Albanie – Espagne (0-1) : la Tiranal tire sa révérence

0

La Tiranal s’en va comme une princesse

Les coiffeurs ont fait le strict minimum, mais ils nous ont rasé de la compétition quand même

Allez, 3 petits matches et puis s’en vont. Il n’y avait pas de gros espoirs quand on a vu la gueule du groupe qu’on devait se taper, mais au final, on ramène 1 point et le but le plus rapide de l’histoire de l’Euro. C’est déjà pas si mal pour une équipe que tout le monde voyait se faire martyriser.

Srakosha : 3/5. Il ne peut pas grand chose sur la frappe de Torres. Peu inquiété par la suite, les coiffeurs avaient décidé de se friser.

Balliu : 1/5. Haha, merci Sylvinho, quelle bonne blague de revoir ce bon Ivan. Toujours aussi nul.

Ajeti : 2/5. Même un pet a plus de consistance que son match.

Djimsiti : 2/5. D’habitude il joue à l’Atalanta. Là, il jouait dans l’Atlantide, complètement noyé.

Mitaj : 1/5. l’école Jules Koundé des latéraux qui ne savent pas jouer à ce poste.

Ramadani : 1/5. Les Espagnols l’ont bouffé façon tapas.

Asllani : 3/5. Le seul qui a su se montrer un peu dangereux devant.

Asani : 1/5. Presque le même nom que son prédécesseur, mais pas le même niveau.

Laci : 1/5. Meneur de revue plus que de jeu.

Bajrami : 1/5. 10 dans le dos, 1 dans la note.

Manaj : 0/5. Comme le nombre de buts qu’il a marqué en 3 matches.

Sont rentrés : Broja qui a tenté de secouer le cocotier albanais mais il n’y avait aucun fruit, Berisha parce qu’il est sympa, Hoxha pour arrêter le calvaire de Bajrami et Muci pour qu’il participe à la fête.

La bise anale, votre ami, Eli Kobit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.