La 8è journée de Liga I avec la Tuicacadémie

Contient un bonus 1/16e de coupe

Buna ziua! Une nouvelle Tuica avec le point hebdo sur la Liga I, le joueur de la semaine et des previews des 16è de Coupe pour que tu puisses te faire une petite cagnotte à côté de ton chômage.

Sageata 1–0 Corona

Le promu Sageata voulait se rassurer après sa lourde défaite 5-0 sur le terrain du Steaua. Recevoir Corona, dernier, était une belle occasion de le faire. Mais cela a été très long à se décanter, autant à cause des limites offensives des locaux que des prouesses du gardien adverse Marc. Les locaux ont dû attendre la 83è pour mettre ce but décisif par Mera. Sageata continue son chemin tranquille en Liga I alors que le Corona reste, avec un point en 8 matchs, sur les bases d’un nouveau record.

Gaz Metan 2–1 U Cluj

L’autre cancre de la saison était aussi en déplacement. Gaz Metan a plutôt dominé la première mi-temps mais c’est l’U Cluj qui ouvre le score à la 55è sur une superbe frappe de 30m de Borza. Les locaux reviennent cependant très vite dans le match et plantent l’U Cluj en 4 minutes juste après l’heure de jeu, de manière méritée.

Le Gaz Metan se replace dans le milieu de classement après un début de saison très moyen. Pour l’U Cluj, on reste à deux points en 8 matchs. Le pauvre Ganea ne trouve pas de solutions et devrait peut-être laisser sa place, à moins qu’il tienne vraiment à sa prime de 50 000€ en cas de maintien (pour un salaire mensuel de 6000€ et une prime de 1000€ par point pris) !

tuica1Ganea, un mec qui aimait les arbitres quand il jouait

ACS Poli 0–0 Viitorul

« Un des matchs les plus nuls de ce début de saison » selon les médias roumains. Heureusement, j’étais en train de mater le basket à cette heure-là. Que dire ? Le Poli est très largement rentré dans le rang depuis son excellent début de saison. Après avoir commencé avec 10 points en 4 matchs, le Poli en a pris un en 4 matchs. La panne du buteur Szekely, auteur de 6 des 9 buts de l’équipe depuis le début de saison, est une explication. D’ailleurs, je crois que t’as pas lu le papier sur le foot à Timisoara donc vas-y.

Du côté du Viitorul, certes ce n’est pas une défaite et l’équipe s’est procurée les meilleures occasions mais a buté sur un bon Nuno Claro. Mais le club d’Hagi n’a toujours pas gagné cette saison et reste assez largement en déficit de points. Là encore, le manque de buteur est en cause avec les faméliques deux buts inscrits en 7 matchs par les relégables…

Brasov 1–1 Vaslui

Match très agréable entre deux équipes qui étaient venues pour gagner. Chaque équipe a eu sa mi-temps. Vaslui semblait largement au-dessus pendant 45 minutes mais le but de Surdu à la 42è répondait au péno d’Antal à la 12è. Pour le retour des vestiaires, ce sont les locaux qui prenaient les choses en main. Et Brasov ne fut pas loin de sa deuxième victoire de la saison mais un hors-jeu mal estimé par l’assistant couta une belle occasion à Surdu en fin de match.

Après le match, Ticleanu a donné sa démission du poste d’entraîneur de Brasov. Avec sept points en 8 matchs, le bilan n’était certes pas grandiose mais il y avait du mieux ces derniers temps, surtout avec l’arrivée de Surdu.

Botosani 1–2 Steaua

Un match entre deux équipes invaincues. Pour le Steaua, on s’y attendait ; moins pour le promu Botosani. En première mi-temps, il y avait un monde d’écart entre les deux équipes et c’est logiquement le champion qui menait 2-0 à la pause grâce à Piovacarri et Szukala – qui se faisait un peu pardonner de son erreur en Allemagne.

Mais Botosani a repris la deuxième mi-temps de manière plus enjouée et agressive. Dinu marquait à la 46è et l’espoir d’un exploit se propageait dans le champêtre stade de Botosani. Les joueurs locaux ont réellement tenu la dragée haute aux joueurs de Reghecampf, qui ont souffert comme cela arrive peu en Liga I.

Malgré tout, le Steaua a su conserver son avantage. Botosani perd son premier match mais a démontré qu’il était mieux qu’un tube estival. Pour le Steaua, on ne retiendra que les trois points, la prestation en deuxième mi-temps étant inquiétante.

CFR 1–1 Pandurii

Trois jours après son match européen contre Dnipro, le Pandurii jouait encore à Cluj contre le CFR. Grigoras jouait sa tête lors de cette confrontation contre son ancienne équipe. Et le CFR a encore déçu.

