24h dans la vie du RCL.

Tu ne parviens plus à suivre l’actualité du Racing tant les péripéties et autres rebondissements incongrus sont nombreux ?
Au contraire, tu suis tout et a tout compris au fait que Martel a fait semblant de s’être fait entuber par Mammadov alors qu’en réalité il veut juste sauver sa gueule, quitte à ce que le club dépose le bilan ?
Tu es curieux de savoir si le 12 est une secte dévouée au Lider Maximo qu’est ce bon Gervais ?
Tu voudrais connaître les résultats des tests physiques pratiqués nos joueurs ?

Alors, la LICEF (Luissette Investigation Corporation Entertainment & Fricadelle) est heureuse de t’informer qu’elle a réussi à introduire les coulisses du Racing et est fière de te narrer : 24 heures dans la vie du Racing Club de Lens.

5h30 : La journée s’annonce sous de beaux auspices avec une météo clémente. Il pleut un petit crachin vivifiant que le vent à 90km/h fait tomber à l’horizontale. Certes, il y a encore une petite brume mais y’a pas à dire, on a une belle arrière-saison.

6h : Eric Sikora se lève. Il porte son maillot fétiche de nuit. Celui qu’il portait à Auxerre en 98, lors du titre de champion. Il pense à Jean-Guy, à Vladi, à Tony, à ses potes de l’époque. Et pleure. Toutes les larmes de son corps.

6h45 : Le réveil sonne chez Gervais Martel. Madame est déjà levée et a préparé le café-chicoré-Villageoise de son époux. Après des années de mariage, elle représente le socle de la vie de Gervais. Son équilibre.
Il est convoqué à la DNCG cet après-midi. 2h de route le séparant de Paris, il décide de se mettre toutes les chances de son côté en installant un pare-feu sur son Ipad. Ce serait quand même con d’avoir encore un RIB coincé dedans.

7h30 : Antoine Kombouaré arrive à la Gaillette pour plancher sur l’entraînement de la matinée. Aujourd’hui, travail spécifique. Il demande à Bernard, le préposé à la logistique, de bien relever au max les filets derrière les buts : il a prévu de faire bosser les coups-francs à Nomenjanahary et Valdivia.

7h42 : 2 joueurs à l’essai se garent devant la Gaillette. Antoine est très confiant dans leur venue. Faut dire que leur pédigrée parle pour eux. Le premier est l’actuel numéro 6 de Sannois-St-Gratien et a passé 3 ans en D3 Belge. Aguerri, le gars.
L’autre est un peu plus jeune mais lui est conseillé par Pascal Bétrémieux, le dégotteur de talent qui arpente l’Asie Centrale. Il est défenseur latéral et a participé avec le FC Oulan-Bator à la Ligue des Champions d’Asie. Certes, défaite 9-1 au premier tour des éliminatoires face à l’ogre cambodgien du Phnom-Penh United, mais quand même. Ça forge, ces compétitions-là.

8h : Les premiers joueurs arrivent au vestiaire. Pierrick Valdivia est déjà là, à discuter avec Jocelyn Blanchard. Il est tout excité car son oncle lui a offert une tortue à son retour d’un voyage en Grèce. La tortue, quel bel animal quand même.

8h06: Autret se faufile entre la tondeuse garée n’importe comment, 3 fans prêts à dégainer un stylo pour un autographe et Christine, de la compta, un café à la main. Il en profite pour prendre un ballon qui traînait par là et décide de finir sa route en jonglant avec. A cloche-pied. Les yeux bandés.

8h21 : Il pleut à dic et dac, comme on dit dans le Pas-de-Calais. Mais la température reste clémente. Il ne gèle même pas.

8h23 : Wylan Cyprien gare sa voiture sans permis sur le parking des joueurs.

8h29 : René, l’adjoint de l’entraîneur des U9, amène sa brouette avec 2 enfants attachés dedans. Le petit-déjeuner de Cvetinovic est prêt.

