ASSE – RC Strasbourg Alsace (2-2) : la Forez Académie végète

Les Verts ont mené au score. 2 fois. Et pourtant, toujours pas de victoire au bout.

Le match résumé en 1 phrase : « Quelques confirmations »

L’arrivée de Jean-Louis Gasset allait-elle être l’électrochoc tant attendu ? Le club aux 2 présidents devient aussi le club aux 2 entraîneurs puisque l’ancien porte-touillettes arrive en tant que « numéro 1 bis ». Non, il ne s’agit pas d’un mauvais jeu de mots tiré d’un album d’Asterix, mais bien la réalité. Vous la sentez venir la grosse merde. Administrative déjà puisque Repellini et Domenech (pour des raisons diverses) ont prévu de nous faire chier en tant que membres de l’UNECATEF. Et puis sportivement : on a déjà eu le tandem Garcia (Rudy, pas le lâcheur) – Wallemme qui nous a mené en D2 en 2001. Comment est-ce que ça va se passer ? C’est déjà la merde au niveau de la Direction, on est train de la transposer sur le terrain. L’important c’est pas la chute…

  

La compo :

Quelques changements pour le deuxième mâche de Sablé : derrière, RPG retrouve son couloir droit (merci), mais c’est Pogba qui est titularisé sur l’autre aile (pas merci). Dabo s’est encore fait taper sur les doigts, il est carrément écarté du groupe et envoyé en tribunes. Selnæs décevant depuis quelques mâches, laisse sa place à Diousse au milieu. Et surtout, retour de Hernani qui, lorsqu’il a été titularisé à son poste, a toujours marqué. Devant, Diony ne convainc toujours pas, Søderlove est dans la place. Bamba et KMP complètent le trio, faute de choix (Hamouma et Cabella blessés).

 

Le mâche :

Les Verts ont mené au score, et à chaque fois, ils ont chié dans la colle. Enfin, « ils »… Disons que l’un d’entre eux a posé un tel étron dans le pot qu’il ne restait plus beaucoup de place pour les autres. Pourtant, ça part bien avec cette magnifique frappe de Hernani suite à un une-deux avec Monnet-Paquet : une douceur enroulée à 25 m et qui lèche le poteau gauche de Kamara (1-0, 41e). On se dit que les Verts vont regagner les vestiaires avec cet avantage. Évidemment, non. Diousse et Bamba nous rejouent les Charlots font du foot, perte de balle, Terrier regarde Pogba dans le blanc des yeux, voit le fond de son crâne, mais aussi ses jambes très écartées. Centre fort à travers ce tunnel vers un no man’s land dans lequel aurait dû se trouver notre défense centrale : Ahoulou arrive lancé et défonce la cage d’une frappe puissante (1-1, 44e). Sainté reprend l’avantage grâce à Monnet-Paquet, idéalement servi par Bamba, et auteur d’un double-contact qui casse les reins de Kamara (2-1, 55e). Le moment trouvé par Florentin pour faire du catch avec Koné sur un corner, penalty transformé par Martin (2-2, 62e).

Cette équipe est juste bonne à faire péter des plombs en ce moment. Encore une fois, la défense a pris l’eau, et l’addition aurait pu être beaucoup plus lourde si Strasbourg avait mieux joué ses contres. Le mal est profond dans l’arrière-garde, la défense si solide jusque là se fissure de plus en plus facilement et le retour de Perrin n’a rassuré personne finalement. Au milieu, le seul motif d’espoir est un Brésilien à la couleur de cheveux discutable : aligné au poste de relayeur, Hernani a marqué et se montre dangereux sur coups de pieds arrêtés. Avec son mâche de vendredi, il confirme que c’est à cette position qu’il peut apporter quelque chose (et pas ailier droit, hein Oscar ?). Devant, c’est toujours aussi faible. Si Monnet-Paquet a marqué, Søderlund n’a eu qu’une seule occasion et Bamba oublie encore trop souvent de lever la tête et de lâcher sa balle. Quant à Diony, j’ai l’impression qu’on le verra signer un contrat avec les repas minceurs « Comme J’aime » avant de le voir marquer. On a joué le 18e et le 19e au classement, on a ramené 1 point et pris 5 buts.