A la 12è, le CFR a pourtant ouvert le score sur penalty par Cadu après une faute sur Florin Costea. Mais petit à petit, le Pandurii a pris le dessus avec notamment un changement de Cristi Pustai juste avant la demie-heure de jeu. Les vifs joueurs du Pandurii ont causé des misères au milieu, très peu organisé, du CFR.

Logiquement, le Pandurii a égalisé à la 57è par Eric sur un but de renard. La dernière demie-heure a été très largement dominée par le Pandurii, malgré tout sous la menace d’un contre des locaux. Malheureusement, le Pandurii ne trouvera pas les ressources pour l’emporter. Cependant, après le match en Europa League jeudi, le Pandurii a impressionné dans sa capacité à répéter les efforts et maitriser le match.

Du côté du CFR, il y a de bons joueurs, c’est indéniable mais chacun joue pour lui. Aucune cohésion, aucun jeu de passes. Il semblerait que le milieu est un no man’s land en termes de créativité. Grigoras pourrait être viré et ce serait peut-être mieux pour lui…

Concordia 1–1 Otelul

Un match anonyme de Liga I et pourtant très disputé. La première période a été complètement dominée par l’Otelul avec l’intenable Astafei. Et c’est d’ailleurs ce dernier qui a ouvert le score à la 48è. Ce but a entraîné l’entrée de Zaharia du côté du Concordia. Coaching gagnant car l’ancien de Severin égalise. Les occasions s’enchaîneront des deux côtés en fin de match sans autre réussite.

tuica2Astafei soutient les manifs contre le projet de Rosia Montana. Bel homme.

L’Otelul reste avec une seule victoire lors des six derniers matchs alors que le Concordia arrête sa mauvaise série de deux défaites consécutives. Les deux équipes se retrouveront jeudi en coupe.

Astra 0–0 Ceahlaul

Lundi soir, l’Astra avait l’occasion de prendre la tête de la Liga I. Les locaux ont largement dominé mais sont tombés sur un grand Jovic dans le but du Ceahlaul. L’entrée à la mi-temps de Budescu a aggravé l’emprise de l’Astra mais nul n’a su scorer. Gaman a failli mettre le but de cette journée d’une subtile déviation à la 94è mais Jovic était imbattable.

A noter le très bon match du Franco-Chypriote Vincent Laban, qui s’est fait sa place au milieu au côté du Japonais Seto. Un bien beau milieu de terrain.

 

L’affiche du week-end :

Dinamo 1–1 Petrolul

Quel match mais quel match ! Le Dinamo est mieux depuis quelques matchs. Malgré tout, ce match était décisif pour l’entraîneur Multescu. Du côté du Petrolul, on voulait continuer à squatter le haut du championnat et frapper un grand coup.

La première mi-temps est plutôt dominée par le Dinamo, plus incisif. Cette bonne période dinamoviste est concrétisée par un bijou de Curtean. Contrôle orienté du droit, demie-volte et volée sans que le ballon ne touche le sol. Lazar, Tucudean et Matei évoluent parfaitement ensemble sur le front de l’attaque. Malgré tout, en fin de première période, Doré marque pour le Petrolul. Le but est refusé pour une charge très légère de Doré sur Fai. Bon…

A la mi-temps, le Dinamo mène 1-0. La deuxième mi-temps est complètement à l’avantage des Loups Jaunes, le Dinamo ne sort plus de sa moitié. A la 51è, le gardien Balgradean sort n’importe comment sur Alcenat, le pied en avant sur le genou du latéral haïtien. Péno et jaune (qui honnêtement aurait pu être un rouge). Guilherme se pointe mais Balgradean repousse. Toujours 1-0. Le Petrolul continue de pousser et le Dinamo a quelques contres. Cela va d’un but à l’autre, c’est superbe. Doré envoie un missile vers la lucarne à la 88è mais Balgradean sort une manchette incroyable. Finalement à la 89è, Juan Albin égalise d’une tête sur un corner.

Mais ce n’est pas fini ! Boudjemaa se retrouve seul face à Balgradean à la 92è mais le gardien gagne son duel. On finit sur un 1-1 et c’était superbe. Le genre de matchs qui devrait durer 4 heures. Le Petrolul a démontré une nouvelle fois sa qualité de jeu malgré ses nombreux absents et n’a jamais laissé tomber.

Pour le Dinamo, ce point est également positif et confirme une bonne dynamique, notamment dans le jeu. Malgré tout, Multescu a pris la porte le lendemain car « l’équipe a besoin d’un électrochoc. » Il y a un mois peut-être mais pas maintenant…

 

L’homme du week-end : Eric du Pandurii

Si vous avez déjà lu la Tuica, vous savez que ce joueur est un de mes préférés en Liga I. Le Brésilien squatte les pelouses roumaines depuis la saison 2007/2008. Après 5 saisons au Gaz Metan Medias et un intermède d’une saison en Ukraine au Karpaty, Eric a signé cette saison au Pandurii pour suivre son mentor Cristi Pustai.