8h30 : Début de l’échauffement.
La tension est palpable. Les joueurs savent que le Racing joue gros avec ce passage à la DNCG. Yassin Fortune, 17 ans, sait qu’il est susceptible de quitter Lens à tout moment pour un club anglais. Même s’il sait qu’il est un peu vieux pour intéresser Arsène Wenger, il croit en ses chances de quitter ce club de merde rejoindre un top club européen.

8h45 : Autret, d’un double passement de jambe – feinte de corps, met fin à l’entraînement De Démé N’Diaye. Triple fracture du bassin pour le gentil Sénégalais.

8h55 : Début des spécifiques. Valdivia, Chavarria, Ikoko et Landre se mettent en place pour la série de sprints.
De l’autre côté, séance de CPA pour Nomenjanahary, Autret et Cyprien. Autret, pour la déconne, lance un challenge Golden Barre. Il réalise un 9/10 depuis les 35m. Depuis le point de pénalty, Lalaina réussit à toucher un poteau. Il dédie l’exploit à son épouse, la belle Kelly, coiffeuse au salon Imagin’Hair de Wingles, et s’imagine déjà avec un nouvel écureuil sur la tête.

9h01 : Gervais pense à préparer ses tickets resto. Autant donner tous les gages possibles à la DNCG.

9h05 : Valdivia finit son premier 100m. Il bat son précédent record personnel qui était à 91m sans s’arrêter. Champion Valdi.

9h12 : Gervais attaque l’apéro.

9h45 : Gervais peaufine son argumentaire pour le passage en DNCG. Il a un dossier en béton. Il a même pensé à regarder quels jours étaient fériés en Azerbaïdjan au cas où ça ralentirait un virement.

9h50 : AK lance un Toro. Cvetinovic et Landre sont au milieu.

9h51 : Ikoko et Lala sont évacués après 2 tacles de Landre et Cvetinovic. Ce dernier, excité par la vue du sang se précipite sur la brouette et dévore le petit Dylan, 8 ans et demi.

9h55 : Sikora et Kombouaré s’intègrent au toro et font le cercle avec Moore et Autret. Les 19 autres joueurs pro sont au milieu.
AK arrête le jeu 9 minutes après que personne n’ait touché le ballon. Il vire Taylor Moore du groupe pour « nuisance à la camaraderie de l’équipe pro » et demande à Autret de ne jouer que de l’extérieur du pied gauche.

10h06 : On intègre les 2 joueurs à l’essai pour la suite de l’entraînement. Une petite opposition 11 vs 2. Sikora et Autret remportent l’opposition 7-1. Pendant que Delle va ramasser ses ballons au fond des filets, Cyprien retrouve les genoux de Lala et Ikoko, perdus sur un raid d’Autret. En aparté, Vanoise dénonce à Kombouaré les joueurs qui ont raté des contrôles.

10h30 : Travail tactique, Cyprien se met au point de corner pour travailler les combinaisons. Après 5 corners à la rémoises ratés, AK met fin à l’exercice. Sikora, qui a assisté au loin à la séance, a du sang qui lui coule des orifices oculaires.

10h45 : A cause de la brise qui soufflait, 4 rangées de sièges s’envolent de la Marek. Vanoise susurre à Blanchard qu’il soupçonne un complot des Ultras pour nuire à l’image du club. Il lui donne une liste de supporters à interdire du stade.

11h02 : Josiane, du marketing, reçoit un fax de la présidente de l’Association pour la sécurité routière. A priori, ils voudraient faire un film avec Wylan Cyprien.

11h30 : Valdivia reçoit un paquet de la Fédération française d’athlétisme. C’est un T-Shirt dédicacé par son idole, Yohann Diniz. Fou de joie, il rejoint la salle de soin pour massages. Au pas de marche.

11h45 : Fin de l’apéro, Gervais se met en route pour la capitale. Sa femme le rattrape alors qu’il passait le portail.
« T’as oublié tes claquettes et ta flûte mon chéri. Je t’ai mis une Suze au fond du sac, pour la route. »
Heureusement qu’elle est là. A quoi ça se joue des fois, la survie d’un club professionnel.

