AJ Auxerre – AC Ajaccio (0-0) : L’Aiacciu Académie livre ses notes, I Sanguinari y était

2

Deux semaines après un déplacement en solo à Laval, I Sanguinari s’est joint à l’Orsi Ribelli, venu en nombre, à Auxerre. Un régal.

View post on imgur.com

Le plus gros regret d’I Sanguinari dans ce déplacement ? Ne pas avoir ramené une caisse de vin de Chablis, où était logé l’ACA. Le reste ? Parfait. Ce sont deux convois de membres fidèles et de leurs amis qui sont partis de Paris, en direction de la ville de Guy Roux. Autant ne pas faire durer le suspense : nous n’aurons pas vu Guy Roux. Juste l’auto-école Guy Roux. Bien maigre consolation.

View post on imgur.com

Pour se consoler, il faudra attendre d’être en parcage visiteurs. Outre les 6 membres d’I Sanguinari, ce sont 49 membres de l’Orsi Ribelli qui garniront le kop, l’un des plus importants de l’ACA à l’extérieur cette saison. Au programme, des chants, des insultes, un petit feu, des orteils gelés, des coups de tambour, un mégaphone, une buvette qui prévoit 10 sandwichs pour 60 supporters et de la joie. L’ACA reste invaincu en 2016 grâce à un match bien maîtrisé défensivement et quelques contres timides. On s’en souviendra longtemps.

View post on imgur.com

(Ricardo) FATTI DIVERSI :

– Quand tu te promènes dans les rues d’Auxerre, tu as l’impression d’être revenu au Moyen-Age.
– Auxerre, c’est la seule ville dans laquelle tu peux encore croiser des Peugeot 104.
– Auxerre, c’est la seule ville au monde où tu as l’impression que tous les gens que tu croises ne sont pas normaux.
– Le supporteur de l’AJ Auxerre qui a répondu “Ajaccio, c’est la France !” aux “J’encule l’Etat français” du chop ajaccien a sans doute dit la pire connerie de son existence.
– Si l’on en croit les chants du parcage ajaccien, Guy Roux, Jean-Pierre Treiber et Emile Louis sont les parents de tous les habitants d’Auxerre. On a chanté des “Ta mère, c’est Guy Rouuuux !”, des “Ton père, c’est Treiber !” ou encore des “Ton père, c’est Emile Louis” et des “Ton père, c’est Guy Rouuuux !”.
– Merci à tous les joueurs, ou presque, qui sont venus nous saluer et donner quelques maillots. On vous aime putain.

View post on imgur.com

ANNUTAZIONI :

Riffi Mandanda 4/5 : En plus de bonnes et rassurantes prises de balles aériennes et au sol, il s’est couché plus vite qu’une prostituée ajaccienne. Sauf que lui n’écarte pas les jambes, il déploie ses tentacules pour détourner les frappes adverses. Bel arrêt à la 22ème minute.

Zié Diabaté 3,5/5 : Face à Auxerre, Diabaté a rimé avec bonnes relances, bons choix, bonne entente avec Madri et sécurité. L’un de ses meilleurs matchs à l’ACA.

Pape Cissé 2,5/5 : Il n’est pas passé loin du carton rouge en première mi-temps suite à deux grossières fautes évitables. Il s’est repris en deuxième mi-temps avec plus de sérieux. MAIS APPLIQUE TES TRANSVERSALES GROS, ça m’énerve.

Zakaria Diallo 3,5/5 : Si l’ACA est, avec 4 buts encaissés, la meilleure défense de la phase retour de Ligue 2, c’est en grande partie grâce à Diallo. A Auxerre, il a fait preuve d’une sérénité à toute épreuve, ne cédant jamais à la précipitation.

Anthony Lippini 3/5 : Il a plus harcelé son vis-à-vis qu’un pédophile de 62 ans se faisant passer pour un ado n’harcèlerait une mineure sur Internet.

Vincent Marchetti 3/5 : Sa qualité technique a permis de se sortir rapidement de la cacophonie du milieu de terrain, à plusieurs reprises.

Laurent Abergel 3/5 : Encore une fois très précieux à la récupération mais surtout une bonne projection offensive, avec même une grosse occasion solo à la 41ème minute.

Johan Cavalli 3/5 : Il a, encore une fois, joué très bas. Non pas au dessus de Marchetti et Abergel mais à leur hauteur. Très maladroit dans son jeu long, il a été plus précis et plus inspiré dans son jeu court et au sol.

Marvin Diop 3/5 : Cela faisait longtemps qu’on ne l’avait pas vu être aussi offensif. Plusieurs occasions franches, dont une reprise à la 33e minute, mais la drôle d’impression (peut-être fausse) qu’il n’osait pas totalement.

Mouaad Madri 3,5/5 : On a retrouvé le Mouaad Madri qui avait fait l’amour au PSG la saison dernière : celui qui dribble et impressionne à tout-va. Il a fait le show à plusieurs reprises en éliminant facilement les Auxerrois. Mais ce n’est pas tout puisqu’il a été extrêmement disponible pour ses coéquipiers. Le côté gauche Diabaté/Madri a d’ailleurs bien fonctionné. Un peu moins en vue en deuxième période.
C’est pas Madri, c’est Neymar putain.

madri

Julien Toudic 2/5 : Match compliqué pour lui avec peu de ballons touchés et des mauvais choix offensifs.

I RIMPIAZZANTI :

Christophe Vincent, 75ème minute, NN : Pour son retour – et c’est drôle -, il a échangé son maillot avec son homonyme auxerrois, Alexandre Vincent.

Cheick Timité, 78ème minute, NN : Première apparition dans le groupe pour le jeune attaquant et premières minutes jouées en pro. Et on sent qu’il a un bon jeu de jambes et de corps. Malheureusement, il a beaucoup.. glissé.

Perfettu

2 thoughts on “AJ Auxerre – AC Ajaccio (0-0) : L’Aiacciu Académie livre ses notes, I Sanguinari y était

  1. Super sympa à lire comme d’habitude même si le sort sportif de l’ACA m’en touche une sans faire bouger l’autre

  2. Mais vous êtes vraiment chauds, ou on va quand même vous poutrer comme d’habitude, ce soir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.