ASSE-Bordeaux (1-2) : la Forez Académie prend l’eau

Y’a pas que Geoffroy-Guichard qui a prit la flotte le week-end dernier…

Y’a pas que Geoffroy-Guichard qui a prit la flotte le week-end dernier. Ca drache aussi fort sur le club et on boit la tasse. On est qu’en septembre, ça va être très long.

.

Le match en une phrase : « on a tous les symptômes d’un relégable »

.

Les Verts recevaient Bordeaux, autre mal classé avec un fond de jeu que même au puit Couriot on a pas creusé aussi profond. On se devait donc de pas rater un tel match… Et bah ça aura pas manqué. On facture toujours 3 points au classement et vu la gueule du calendrier, il y a peu de chance qu’on améliore ça dans les futures journées… Et la pression et le doute ne vont qu’augmenter. Excellent.

.

Le onze

Green

Sow    Moukoudi    Nadé

Bouanga     Gourna      Neyou       Kolo

Hamouma                Khazri

Ramirez

.

3-4-3, 3-4-2-1… A Sainté, on a pas coutume d’aimer les défenses à 3 avec 2 pistons. On peut avoir de l’espoir en se rappelant que c’est avec un système similaire que Puel avait stabiliser les choses lors de sa première saison. Mais à l’époque, Bouanga jouait bien au football et l’équipe connaissait le mot « animation ».

Cela étant dit, cette compo était plutôt cohérente au vu du match. Camara sortait du onze avec un petit smecta, vu ses performances récentes. Bouanga retrouvait une position plus reculée ; ce qui l’éloigne des cages adverses est toujours une bonne chose. Et Ramirez était titularisé et devait être assisté par un duo Hamouma-Khazri plutôt libre. Ma seule retenu sur le papier avant le match était la présence de Kolo à un poste parfait pour Trauco… Mais j’étais pas à l’entraînement, ni dans la salle des kinés.

.

.

Le match

Il commençait mal avec un but de Hwang dès la 7ème minute. Adli était lancé dans l’axe droit, Green sortait de ses cages, Adli centrait pour Hwang, la défense n’avait pas suivi et ça faisait but. De quoi se mordre les… doigts. (0-1, 7e)

Bouanga nous sauve le derche sur un centre adverse. 2-0 à la 10e, on aurait rouvert les puits et envoyé certains joueurs dans les veines, pour la peine.

L’arbitre refusait un pénalty à Hamouma et lui collait un jaune. Peut-être que le Romain aurait dû aller chercher le contact jusqu’au bout…

Les Verts ont dominé territorialement mais leur possession était stérile, si ce n’est quelques semi-occasions. Khazri est encore celui qui joue avec le plus de caractère.
Onana, ce fils de Costil, prend un jaune pour un taquet bien sale sur Neyou avant qu’on manque de se prendre un deuxième but sur une tête de Hwang (encore lui).

Sow sortait juste avant la mi-temps suite à un duel de la tête et Khazri (encore lui) se procurait une bonne occasion dans un angle fermé.

.

Retour des vestiaires sous une petite averse :

Hwang (encore lui) ambiance notre défense avant que le match ne devienne absolument pathétique – non pas à cause du jeu (encore que…) mais à cause de la pluie. Les conditions deviennent limite dangereuses mais l’arbitre n’a pas peur à l’idée de peut-être voir un joueur fracturer la jambe d’un autre.

Seul à l’entrée de la surface, Hamouma manque sa reprise, la faute à la pluie mais sans doute aussi à un manque de concentration de sa part. Puis c’est au tour de Khazri de se foirer à cause de la flotte, dans un duel face à Costil. On sentait bien qu’on allait regretter ces deux occas’…

Les changements des deux entraîneurs ont du mal à relancer une partie indigeste.

Puis vint le but de Khazri, aux forceps : sur un pressing haut, il récupère la balle avant de s’avancer pour tromper Costil dans un angle fermé, petit filet opposé (1-1, 73e).

Le stade pousse et gueule, les supporters sont vraiment au rendez-vous pour les 90 ans du stade.

Sauf que… Manque de confiance et fautes d’inattention émaillent le match des Verts. Moukoudi se troue sur une relance, Oudin récupère et lance l’inévitable Hwang qui s’en va tromper Green avec habilité, malgré la pluie, lui (1-2, 80e).

Ils sont b’en un peu nuls mais les Verts baissent pas les bras. On passe pas loin d’un triplé de Hwang mais la fin de match voit surtout Moukoudi aux avant-postes, qui passe pas loin de marquer : une flaque d’eau freine son ballon, avant que le défenseur bordelais ne se l’emmène d’un rateau pour sauver son équipe (91ème).

La malchance, la vraie. Quand le sort s’acharne et te dit que tu vas y aller en Ligue 2. Mais qu’en plus, tu vas devoir te taper une trentaine de purges avant ça et que tout sera une fatalité.

.

Les images

.

.

Les notes

.

Green 2/5 : il fait son taf sur 2 arrêts décisifs. Mais sur le premier but, il se troue complètement, je lui en ai voulu de sortir comme ça. Le but du break, c’est un duel perdu face à un joueur habile techniquement, tu peux pas lui le reprocher non plus.

.

Sow (non noté) : il sort tôt dans ce match, mais il avait été sérieux jusque là. Il a été laissé seul dans l’axe sur le premier but.
> Remplacé par Camara (45ème, 3/5) qui s’est vraiment démené, notamment sous le déluge.

