface. A moins que… MAIS OUI ! Mon Oussama qui marque enfin sur coup-franc : une praline flottante de 35 m sur laquelle le gardien a sorti les gants en emmental (avec pleins de trous) pour notre plus grand plaisir (1-1, 45e). Petit moment de flottement à la Divette quand même, car Tannane a semblé plus rageur que festif sur son but et on a pu penser que le ballon avait filé à côté. La mi-temps est sifflée juste derrière, merci Oussama.

On est reparti et le gardien azerty va encore nous filer un sacré coup de main. Alors que j’exposais à mon ami Fouillasse que ce pitre ferait mieux de se concentrer sur son jeu au lieu de faire tourner la balle autour de ses hanches pour faire le malin, cette saucisse envoie une relance à la main, plein axe. C’est directement sur Saivet qui lance immédiatement Beric en profondeur. Tir croisé, petit filet, il a marqué on va gagner (1-2, 53e). 10 minutes plus tard, mon Robert sort, encore sa putain de cuisse qui lui fait mal, mon Søderlove rentre. Plus grand-chose derrière, les Verts seront inquiétés sur des cafouillages mais rien de très sérieux, et de l’autre côté, RAS. Victoire, c’est ce qu’on voulait.

Et voilà, il fallait gagner 2 fois contre Qäbälä, c’est fait. Mayence a explosé contre Anderlecht, du coup une victoire contre les casques à pointe dans 3 semaines et c’est la qualif dans la poche, même si un nul pourrait suffire. Pendant ce temps là, Nice se prend des buts d’un Coréen et sort de l’Europa League avec 3 défaites en 4 matches. Mais il parait que Sainté ne la joue pas à fond. Ben si. Saint-Etienne coupe d’Europe, bl’et. SAINT-ETIENNE COUPE D’EUROPE !

Une bien belle soirée à la Divette

Les buts :

 

Les notes :

Ruffier (je ne sais plus quoi dire, 3/5) : il prend un but gag mais sinon, il a été impeccable sur les rares arrêts qu’il a eu à faire. Sa régularité impressionne, mais du coup on répète toujours la même chose : il est bon.

Malcuit (hyperactif, 3/5) : j’aime beaucoup ce qu’il apporte sur son aile. Solution permanente pour écarter le jeu, il distille en plus de bons centres qui n’ont malheureusement pas trouvé preneurs. Définitivement installé au poste, KTC va avoir du mal à le déloger

Perrin (say cap’tain, say what, 3/5) : et pendant ce temps là, Rami est toujours appelé en équipe de France. Le lobby des mecs qui ont un cheveu sur la langue (emmené par Franck Provost, le coiffeur des stars) est décidément bien puissant.

Pogba (« je veux rester », 1/5) : alors oui, mais nous, on veut que tu partes. Sérieusement, je l’avais déjà dit au match aller que tes putains de dribbles allaient nous coûter cher, là t’es pas passé loin de la correctionnelle. Ta faute, c’est rouge.

M’Bengue (erreur de casting, 2/5) : il a pas coûté cher mais on sait pourquoi. Mon dieu qu’il est nul. Il a l’air gentil hein, mais il est mauvais. Aucun impact offensif, une défense douteuse, bref, remettons vite Polomat à la place ou à la limite KTC qui peut aussi jouer à ce poste.

Selnaes (11 mois, 3/5) : privé de sélection pour 1 an environ, Ole va avoir du temps à consacrer à Sainté. Du classique pour le classieux Novégien : des ouvertures soyeuses, des récupérations autoritaires, mais aussi une reprise de volée moisie. On ne peut pas tout réussir dans la vie.

Veretout (à l’épaule, 3/5) : je me rappelle l’avoir vu désosser un azerty à l’épaule, j’ai aimé. Sinon, rien à signaler, il a fait son match sans coup d’éclat. Mis à part une frappe de loin mais bon… Gros passage à vide entre la 20e et la 40e minute quand même.

