AC Ajaccio – Nîmes (2-0) : L’Aiacciu Académie livre ses notes

Envie, solidité, solidarité, efficacité, bonne mentalité, maîtrise. Les Acéistes ont réunis tous les ingrédients pour réaliser leur deuxième série de cinq matchs consécutifs sans défaite en Ligue 2 cette saison.

On aurait beaucoup de choses à dire sur le match mais faut pas déconner, on n’a pas le temps, on rejoue vendredi.

(Ricardo) FATTI DIVERSI :

– L’Orsi Ribelli avait réservé un accueil très particulier à Toifilou Maoulida.

banderole Maoulida ACANO

– Et ils ont joint les paroles aux actes avec de jolis “Maoulida est une salope” qui ont retenti en Faedda.

– Mr Castro, l’arbitre de la rencontre, a innové dans la connerie en excluant tous les jeunes ramasseurs de balles, qu’il jugeait trop lent. C’est vrai que sans eux, ça va plus vite…

ANNUTAZIONI :

Riffi Mandanda 3/5 : Il répond présent dès que ses coéquipiers ont besoin de lui.

Anthony Lippini NN : Il s’est fait mal aux couilles. Et il a vraiment du souffrir, parce qu’il en a des grosses. Sorti blessé avant la mi-temps. Remplacé par Claude Gonçalvès, 43ème minute, 3,25/5 : Il a failli donner une passe décisive à Toudic sur l’un de ses premiers ballons. Par la suite, il a mieux entretenu son couloir qu’une femme de ménage.

Pape Cissé 3,5/5 : C’est notamment grâce à son bon placement et à sa faculté à dégager le danger que l’ACA n’a pas pris de but face à une équipe qui venait d’en marquer 12 en trois matchs.

Zakaria Diallo 3,5/5 : Si on sait désormais que la femme de Maoulida aime la levrette, on a également appris que Maoulida aimait faire l’étoile de mer. Face à Diallo, il n’a pas bougé et n’a rien proposé. Comme tous les autres attaquants nîmois.

Peponse Maoulida banderole ACANO

Zié Diabaté 3,5/5 : Que de progrès dans la concentration et le marquage. Et puis, il a apporté un supplément d’âme et de solutions offensives, surtout en fin de match.

Laurent Abergel et Vincent Marchetti 3/5 : Le saviez-vous ? Il est très compliqué de différencier les deux sur un streaming. Mais Abergel s’est plutôt contenté des tâches défensives alors que Marchetti a moins défendu que d’habitude.

Johan Cavalli 3,5/5 : Cela faisait longtemps qu’on ne l’avait pas autant vu dans la surface adverse. Un positionnement qui lui a permis d’inscrire un but de renard. Avant de reculer et de passer son temps à écarter le jeu.

Mouaad Madri 3/5 : Un dilemme s’offre à Olivier Pantaloni : de nouveau titularisé sur un côté après une pige réussie en pointe, Madri a raté la quasi-totalité de ses centres et une tête à la 80è alors que le but s’offrait à lui, malgré une belle volonté. De son côté, Toudic, en pointe, a brillé. Alors, Madri ou Toudic en pointe ?

Riad Nouri 4/5 : Nouri contre Nîmes c’est comme toi quand tu revois ton ex avec qui ça s’est mal passé : tu veux lui faire la misère. Du coup, Nouri a marqué, fait des petits ponts, des coups du sombrero, a dribblé, fait une passe décisive, a trouvé des bonnes passes qui ont fait la différence.

Julien Toudic 3,5/5 : Il a réussi la performance rare de convertir la plupart de ses touches de balles en occasions de buts. C’est lui qui, par exemple, frappe en premier sur le but de Cavalli et il trouve la barre en fin de première mi-temps.

I RIMPIAZZANTI :

Rayan Frikèche, 77ème minute, NN : C’est sur l’une de ses grandes chandelles que Nouri marque le deuxième but acéiste.

Marvin Diop, 84ème minute, NN : RAS.

Perfettu

Perfettu Erignacci De l'Aiacciu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.