Angers-Rennes (0-3) : La Breizhou Académie va mieux

Angers a beau être l’équipe de ventre mou par excellence, il n’en reste pas moins qu’ils nous ont fessé deux fois en deux rencontres, notamment en coupe de France et nos arrière-trains s’en souviennent encore. Alors que les Angevins n’ont plus rien à jouer en Ligue 1 avec un coach en partance, nos Rouge et Noir caressent encore l’espoir d’accrocher une compétition européenne. Au vu de notre saison plus que chaotique, même l’Intertoto nouvelle génération qu’est l’Europa Conference League, on prend. Mais pour ça, il faut se hisser à la 6e place et la lutte avec Lens, l’OM, voire Montpellier est rude. Notre calendrier ne l’est pas moins avec notamment le PSG et Monaco en ligne de mire. Il faut donc rouler sur nos voisins du Maine-et-Loire, avant d’aller rendre visite à des Dijonnais qui sirotent des Maï Taï en slip depuis déjà un moment, assurés qu’ils sont de jouer en Ligue 2 l’année prochaine.

Ne vous fiez pas aux statistiques, les Rennais ont totalement maitrisé ce match. Une fois n’est pas coutume, ils ont fait preuve d’un réalisme réjouissant avec trois buts pour autant de frappes cadrées. Pour autant, on ne change pas la recette actuelle : il a fallu une période entière à confisquer le ballon sans rien en faire avant de voir Doku ouvrir le score, tout en se tapant une descente d’organes à chaque demi-offensive adverse, en témoigne le but valable mais refusé car Gomis a été infoutu de s’imposer. Mais à l’inverse du derby face aux Canaris, les hommes de Pep Génésio ont eu la riche idée d’aggraver le score à l’heure de jeu puis en toute fin de match. Riche idée à la fois pour nos slips et pour la course à l’Europe : notre différence de buts est désormais de + 8, là où celle de Lens et de Marseille est respectivement de + 7 et + 5.

On pourra comme souvent s’agacer d’un contenu pas toujours érectile, satisfaisons-nous d’une belle victoire assortie d’un paquet de buts et quelques hommes en forme : Terrier, Doku, Tait ou encore Guirassy, même si les critiques à sont encontre sont justifiées.

Les joueurs :

Gomis : 2/5. Schtroumpf chanceux.

Truffert : 3/5. Parfois plus offensif que nos attaquants. Remplacé par Dalbert (77e, non noté). Si Génésio arrive même à faire de Dalbert un joueur de foot, alors là c’est le pompon.

Aguerd : 3/5. Propre.

Da Silva : 3/5. C’est quoi sa nouvelle manie de disputer les duels aériens la manchette en avant ? Le catch c’est sur RTL9, Damien.

Traoré : 3-/5. Diony lui a donné du fil à retordre. Ca ne peut pas être gage d’un match défensif réussi.

Tait 3+/5. On pensait que Stéphan lui avait largement donné sa chance, mais Flavien fait partie des gars que l’arrivée de Génésio a transcendés. Il poursuit sur sa bonne lancée avec un match abouti et une passe décisive.

Nzonzi : 3/5. Comme d’hab’, aimant à ballons. Parfois au prix de ralentissements du jeu assez pénibles.

Camavinga : 3/5. Costaud. J’aimerais encore plus d’apport offensif. Remplacé par Grenier (77e, non noté), qui lui fait partie des perdants de l’arrivée de Pep. Mais ses entrées nous seront utiles.

Bourigeaud : 3/5. Positionné très haut, il a bien ouvert le jeu encore une fois, à l’instar de sa passe pour Tait sur le deuxième but. Remplacé par Del Castillo (90e, non noté), merci d’être passé.

Terrier : 4+/5. L’homme en forme des Rouge et Noir, encore un but et une passe dé pour Martin, qui revit depuis l’arrivée de Génésio et surtout son maintien dans l’axe. Remplacé par Guirassy (64e, non noté) qui fait taire nos critiques avec un nouveau but plein de technique et de sang froid. Ce rôle d’impact player peut très bien lui convenir en cette fin de saison.

Doku : 4/5. Passé en quelques semaines de flop surpayé à facteur X dont le retour était tant attendu. Et il n’a pas déçu, avec beaucoup de mouvements et une ouverture du score sur un beau mouvement après s’être exilé sur l’aile gauche. Le déclic semble bel et bien avoir eu lieu pour lui.

Après ce match qui sentait le piège, les Rennais sont sur une bonne dynamique et doivent absolument continuer face à Dijon pour rester en course pour l’Europe. De toutes façons, si on n’est pas capables de battre les pots de moutarde, c’est qu’on n’a rien à faire en Europa (Conference) League.

ALLEZ RENNES

————————————————————-

Horsjeu.net a besoin de toi pour exister. Tu as envie d’aider ou de participer ? Alors clique sur les boutons ci-dessous pour que vive l’Alterfoot.

Tu te demandes ce que tu fous sur Twitter ? Moi aussi.

Marco Grossi

Marco Grossi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.