Rennes-Brest (2-1) : la Breizhou Académie assure l’essentiel

Brest est une ville moche.

Quiconque y est déjà allé le confirmera. Attention ne vous méprenez pas, les Brestois sont sympa, il y a la mer, des îles au large et des alentours charmants.

Mais Brest est une ville moche.

Ce n’est pas de sa faute, elle a été largement détruite pendant la guerre et la reconstruction ayant été ce qu’elle a été, bon…

Néanmoins, Brest est une ville moche.

Je n’ai rien de personnel contre cette ville, entendons-nous bien, je ne fais qu’évoquer des faits : Brest est une ville moche.

Les joueurs :

Gomis : 3-/5. Un but un poil fautif, un arrêt salvateur. Malabar bigoût.

Dalbert : 1/5. J’ai failli arracher l’accoudoir sur le jaune qu’il prend comme un débutant. Idée pour la prochaine fois : on a un joueur dont le nom finit pareil mais qui lui est footballeur.

Aguerd : 2+/5. Son efficacité dans la surface adverse est inversement proportionnelle à celle dans sa propre surface. Nayef Bipolerd.

Da Silva : 4/5. Nos centraux sont donc nos meilleurs buteurs.

Traoré : 3/5. La seule fois du match où il est sorti du schéma stéréotypé a coïncidé avec notre meilleure action de la première période. Tiens tiens.

Doku : 2/5. Il remporte régulièrement ses duels, mais c’est souvent à contre-temps de l’animation collective. Remplacé par Gboho (67e, non noté), ce rôle de remplaçant dynamiteur lui réussit bien.

Léa-Siliki : 3-/5. James, c’est le meilleur copain dans les comédies américaines : maladroit, parfois agaçant, mais loyal et généreux. Remplacé par Bourigeaud (67e, non noté), qui fait plaisir à revoir comme ça. Avec une jolie passe dé en prime.

Nzonzi : 3/5. Notre première période était tellement apathique que même Steven a eu l’air vif en attaque.

Del Castillo : 2+/5. Sa frappe juste avant la mi-temps m’a coûté une bière sur le tapis du salon. La moindre des choses aurait été de marquer. Remplacé par Hunou (67e, non noté), couteau-suisse.

Terrier : 3-/5. Plusieurs belles actions dont une nouvelle barre, mais j’aurais aimé le voir être un peu plus trouvé entre les lignes. Remplacé par Grenier (83e, non noté), qui reprend du rythme tranquillement.

Guirassy : 3+/5. Toujours aussi précieux, il aurait mérité de marquer.

Un jeu stéréotypé et mou du gland, une équipe à réaction un poil agaçante mais retrouvée dans la dernière demi-heure. A défaut d’avoir été brillants et alors que les organismes commencent à tirer dur (that’s what she said), on prend trois points mérités et salutaires avant une double confrontation avec Chelsea entrecoupée par un déplacement au PSG. Comme disent les ados à leur teub en allant se coucher : « attention chérie, ça va secouer ».

ALLEZ RENNES

————————————————————-

Horsjeu.net a besoin de toi pour vivre. Tu as envie d’aider ou de participer ? Alors clique sur les boutons ci-dessous pour que vive l’Alterfoot.

Tu te demandes ce que tu fous sur Twitter ? Moi aussi.

Marco Grossi

Marco Grossi

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.