Arbroath – Heart of Midlothian (0-1) : La Cœur Battant Academy s’en sort bien

This place

So hollow

Seems like a prison cell to me

Pallbearer – Stasis

Bien le bonjour.

Deuxième journée de Championship et premier déplacement compliqué sur la pelouse d’Arbroath. En tant que favoris, on se doit de gagner cette rencontre, mais il ne faut surtout pas l’envisager comme une promenade de santé. D’autant plus que le début de saison a montré que lors de nos matchs à l’extérieur, on était loin d’être impériaux. Donc prudence, mais ambition.

L’adversaire :

Arborath FC, club de la ville d’Abroath, a été fondé en 1878. Il se situe sur la côte est du pays, au nord de Dundee. C’est une ville située en front de mer du Nord avec son stade situé tout proche de l’eau.

© Arbroath FC

Son coach est Dick Campbell, éminemment respecté du coté de l’Écosse. Il a récupéré les Red lichties en D4, 3 ans plus tard, c’était l’accession en D2. Un bel exploit, d’autant plus qu’il a maintenu les Smokies en D2 la saison passée. Quelqu’un qui connaît très bien son effectif et sait en tirer le maximum. Et un accent que je qualifierais d’ « écossais ». Je vous laisse juger :

Le onze de départ :

Pas de Roberts, blessé, et Andy Irving sur le banc. Ils sont remplacés par Elliott Frear & Andy Halliday dans le onze. Voici les seuls changements comparés au onze qui a affronté le Dundee FC.

Le résumé du match :

Comme prévu, Arbroath joue très regroupé et nous laisse la balle. De notre côté, on entame bien le match, sauf que ça dure cinq minutes, le temps que Josh Ginnelly se blesse. Top délire méga groove. Il est remplacé par Craig Wighton qui, on l’espère, se montrera à son aise.

Malheureusement, si on ne parvient pas à marquer rapidement contre ce genre d’équipes, elles prennent confiance et se sentent plus à l’aise en attaque. Ce qui nous amène à l’instant Code de la Route, proposé par Raid Shadow Legends & World of Tanks. (En vrai c’est faux mais si jamais ils veulent lâcher un billet pour que j’en fasse la pub, on peut s’arranger).

Vous êtes Andy Halliday, entouré en noir, que faîtes-vous ?

A – Pas de risques : dégagement en touche sur votre droite, c’est moche mais au moins c’est efficace.
B – Passe en retrait récupérée par Kris Doolan (entouré en jaune). Vous voulez vous rattraper mais vous le fauchez : penalty.
C – Passe en retrait récupérée par Kris Doolan (entouré en jaune). Il s’excentre et sa frappe est détournée par Craig Gordon. Vous avez eu chaud.
D – Passe en retrait au gardien. Dégagement contré par Kris Doolan (entouré en jaune), but. Suicide.

La bonne réponse est la C, comme Connardman ! Heureusement que nous possédons un gardien de grande classe cette saison. Il va d’ailleurs s’illustrer, encore sur une frappe de Kris Doolan. L’attaquant des Lichties est trouvé dos au but dans la surface, il se retourne et claque une belle frappe soudaine qui aurait du finir au fond des filets sans une magnifique manchette réflexe de Craig Gordon. Notre portier nous permet de garder le 0-0 à la pause, mais c’est pas la joie, c’est moi qui vous le dis.

Au retour des vestiaires, les joueurs semblent avoir compris qu’il fallait mettre du rythme pour tenter de déstabiliser le bloc compact d’Arbroath. Habile. Notre première occasion arrive à la 58e quand Craig Wighton, lancé dans le dos de la défense, rate son face à face avec Derek Gaston. Le portier des Lichties a chaud quand une minute plus tard, une frappe d’Elliott Frear passe tout proche de son poteau extérieur.