11h55 : Valdivia arrive à la salle de soins. Vanoise lui balance une serviette.

12h03 : Face à son rétro, Gervais prépare son intervention face à la presse. « Ahahah, je ne suis pas inquiet, vous allez voir qui on aura comme actionnaire« .

12h06 : SMS d’Arsène Wenger à l’attention de Yassin Fortune. « Oui« .

12h30 : Rassemblement à la cantine.
Aujourd’hui tripes-andouillette-steack à cheval pour Cvetinovic. Les autres ont droit à une escalope milanaise-pâtes blanches.

12h32 : Club familial au grand cœur, le Racing a ouvert aujourd’hui ses portes à l’Association des myopathes cul-de-jatte du Pas de Calais. Robert et Yvon, 91 et 96 ans, dépassent Valdivia dans la file.

12h44 : Chavarria demande le sel à Mathias Autret qui lui envoie de volée, en aile de pigeon depuis la table du bout de la pièce. La salière revient se poser sur la table de Mathias après une volte au-dessus de l’assiette de Chavarria.

12h59 : Vanoise balance Taylor Moore à Kombouré : « Il a pris 2 desserts« . Le jeune Anglais est prié d’aller s’entraîner avec la CFA.

13h : Yassin Fortune reçoit une notification FB. C’est Arsène Wenger qui lui offre une vie sur Candy Crush.

13h30 : Temps calme. Valdivia s’allonge pour 45 minutes de sieste. Il se laisse complètement aller, l’entraînement de ce matin l’a vidé. Il tombe de sommeil très vite et plonge lentement dans ses rêves.

13h31 : Après être passé dans le couloir de la direction, Eric Sikora s’arrête devant la photo de l’équipe fêtant la victoire contre le Grand Milan. Il se met en PLS contre une photocopieuse et pleure.

13h41 : Dans leur chambre, Autret et Cyprien lancent un FIFA sur PS4. Cyprien prend Barcelone, Autret joue avec Zulte-Waregem. A 12-0, Cyprien ragequit.

13h45 : Cvetinovic et Nanizayamo se lancent dans un bras de fer. Après 3 tables cassées, Cvetinovic décide qu’il a gagné et lance plutôt un DVD. Aujourd’hui, ce sera « Le silence des agneaux ». Il découpe des copeaux de la table en bois, et les grignote devant le film.

14h30 : Reprise de l’entraînement.
Les 2 joueurs à l’essai sont introuvables. Ils semblent avoir quitté le site sans prévenir. Blanchard est furax « pour une fois qu’on en avait 2 bons« . Vanoise les traite de Judas. En connaisseur. En représailles, parce qu’il fallait un bouc-émissaire, Taylor Moore est mis à l’amende par le club.

14h32 : Une petite averse commence à tomber.

14h36 : Kombouaré décide de rentrer sous le dôme pour finir l’entraînement sur le synthé. En extérieur, les ballons flottaient et les joueurs avaient de l’eau jusqu’aux genoux.

14h37 : Exercices devant le but. Autret n’est autorisé qu’à jouer du pied gauche, mains attachées, avec un medicine-ball.

14h45 : AK sort Autret du jeu après ses 8 lucarnes consécutives depuis le rond central.

15h01 : L’agent de Valdivia est fier de le contacter. Il a gratté un contrat pub pour les caravanes Fendt. En plus, le mec du marketing lui a laissé sous-entendre qu’il lui lançait libre accès au camping-caravane de Stella-Plage tout juillet.

15h06 : Une tribune de Bollaert s’envole et Cvetinovic reçoit une poutrelle métallique de 3 tonnes sur le crâne. Il met un steri-strip et repart s’entraîner.

15h30 : Gervais, Blanchard, Papin et Valcke entrent dans les locaux de la DNCG. Gervais lance à la presse qui l’attendait un « Y’a rien qui va mal » tandis que Blanchard essaie de déverrouiller l’Ipad. Papin prépare la flasque de Villageoise de Gervais, au cas où il aurait la gorge sèche pendant son argumentaire.

