ASSE- ETG (1-0), la Forez Académie livre ses notes

Et c’est qui le chef de la région ?

 

Salut les gandous !

Vincent Péricardetçarepart toujours en direct du stade (avant que la commission de discipline ne décide de nous interdire de venir dans notre propre stade après les interdictions préfectorales nous empêchant de nous déplacer). Nous revoilà contre les « voisins/cousins » de Haute-Savoie, régulièrement nominés pour la prestigieuse Cacamiseta de l’excellent blog Lucarne Opposée. Rappel des faits : Début décembre nous sommes arrivés au stade dans un froid de canard mais encore supportable. A seulement 15 minutes du début officiel du coup d’envoi, le speaker nous annonce tout de go que le match est reporté en raison des conditions climatiques. Colère légitime des supporters présents : Autant on veut bien que le match soit reporté quand les conditions l’exigent (sauf quand c’est les sardines en face, même avec 5cm de neige sur le terrain on joue), mais faut pas déconner ! On le sait qu’il fait froid par chez nous en décembre ! On avait l’impression que le délégué découvrait le coin et qu’il s’est retrouvé surpris par le froid (-2° au moment du report) comme un con. A ce niveau on frise l’incompétence (ou pas d’ailleurs).

La compo :
J17-comp

Remplaçants : MOULIN – MIGNOT – GRADEL – BRANDAO – SAINT MAXIMIN – POGBA – MADIANGA
Clerc et Lemoine étant suspendus (pour, oh surprise, accumulation de cartons jaunes) on se retrouve avec Brison arrière droit, lui le pur gaucher, et Cohade en récupérateur/relayeur aux côtés de Clément. Autant vous dire qu’en tribunes on est sereins (après tout c’est jamais qu’Evian Thonond Gaillard) mais on fait pas trop les malins non plus.

Le But : 22ème minute et c’est Hamouma qui s’y colle ! Une frappe un peu molle à l’entrée de la surface (et sans réel danger) va obliger le portier haut-savoyard à repousser la balle dans les pieds de Mensah qui foire complètement son dégagement (il finit le cul par terre). Notre petit feu follet vert avait suivi et trompe tranquillement Laquait. 1-0 et on est 4ème du championnat !

Ce qu’on peut dire après le mâche :
Je reviendrais pas sur l’état de la pelouse (surtout dans la surface de réparation), vu que les journalistes et même le coach s’en plaint.
La première mi-temps fut un modèle du genre : nos p’tits verts ont maîtrisés tous les secteurs du jeu, ne laissant que peu d’espace aux p’tits montagnards. Malgré tout cela on arrive à la pause avec un tout petit but d’avance. La faute à un manque de réussite (oui on sait, la pelouse a pas aidé… Bla bla bla) ; j’en rappellerais que quelques unes : Brison par deux fois (putain j’arrive pas à m’y faire !), Tabanou et même Erding.
Après la pause, on assiste à une curiosité : les verts reculent, refusent le jeu et se contentent d’envoyer des grandes balles loin de leur surface tandis que les hauts savoyards se rebiffent (sans doute que Dupraz a poussé une bonne gueulante dans le vestiaire). Problème : ils sont toujours aussi nuls balle au pied. A tel point qu’ils doivent employer les grands moyens pour déstabiliser notre portier : Sougou laisse légèrement traîner ses crampons sur Ruffier qui plongeait devant lui. La suite tient du gag : Ghoulam commence par l’engueuler comme du poisson pas frais puis part se planquer pour laisser les gros bras lui régler son compte, Ruffier est pas loin de se faire justice lui-même (selon le meilleur site de sport du monde il lui a même mis une petite claque), l’arbitre vient les séparer et met un jaune à l’attaquant (qui a pris le temps de répondre en poussant Ruff). Au final c’est Bayal qui finit le travail en propulsant Sougou loin avant de s’expliquer avec un autre joueur d’ETG (je sais plus lequel par contre, il me semble que c’est Sorlin). Le grand tournant du match intervient à la 85ème : Barbosa centre depuis la droite de notre défense, Ruben est trop court dans l’axe et le ballon arrive au second poteau sur Sougou qui cherche à nous poignarder le cul comme tout bon sudiste qui se respecte. Ruffier parvient miraculeusement à nous sauver la baraque sur la ligne ! Ruben se précipite pour nous gratifier d’une bicyclette dans les 6 mètres et ça finit… Au dessus ! Putain on respire !