Saivet (maigrichon, 3/5) : il a perdu un peu de ses grosses joues de hamster, je le reconnais plus. Comme Veretout, il a fait son match et il a plongé au même moment. Qäbälä a marqué puis il a remis le pied sur le ballon et tout s’est mieux passé.

==> remplacé à la 74e par Pajot (non noté), préféré à Dabo pour je ne sais quelle raison. Bref, rien à signaler, du Pajot dans le texte.

Monnet-Paquet (kevinoutai, 2/5) : il s’est signalé très tôt dans le mâche avec cette frappe dès la 50e seconde puis… Plus rien. Complètement absent des débats, Kevin a erré sur le terrain comme un neurone dans la crâne de Lopes. Pas vu, pas pris, pas bien.

Beric (efficacité, 4/5) : 1 tir, 1 but. Le mec s’emmerde pas comme Cavani à croquer 50 occases avant d’en marquer une. Bon, le point noir c’est qu’il souffre encore de la cuisse, blessure récurrente après s’être fait les croisés.

==> remplacé à la 62e par Søderlund (non noté), que j’aime malgré tout. Oui, malgré tout ce qu’il rate ou ne fait pas sur le terrain.

Tannane (but à Bakou, 4/5) : Tannane, Tannane, Tannane, lalala lalalalalala… Il peut dire merci au gardien : il lui a suffi de cadrer sa frappe et c’est rentré. Sinon, il semble toujours un peu en dedans et n’effectue jamais le boulot d’un ailier avec cette tendance à chaque fois à rentrer dans l’axe. +1 pour son but très important avant la mi-temps.

==> remplacé à la 84e par Roux (non noté), trop peu pour être vu.

 

Les adversaires : niveau CFA, pas mieux. Je le redis, et je le maintiens. Qäbälä c’est nul à chier. Surtout leur gardien.

 

La question minitel : la question renoue avec la verveine.

Il fallait gagner, les Verts l’ont fait. Et pourtant, ça avait mal démarré. Mais le niveau de peintres de cette équipe de Qébélé (parait qu’il faut dire ça comme ça) les a vite rattrapé. Vous en retenez quoi de ce mâche ?

 

Surprise puisque c’est le parcage stéphanois qui remporte la mise. Bon, on se permet de tailler aussi les quenelles, c’est normal. Après, ça se tient entre le petit gardien en mousse de Qébélé, la frappe qui fait enfin mouche de Tannane et Pogba qui veut tirer les coups francs alors qu’il n’arrive même pas à faire un match sans boulette. Il a récemment déclaré qu’il voulait terminer sa saison ici : c’est bien, mais c’est pas dit que tu la termines sur le terrain par contre.

 

Roland Gromerdier

 

L’avis d’en face, tu te doutes bien qu’il n’y en aura pas.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, viens donc le saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

3 commentaires

  1. Toujours au top cette académie, merci beaucoup pour cette chronique ! Par contre je ne suis pas d’accord quant au point de vue développé sur le niveau de l’adversaire. En effet, si on fait abstraction des 20 premières minutes et des deux cadeaux, je les ai plutôt trouvés bons dans la circulation de balle, l’envie de jouer. C’était assez juste techniquement, agressif dans les duel et en nombre dans notre surface, bref, il fallait aller la chercher cette victoire ! Je mets une pièce sur le fait qu’ils ne finiront pas à 0 points et qu’ils nous permettront d’obtenir la première place du groupe… ;-)

  2. Merci Ferdi pour le commentaire. Qäbälä j’ai trouvé ca très très faible. Meme s’ils ont été meilleurs que dans le Chaudron, ça reste pas terrible. Et leur gardien nous donne 1,5 but quand même. Bref, il fallait gagner et même si j’ai peu d’espoir, on va prier pour que les Azertys fassent l’exploit contre Anderlecht. C’est pas impossible non plus car les Belges ont deja perdu contre le dernier en championnat. S’ils font un peu les faramelans, ça peut le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.