15h31 : Mammadov envoie un SMS à Martel « T’as pensé à prendre du Pétrus ? LOL« .

16h02 : Arsène Wenger envoie un Snapchat à Yassin Fortune. La photo du vestiaire de l’Emirates, avec un maillot « Fortune » accroché entre celui d’Özil et de Sanchez.

16h06 : Valdivia reçoit un Snapchat de Jean-Louis Garcia avec une photo du vestiaire de l’équipe Cécifoot.

16h45 : Cvetinovic file pour rejoindre son autre taff : il est désosseur aux abattoirs de Billy-Berclau. Paraît qu’il est le premier employé du site à ne bosser qu’à mains nues. Il y retrouve son ex-coéquipier, Guirane N’Daw, occupé à dépecer un bœuf avec les dents.

17h02 : Gervais sort de la DNCG. « On est confiant dans notre dossier. On leur a présenté la vente de Moore, GBamin, l’hypothèque de la Gaillette et un ticket Euromillions gagnant à coup sûr toutes les garanties financières pour finir la saison sereinement. »

17h05 : Sortie de la Gaillette, les joueurs sont sollicités par quelques supporters pour une photo ou un autographe. Une grand mère en fauteuil roulant est bousculée dans l’euphorie générale, mais réussit à rattraper Pierrick Valdivia en rampant. Son idole.

17h08 : Un émissaire de Disneyland Paris, glissé parmi les supporters, demande à Lalaina si un rôle de doublure de Tic (de Tic et Tac) l’intéresse. Le Malgache sourit et dévisse la proposition en tribunes.

17h09 : Le ballon de Lalaina a cassé 3 rangées de sièges en Trannin niveau 0. Vanoise envoie un message à Gervais Martel : « J’ai le nom du coupable« .

17h10 : Un drapeau « Allez Lens » est agité par 2 fillettes de 4 et 5 ans le long de la main courante du terrain d’entraînement. Vanoise appelle immédiatement les CRS, qui maîtrisent les dangereux hooligans mettant en jeu l’intégrité des joueurs et des familles peuplant le site à coups de tonfas dans les tibias. 3 ans d’IDS pour les fauteuses de troubles « qui ont fait courir un danger de mort aux joueurs« .
Précautionneux, Kombouaré récupère le sang des enfants dans un gobelet. Cvetinovic sera content.

Les membres de la DNCG lors de la présentation du dossier lensois.

18h10 : La DNCG publie un communiqué pour annoncer le report de la décision à la fin de semaine et rétrograde le Racing à titre conservatoire.

19h02 : Pierrick Valdivia rentre chez lui.
Josette, 56 ans, rentre à vélo du Cora Lens 2 avec 12 packs d’eau dans sa petite remorque. Elle double le véhicule de Pierrick et le salue en le dépassant. L’habitude, ça crée du lien.

19h08 : Gervais Martel convoque une conférence de presse pour le lendemain. « Je vous présenterai mon plan quinquennal comprenant 3 participations européennes et une coupe nationale, grâce à l’apport de notre investisseur, dont vous verrez qui c’est prochainement« .

20h01 : Le jet d’Arsenal se pose sur le tarmac d’Heathrow. Yassin Fortune est accueilli par Arsène Wenger, contrat et maillot à son nom à la main. Il s’agira de son premier contrat pro.

21h15 : Eric Sikora regarde une vidéo Youtube des plus beaux moments d’Aruna Dindane. Des larmes lui montent aux yeux en entendant « pas pour Dindaaaaaaannnnnnnnnnnnnneeeeeeeeeeeeeeeee« .


22h02 : Cvetinovic rentre sans sa salle des trophées personnelle, et y ajoute la carcasse de Guirane N’Daw.

Luissette @R_Direktor

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

4 commentaires

  1. Cette très belle enquête manque un poil de lacrymos, tout de même, quand bien même Eric pleure beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.