Petit Intermède : Comme vous le savez sans doute (si vous avez la chance d’aller au stade), se déroule à la mi-temps le désormais Challenge Orange (si tu sais pas ce que c’est, profite d’être sur le ternet pour chercher ou demande à un pote qui va au stade). Et lors du tour d’honneur des jeunes joueurs, l’une d’entre elle accroche une écharpe des Green dans la cage (déclenchant l’ovation de tout le stade). Les stadiers laissent faire et l’un d’entre eux va pour la décrocher juste avant la reprise. Certains dans la tribune ne sont pas de cet avis et vont le lui faire savoir (plus ou moins gentiment c’est selon). Du coup les gros bras de la société privée en charge de la sécurité arrivent en courant, gants coqués prêts à servir et caméra pour la postérité. Les esprits s’échauffent un peu, les briquets et les restes de sandwichs volent (Ruffier prendra même une bouteille d’eau à travers la figure par un connard qui ne sait pas viser). Au final ce sont les CRS qui viendront devant la tribune (et louperont une partie du match. Dommage pour eux…). Là, je dois reconnaitre que les gars en tribune ont carrément dégoupillé pour une broutille mais faut dire qu’ils voulaient juste récupérer l’écharpe en question comme un trophée. Les stadiers ont sur-réagi alors qu’il suffisait de discuter et tout serait rentré dans l’ordre. Notre image se dégrade encore un peu plus (comme si on en avait besoin). Et que dire des médias qui vont se ruer sur cette histoire pour montrer que les vilains supporters ne doivent plus avoir accès aux enceintes sportives. C’est un peu usant à la fin.

J17-suppo5 supporters pour 15 stadiers. L’affrontement tourne à l’avantage des plus dangereux.

J17-suppo2

Et voila sous vos applaudissements la Compagnie des Récalcitrants au Supportérisme

Les notes :

RUFFIER : (5/5, Sauveur) : Malgré la pelouse déplorable, il a su se montrer propre en toutes circonstances (+ tout ce que vous voulez pour son sauvetage en fin de match face à Sougou). Il a également montré les muscles face au même Sougou qui laissait traîner ses crampons sur notre portier. Par contre il reste systématiquement sur sa ligne alors qu’il pourrait nous éviter des sueurs froides en sortant de temps en temps.

BRISON (4/5, Bonne surprise) : Je devrais lui enlever 1 pour s’être laisser planter comme un vulgaire cône par Barbosa (38 ans le mec !) mais il a fait preuve de beaucoup d’application à son poste. +1 pour ses deux frappes (oui tu as bien lu, 2 FRAPPES !!) en première mi temps.

BAYAL (5/5, Impérial): Le colosse s’est gentiment amusé avec Bérigaud comme un chat avec une souris. Nous a même gratifiés en seconde période d’une montée digne de PIAZZA dans les années 70. Et a bien compris qu’il vaut mieux, dans certains cas, dégager loin et fort que d’essayer de construire de l’arrière.

PERRIN (4/5, RAS) : Comme d’hab il a fait le taf. Comme d’hab ya pas grand-chose à dire. (Didier, si tu nous lis, emmène-le au brésil merde !)

GHOULAM (3/5, Bien mais pas top) : Il a souffert face à Sougou mais a su se montrer malgré tout propre.

CLEMENT (3/5, Le niveau revient) : Il a ressorti la plupart de ses balles proprement (voir plus que ça par ses dribbles). Ca devient de plus en plus intéressant de retrouver nos joueurs à leur meilleur niveau.

COHADE (2/5, Au secours) : La dernière fois vous m’avez fait remarquer que j’étais trop dur avec lui, mais je persiste et je maintiens qu’il nous ralentit dans le jeu et qu’il fait trop de mauvais choix. J’en peux plus de voir Jason Statham. Vivement que Lemoine revienne de suspension…

CORGNET (3/5, Nouveau Battles ?) : Oui la comparaison est osée (surtout après une demi saison pour Ben Stiller) mais force est de constater qu’il régule bien dans l’entrejeu et distribue comme un vrai chef en attaque. Je m’enflamme ? Dès qu’il est sorti on s’est mis à bien moins jouer. Après oui il a encore du déchet mais c’est toujours bien mieux que le chauve…

HAMOUMA (4/5, Le sauveur du soir) : Un but plein d’opportunité pour Romain et des accélérations tranchantes tant qu’il a pu. Je lui donne pas la note maximale parce qu’il a encore beaucoup trop tendance à vouloir faire la diff tout seul. N’est pas Messi (ou Ronaldo c’est comme tu le sens) qui veut.

TABANOU (3/5, De mieux en mieux) : Une première mi-temps menée de main de maître, il aurait même pu s’offrir un but mais l’adversaire en a décidé autrement. Ce fut bien plus dur après la pause mais il a vraiment tout donné (il en pouvait vraiment plus à la fin).

ERDING (3/5, Besogneux) : Travail ingrat pour le Taureau du Bosphore qui s’en est acquitté avec toute l’abnégation qu’on lui connaît. Aurait même pu marquer s’il savait se servir de sa tête.