Enfin, comment ne pas évoquer la colère qui monte au niveau des groupes de supporters, les cibles étant évidemment les joueurs, mais surtout la Direction et les nombreux « parasites » qui gravitent depuis trop longtemps dans les sphères décisionnaires. Les Magic Fans ont d’ailleurs rompu le dialogue avec eux, exigeant que le ménage soit fait avant de renouer contact. Les semaines à venir s’annoncent chaudes, certains vont goûter les hivers à la stéphanoise : froids dehors, bouillants à l’intérieur (cliquez sur les photos pour agrandir).

                  

                 

                 

                 

 

Le résumé du mâche :

 

Les notes :

Ruffier (dinde farcie, 2/5) :

(sur cet air) « On a Ruffier, on a Stéphane Ruffier. Par match près de 3 buts encaissés ». 11 buts sur les quatre dernières rencontres, ça fait mal. En cette période de Thanksgiving, ma Ruff’ se fait farcir les cages. Et pourtant, on ne peut pas dire qu’il y soit pour grand chose dans ce naufrage. Pogba barre toi.

Pierre-Gabriel (enfin, 3/5) :

Il y a du déchet, il aurait même pu nous coûter un penalty, mais je préfère de loin le voir sur ce côté. De l’envie, du talent, on peut encore lui pardonner certaines erreurs parce que les jeunes capables de s’imposer en équipe première ne sont pas légion. Pogba barre toi.

==> remplacé à la 79e par Janko (non noté), qui a fait une bonne entrée et aurait même pu donner une passe décisive si Diony avait eu 4 kg de moins. Pogba barre toi.

Perrin (mi, 3/5) :

Mi-figue, mi-raison, mi-cuit, mimolette, Mireille Mathieu. Le capitaine a rendu une copie contrastée, avec une présence en fin de mâche intéressante à la relance, voire même dans la moitié de terrain adverse. Mais aussi cette glissade qui aurait pu nous coûter très cher. Signe que quelque chose ne va pas : il a joué 91 ballons, loin devant tous les autres joueurs. Pogba barre toi.

Théophile-Catherine (par défaut, 2/5) :

Il ne me rassure toujours pas. Il est capable de bonnes interventions, mais aussi d’exploser sur un contact ou de foirer une relance. Son style matuidesque de passe est toujours aussi bizarre. Après, on a pas mieux. Pogba barre toi.

Pogba (barre toi, 0/5) :

Voir les autres notes.

Diousse (Jérémy Clément, 2/5) :

Il n’avait plus joué depuis la 9e journée, ça commençait à faire long. En manque évident de rythme, il a raté des passes faciles, et a surtout cherché à jouer derrière, sans jamais vouloir assumer la relance. Et ça, c’est pas bien. Pogba barre toi.

Pajot (bien brave, 1/5) :

Il a l’air gentil, hein. Dans ce cas, jouons sur ses qualités et requalifions son contrat en poste de vendeur à la Boutique des Verts. Non, parce que sur le terrain, c’est plus possible. Pogba barre toi.

==> remplacé à la 85e par Maïga (non noté), on préférerait que ce soit l’inverse pour le prochain mâche. Pogba barre toi.

Hernani (anomalie, 4/5) :

Il marque de nouveau sur une belle frappe, 3 buts, 3 pralines. C’est ça qu’on aime ! Franchement, dans le marasme actuel, voir enfin un joueur prendre des risques et connaître de la réussite, c’est une véritable bouffée d’air. Du déchet dans les transmissions, mais il joue toujours vers l’avant. Pogba barre toi.

Monnet-Paquet (pas habitué, 4/5) :

Alors qu’il alignait des performances aussi insignifiantes que l’existence de BHL, KMP s’est sorti les doigts et a envoyé du pâté. Grosse activité sur les deux ailes, il marque un joli but sur un double-contact soyeux pour éliminer Kamara. Par contre, mardi soir face à Bordeaux, on ne sait pas si on aura Docteur Kevin (rurgien de son état, c’est comme chirurgien mais sans les diplômes) ou Mr Monnet-Paquet (pas attaquant, pas défenseur). Pogba barre toi.