Dix minutes plus tard, Hearts se montre triplement dangereux. D’abord, c’est Olly Lee qui se heurte au gardien. Puis, à la 68e, c’est Liam Boyce qui envoie sa frappe dans les nuages de l’Angus. Enfin, c’est Craig Wighton qui se présente à nouveau face à Derek Gaston, suite à une merveille de passe de Michael Smith. Cette fois, l’attaquant des Jambos l’emporte suite à un joli lob. 0-1, on respire un peu plus. Le score pourrait même monter à 0-2 si Liam Boyce ne manquait pas de réussite dans sa frappe. Malheureusement, la balle frôle le poteau et on ne peut pas desserrer notre rectum.

À ne pas vouloir tuer le match, Arbroath se dit qu’il y a un coup à faire. Et les hommes de Dick Campbell ne sont pas passés loin de le réaliser dans le temps additionnel. Sur une frappe déviée, Michael Ruth a bien cru égaliser, mais son ballon est passé juste à coté du poteau gauche de Craig Gordon, tout soulagé de voir la balle esquiver le cadre. Hearts tient sa deuxième victoire de la saison, pas la plus belle, mais on s’en fout.

Les notes des joueurs :

Craig Gordon 5/5 :
#FormidableAcadémie Homme du match, clairement. Il nous sauve la baraque sur cette rencontre. Que d’amour pour Craig.

Michael Smith 4/5 :
Une très belle passe décisive et un match solide pour le Nord-Irlandais. Mais on est habitué.

Craig Halkett 3/5 :
Match correct du capitaine, bien mieux que le match contre Dundee. L’entente avec Popescu commence à se voir et ça peut donner quelque chose de top dans le futur proche.

Mihai Popescu 3/5 :
Se sent de plus en plus en confiance. N’hésite pas à remonter le terrain balle au pied et ça me plait. Pour le moment, j’aime bien. En espérant que ça dure.

Stephen Kingsley 3/5 :
Match plus en retrait. En même temps, difficile de marquer des doublés à chaque match.

Andy Hallyday 2/5 :
Meh. Je sais pas, j’ai pas été convaincu sur cette rencontre. À revoir.

Olly Lee 3/5 :
Un brin mieux qu’Halliday sans pour autant être flamboyant. On sent qu’Andy Irving a manqué dans l’entre-jeu pour la création.

Elliott Frear 1/5 :
J’ai pas aimé du tout son match. Absolument pas dedans, pas dangereux pour un sou, sauf sur sa frappe à la 60e. Un jour sans. Remplacé par Aidy White qui fut correct.

Jamie Walker 3/5 :
#FormidableAcadémie Véritable leader du jeu, le père Walker. Il lui va bien, ce rôle de 10, quand même. Remplacé par Peter Haring qui a apporté de la stabilité au milieu. Sa polyvalence est quand même top.

Josh Ginnelly (Blessé/5) :
Bon bah super, hein. Remplacé par Craig Wighton (3/5) qui aura croqué, mais aura marqué. Donc plaisir.

Liam Boyce (2/5) :
Dans l’intensité, rien à redire. Par contre niveau finition… Ce fut compliqué pour Liam dans cette rencontre. Allez, le match qui compte c’est pas
celui-là.

Le résumé du match offert par la SPFL :

Le classement du Championship :

Prochain match, demie de Scottish Cup 19/20 contre Hibernian le 31/10. Si vous ne comprenez pas, c’est normal, c’est stupide, c’est l’Ecosse.

Si vous voulez en savoir plus sur Heart of Midlothian, vous pouvez suivre HMFC_France sur Twitter. Sinon, n’hésite pas à soutenir Hors-Jeu en cliquant sur le bouton « Faire un Don ». Et si t’as envie de rejoindre la formidable famille des académiciens, le bouton « Rejoins-Nous » est fait pour ça.

Patrick Kiss-Mambo

2 commentaires

  1. Elliott Frear était paralysé par la peur de gragner ? (vous l’avez ?)

    Si vous me cherchez, je suis déjà sorti pour aller mater The Mandalorian, saison 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.