Les remplaçants :

POGBA (68ème pour CORGNET) : Le frangin de Paulo a semblé tout perdu au milieu de terrain (normal vu que c’est un défenseur) mais il grappille de l’expérience petit à petit. A revoir (à son poste j’espère).

GRADEL (74ème pour HAMOUMA) : Mad Max (que l’on dit sur le départ pour l’Angleterre) est rentré pour faire souffler Hamouma (vu le programme démentiel qui nous attend). Sinon rien de plus à en dire.

BRANDAO (80ème pour ERDING) : Même programme pour La Brandade qui a failli se montrer décisif dès son entrée sur un long service de Bayal : une merveille d’enchaînement contrôle/frappe du gauche qui fleurte avec le cadre. Et merde…

Le coach : Avec les diverses absences (Zouma, Lemoine, Clerc, Mollo…) et le calendrier qu’on va se coltiner (mate moi ça : samedi 11 à Guingamp, mardi 14 en coupe de France à Cannes, samedi 18 contre Lille à domicile, éventuellement le 21 contre Plabennec et enfin le 26 en Gironde), il était nécessaire de ménager les joueurs cadres comme Hamouma, Erding ou Corgnet et (re?)donner confiance à certains joueurs (Tabanou ? Cohade ?). Il a bien tenu son groupe et fait passer un message aux têtes à claques du groupe (coucou Mollo) : c’est pas parce que tu as fais quelque chose de bien sur une demi-saison (et je suis généreux) que tu dois plus rien foutre ! Bouge-toi le cul feignasse !
Bonus : L’ami Roland à publié cette petite image. On voit bien qui fait la loi dans la région à la mi saison.
J17-class

Voila c’est tout pour moi. Prochain match samedi contre Guingamp et c’est Gruger Rocher qui s’en chargera (avec l’avis du Sphinx si on le sort de son bocal de formol à temps).

Bises Magicalement Angéliques,

Vincent Péricardetçarepart

 

Roland aurait bien voulu t’offrir les images du match, mais la ligue refuse de les mettre en ligne sous prétexte que cette journée est déjà passé et que non, elle ne cassera pas le cul pour une bande de dangereux hooligans. Non mais, c’est qui le patron ?

L’avis d’en face n’existe malheureusement pas. La pelle aux supporters d’ETG tient toujours. Viendez nous rejoindre du côté anal du foot.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaye l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Roland tient aussi à saluer le Diable Vert, et te conseille d’aller faire un tour sur son excellent site.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

6 thoughts on “ASSE- ETG (1-0), la Forez Académie livre ses notes

  1. Mon ETG ne peut pas raisonnablement vous battre chaque saison, on a pas le meme maillot (moi perso c’est ticket de metro en été et billet SNCF par ces grands froids)mais on a la meme passion.
    Je peux souligner tout de meme que votre Kop n’a pas besoin de Joel Bats pour faire dans le consanguin.
    Arvi Pô !

  2. Vous avez appelé Patrice pour le prévenir qu’on avait retrouvé les coupables dans la surface de réparation de Geoffroy Guichard ?

  3. mais si la ligue a donné les images :
    http://youtu.be/PgQmV0CIJlo

    sinon juste pour revenir sur Gradel, il a une occase de or mais n’est pas servi par Tabanou (dommaaaaaaage) et il nous a bien fait rire seul face à la défense quand il a commencé ses cochets et son tricot à 33cm (soit un sexe de bayal au repos) de son défenseur…. dommaaaaaaaage

  4. Totalement d’accord avec toi concernant Cohade! je serai curieux de savoir le nombre de ballons qu’il perd a chaque match et son total depuis le début de la saison ! Y a t il un site où on trouve ces chiffres ?
    Le garçon commence à sérieusement m’agacer…

  5. @piiiair:
    Cohade:
    Contre ETG
    -74 ballons joués
    -26 balons perdus
    -24 ballons gagnés
    -76% de passes réussies

    Depuis le début de la saison:
    -2802 ballons joués
    -503 ballons gagnés
    -849 ballons perdus
    -65% de passes réussies
    (source: asse-stats.com. Si tu lisais l’acad jusqu’au bout, tu verrais qu’on remercie à chaque fois le site.)

    Ce mec est juste une pipe!

    @Dominique Rochetotoutard:
    Merci pour les images! Au moment d’écrire cet acad, les images n’étaient pas encore sorties…
    C’est vrai que Gradel en croque une bien grosse mais bon… C’est Gradel, on va pas lui en demander trop non plus. Je suis le premier à le défendre sur son état d’esprit mais là, c’est à la limite du supportable!

  6. Merci pour les chiffres d asse-stats mais j’aurai voulu surtout voir par rapport aux autres milieux de ligue 1 ! et le terme de pipe me parait le plus adéquat pour résumer cohade!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.