Søderlund (dans le trou, 1/5) :

Il n’a eu qu’une seul occasion, et alors qu’il avait réussi l’enchaînement parfait, il tente de marquer avec une frappe aussi molle que le bide de Pierre M, journaliste comme Elise L. selon lui. Le reste du temps, il est resté planqué derrière la défense strasbourgeoise sans jamais vraiment participer au jeu. Pogba barre toi.

==> remplacé à la 71e par Diony (non noté), qui donne salement l’impression d’être le petit gros aux réflexes inexistants de ton cours d’EPS. Celui que tu choisis en dernier quand tu fais les équipes, et qui possède un décalage horaire sous les bras : quand il est 8h du matin à ta montre, il est 17h sous ses aisselles. Pogba barre toi.

Bamba (soliste convaincu, 2/5) :

Une passe décisive qui arrive à destination avec de la réussite, de l’activité sur le côté, mais toujours cette tendance à ne jamais donner le ballon dans le bon tempo. Malgré cela, il faut reconnaître qu’il a été l’un des rares à impulser du mouvement et être dangereux pour la défense strasbourgeoise. Pogba barre toi.

  

La question minitel : la question n’est pas surprise.

Il a manqué un petit quelque chose pour que Sainté arrache enfin une victoire. En fait, ce mâche s’est joué à pas mal de petits détails. Lesquels vous ont le plus marqué ?

Florentin n’écrase pas les rencontres de son talent, mais pas contre il fait l’unanimité contre lui. Un des scores les plus élevés de l’histoire de la Question Minitel pour le frère de, qui pourra sans doute fêter ça avec quelques pas de danse au Nautilus, établissement de nuit bien connu de la nuit stéphanoise. Derrière, on note le bon score du laps de temps pendant lequel les Verts ont mené au score, une durée équivalente en proportions à la carrière d’Oscar Garcia chez les Verts. Pour fermer la marche, Laurel et Hardy (c’est moi le gros, c’est toi le pas si petit), comme un symbole.

  

Roland Gromerdier

  

HorsJeu recrute donc si le cœur vous en dit, lancez-vous !

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

10 commentaires

  1. Ayant vécu un an à Lyon, un an de trop diront certains, a raison, ça me fait bien de la peine. Voilà ma prédiction, Nolan Roux part de Metz pour Lyon, rejoint par pogba que aulas prendrait juste pour alimenter son Twitter, et vous leur mettez une Manitas Manitas au retour, c’est à dire un 25-0.
    Vous L’aurez lu ici en premier

  2. 4/5 à Monnet-Paquet, Monsieur, vous avez gravement merdé là. Cet homme ne peut pas avoir une telle note…

    Par contre, il faut m’excuser, mais pour mon prochain recrutement MPG, j’arrête avec les Verts… 2 saisons que je me farcie vos attaquants impuissants… « C’est quand qu’il marque Nolan Roux, hein ? » – 33 millions.
    « C’est quand qu’il marque Diony, hein ? » – 37 millions.

  3. Le péno concédé par Pogba est un monument de connerie… Retenir l’adversaire par le bras 5 secondes, sans faire l’effort de se déplacer avec les jambes pour que 4a se voie moins…
    Sinon, sur le premier but, Hernani et Diousse sont les fautifs sur le trou beant dans la défense. Ils se font éliminer juste par la passe vers l’ailier Strasbourgeois, et après les deux lâchent leur mecs. Ya que Soderlund qui se bouge pour essayer de couvrir, mais en vrai il est trop loin. Après, vous êtes en infériorité numérique dans votre surface (esseptionnel le 6 contre 4 a cet endroit du terrain sur attaque placée adverse, quand même), et même si votre charnière joue pas si mal le coup, les mecs en face ont de la chatte… but…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.