.

Moukoudi 1/5 : il se fait aspirer sur le premier but et reste les bras ballants comme un bleu au lieu de se repositionner en défense. Pas bravo. Et c’est sa relance ratée qui amène le second caramel de Hwang. Il aurait pu nous sauver un point dans les arrêts de jeu, mais la flaque d’eau le prive de rédemption.

.

Nadé 2/5 : pas convaincant, il se fait aussi aspirer sur le premier but… Quel enfer cette académie je te jure, qui veut revivre un tel match ?

.

Bouanga 2/5 : grosse activité et grosse dépense, il nous sauve en début de match. Il a délivré un bon centre mais, soyons sérieux, il sait pas centrer la plupart du temps. Parce que j’en ai vu des gars qui balançaient au troisième poteau… Sur ce match, on a fait 32 centres. 32 CENTRES QUI ONT DONNE 0 BUT. Et à part l’occas’ foirée par Hamouma, j’ai pas souvenir d’une action potable sur un centre. Qu’est-ce que tu veux faire…
> Remplacé par Aouchiche (82ème non noté et heureusement pour sa tronche parce que centrer au quatrième poteau et foirer des coups-de-pied arrêtés avec un tel talent supposé, j’en ai vu finir le cul nu dans les orties pour moins que ça). Merde.

.

Kolo 2/5 : c’est pas son meilleur poste, il a fait quelques bonnes choses, mais c’est pas lui qui va ambiancer l’aile… J’aurais voulu Trauco d’entrée.
> Remplacé par Krasso (67ème, non noté) que j’ai pas vraiment vu entre les gouttes de pluie. Pardon, je rectifie : entre mes larmes.

.

Neyou 3/5 : un match potable, c’est grâce à lui qu’on a tenu la chique en première mi-temps et dominé un peu.

.

Gourna 3/5 : la même que Neyou, à peu de choses. Moins bon dans les transmissions cependant.

.

Hamouma 2/5 : il nous a fait du bien en première mais sa concentration lui a fait défaut par moments… Et cette reprise ratée hante mes nuits.
> Remplacé par Nordin (67ème, non noté) qui a fait une course vaillante et c’est tout.

.

Khazri 4/5 : merde, le mec joue avec le mors entre les dents et ça fait plaisir à voir. Il s’est démené. C’est lui qui menace Costil en première dans un angle fermé. Il perd un duel face à lui aussi, mais il se rachète avec ce but où il va chercher le ballon dans les pieds adverses. Heureusement qu’il est là.

.

Ramirez 1/5 : alors, 1 point parce qu’il a fait des vrais bons appels, c’est pas sa faute si le cuir arrive pas… Mais bon, il faudrait qu’il soit plus mobile, qu’il rentre plus dans le lard des défenseurs adverses, surtout lorsqu’il a la chance d’en avoir en carton en face. Mais bon, pas simple de s’intégrer dans cette équipe de badabeus.
> Remplacé par Trauco (67ème non noté) : alors du coup, Kolo se recentrait et Trauco prenait enfin le couloir ! Mais dans ce match rincé, on a pas bien eu le loisir de le voir.  

.

En face

Hwang et Adli sont des joueurs techniques, y’a pas à chier. C’était les seuls en face d’ailleurs.

Onana est une raclure. Costil aussi. Et lorsqu’il s’énerve sur notre but, personne pour le recadrer ? Non ? En interview d’après match, le mec dit qu’ils avaient mis la balle en touche pour une blessure et qu’on l’avait pas rendu après. Sauf que si, on l’a fait. C’est Pembélé qui la remet en touche. Donc on le joue derrière, ferme-là Costil.

Puel sait que là, on a passé encore un palier. Ca va être dur.

J’ai des reproches à lui faire sur le management et quelques choix. Mais surtout, depuis trop longtemps son équipe est INFOUTUE de ressortir le ballon proprement sur toute la durée d’un match. Les transitions vers l’avant sont nulles ou prévisibles, la faute à un grand manque de mouvement ; sans une vraie animation, le porteur du ballon ne peut pas faire de miracle. Et ce problème n’évolue pas. Le staff a une responsabilité là-dedans.

Mais après, faut arrêter de lui déverser des monceaux de merde sur la tronche. Sur ce match, Puel avait fait le taf de maximiser nos chances de prendre des points.  Parce que si des joueurs savent pas centrer ou foirent des occasions en or, c’est à ces mecs sur le terrain de se regarder dans un miroir. C’est pas le plan qui a pêché mais bien l’exécution.

.

HorsJeu recrute toujours donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas ! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disent même plutôt sympa. Gruger Rocher et Robert Binouzaret sont aussi sur le touitoui : viens donc les saluer.

4 thoughts on “ASSE-Bordeaux (1-2) : la Forez Académie prend l’eau

  1. Ne descendez pas, ça serait nul. Seul l’Asanal peut se targuer de faire une L2 sexy. Grâce à Marcel Picon.

  2. Quel enfer ce match… Moukoudi a été nul, mais que dire de Bouanga et Hamouma ? Khazri se rattrape bien en marquant, mais il lui aussi croqué une belle occase. Bref, on est mal.

    1. Défaite pas méritée. Mais c’est du biz, rien de perso. Ne descendez pas quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.