Regarder jouer Eric, c’est du Bonheur. Ce sentiment que le temps s’arrête quand le ballon est dans ses pieds. En effet, Eric semble toujours avoir un temps d’avance du fait de sa bonne vision du jeu. Son pied gauche est également un délice qui comble parfaitement son relatif manque de vitesse. Auteur de 4 buts et 3 passes décisives en 8 matchs de Liga I, Eric a aussi marqué une fois en Europa League et donné 3 passes décisives. Pustai lui donne une liberté complète sur le terrain et Eric lui rend parfaitement en huilant le jeu de l’équipe.

 tuica3Eric le virtuose

Et Eric est ce genre de joueur qui sait aussi allier le beau geste au geste efficace, genre assez rare en Roumanie. Bref un mec à voir jouer !

En plus d’être un excellent footballeur, Eric est également un bon mec. Je l’avais contacté pour venir en aide à un jeune garçon de Targu Jiu atteint d’une maladie assez sérieuse et Eric a fait son possible pour le soutenir sans rien demander. Un Monsieur.

 

Classement

tuica4

Tous les favoris sont là en haut de classement avec le Steaua, le Petrolul, l’Astra et le Pandurii. Soyons honnête, cela sera dur d’aller chercher le Steaua cette année encore. Botosani est la belle surprise de ce début de saison.

Au milieu de tableau, on retrouve des promus solides avec Poli Timisoara et Sageata et aussi des déceptions comme le CFR Cluj, qui ne semble pas trouver de solution ou le Dinamo Bucarest qui devrait vite voir le haut du classement.

Dans la charrette, cela semble déjà fortement compromis pour Corona Brasov et l’U Cluj. Viitorul fait pâle figure également alors que la 15è place devrait être disputée cette saison et une surprise n’est pas à exclure en fin de saison.

 

C’est la coupe cette semaine.

On est déjà au 16è de finale en Roumanie et cela signifie l’entrée en lice des clubs de Liga I. Il y aura quelques belles affiches d’ailleurs qui vous feront certainement rêver.

Bihor Oradea – ACS Poli Timisoara: le club où fut formé le beau Keseru qui squatte actuellement en Liga II reçoit un Poli Timisoara qui a du mal en Liga I ces derniers temps.

Ripensia Timisoara – U Cluj: un des grands noms du football roumain, qui est actuellement en Liga V (CFA2 locale), joue contre une équipe qui n’a pas gagné un seul match en Liga I cette saison. Grosse cote. Mine de rien, le Ripensia a mis 3-0 à l’UTA Arad (club de Liga II) en 32è.

FC Brasov – CFR Cluj et Otelul – Concordia: les deux matchs entre équipes de Liga I.

FC U Craiova – Petrolul Ploiesti : le FCU peut, pour une soirée, retrouver les sunlights avec cette belle confrontation contre le Petrolul. Le FCU vient de signer un attaquant franco-italien qui jouait en Pologne Julian Ripoli. Ça ne devrait pas suffire pour battre la bande à Contra mais il devrait y avoir une belle ambiance entre deux des plus chauds publics du pays.

Rapid Bucarest – Ceahlaul : Le Rapid était le malheureux du début de saison avec une relégation en Liga II alors qu’ils avaient commencé la saison en Liga I. Mais voilà que ce 16è leur offre une belle opposition. L’occasion pour leur nouveau coach Moldovan (oui Viorel) de frapper un grand coup.

Avantul Barsana – Steaua : Une petite équipe de CFA. Les mecs sont bouchers, étudiants, etc. La magie de la Coupe. Le meilleur footballeur de la ville, c’est l’adjoint au maire qui jadis a fait un essai au Steaua. Ils feront au moins une belle fête.

tuica5Une photo du tour précédent quand l’Avantul a tapé une L2 à domicile. Ca te rappelle tes plus beaux matchs en DH ?

Avec tout ça, si vous gagnez pas de pognon avec vos paris à la con…

Tristan Trasca

Ouais d’ailleurs, je devrais avoir l’interview d’un joueur roumain de Liga I bientôt. Des questions ?

2 thoughts on “La 8è journée de Liga I avec la Tuicacadémie

  1. Suggestion de question: est ce qu’il a s’est déjà recruté dans football manager? Je me demande tjr si les joueurs se content de Fifa ou si ils se font un petit kiff de se recruter et tenter de gagner un trophée quelconque.

  2. Suggestion de question: est ce qu’il a s’est déjà recruté dans football manager? Je me demande tjr si les joueurs se content de Fifa ou si ils se font un petit kiff de se recruter et tenter de gagner un trophée quelconque.

    Sinon, super académie cela va sans dire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.